Menu

Politique Publié

Détenus palestiniens : Une ONG marocaine interpelle l’ONU

Temps de lecture: 1'
Siège du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU

Une association marocaine a interpellé le président du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU sur les conditions d’incarcérations des détenus palestiniens en Israël. Dans une lettre, le Groupement national de solidarité avec la Palestine explique que 7 000 personnes originaires de Gaza et de Cisjordanie sont incarcérés, depuis des mois voire même des années, sans procès, ajoutant qu’Israël les a placées sous le régime de «détention administrative».

L’ONG marocaine estime que ces arrestations relèvent du «crime contre l’humanité». Elle appelle le président du CDH, basé à Genève, à soumettre ce dossier au Conseil de sécurité afin que les Quinze ordonnent au procureur général du Tribunal pénal international d’ouvrir d’une enquête sur les détentions arbitraires en vogue en Israël.

Malgré le rejet des associations de défense des droits de l’Homme des «détentions administratives», elles commencent à séduire certains politiques européens, notamment de droite. En France, le député Georges Fenech (Les Républicains), ex-membre de la commission d’enquête parlementaire sur les attentats du 13 novembre 2015, s’est prononcé pour une «importation» du modèle israélien.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate