Menu

Politique Publié

Législatives : Des élus français d'origine marocaine en observateurs

Temps de lecture: 1'
Des membres du Cercle Eugène Delacroix. / Ph. Atlasinfo

Onze élus français d'origine marocaine vont se rendre mardi 4 octobre au Maroc pour participer comme observateurs aux élections législatives, prévues vendredi 7 octobre. C’est ce qu’annonce ce jeudi le site d’information Atlasinfo, qui note que l’initiative revient au président du Conseil national des droits de l'homme (CNDH), Driss El Yazami.

La délégation, qui rassemble des élus français d’origine marocaine et de tous les bords politiques, est conduite par Khadija Gamraoui, première maire-adjointe à Carrières-sous-Poissy et secrétaire générale du Cercle Eugène Delacroix (CED). 

Il s’agit notamment de Said Laatiriss, maire-adjoint (PS) à Grigny et vice-président du CED, Mohamed Bouazzaoui, maire-adjoint (LR) à Longjumeau et Fatiha Bouakkaoui, maire-adjointe (LR) à Pessac. A leurs côtés figureront également Siham Labich, maire-adjointe (LR) à Saint-Étienne et conseillère de la Métropole de Lyon, Mustapha Majdoul, conseiller municipal à Montpellier et conseiller de Montpellier Méditerranée Métropole (Europe Ecologie-Les Verts, EELV), Brahim Abbou, Ali Zahi, Abdesselam Smiri et Mjid El Guerrab.

«Les élus de notre Cercle ont opté pour l'option 'observateurs itinérant' à répartir sur plusieurs bureaux de vote dans la journée. Il nous sera remis un questionnaire à renseigner sur un certain nombre de points dits d'observations dans chaque bureau de vote», a expliqué Khadija Gamraoui.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate