Menu

Société   Publié

Manifestations au Maroc : Rassemblements à Casablanca, Rabat, Agadir, Mohammedia et Khemisset [En direct]

La première journée de manifestation organisée par le mouvement du 20 février avait rassemblé plusieurs dizaines de miliers de personnes à travers le royaume. Une deuxième mobilisation était prévue ce week-end mais les informations qui nous sont parvenues semblaient montrer des dissenssions au sein des organisations membres du mouvement. Si plusieurs villes attendrons la journée de dimanche pour sortir, plusieurs milliers de personnes sont sorties à Casablanca, et un sit-in est prévu à 17h (heures locales) à Rabat. Suivi du deuxième acte des manifestations en continu sur Yabiladi.com.

Temps de lecture: 4'
DR

21h05 à Agadir : Une source sur place nous a apporté des éléments de précisions sur l'atercation entre force de l'ordre et manifestant. Peu après la prière d'Al Asr, une centaine de manifestants ont subie l'assaut des forces de l'ordre. Ces dernières seraient intervenues suite à des slogans jugés déplaisant. La confrontation s'est déroulée dans le secteur de "lbatoire", à quelques mètres de l'ancien cinéma Salam. Il y aurait une vingtaine de blessés selon les derniers chiffres.

19h30 à Agadir : Le Mouvement du 20 février nous a informé de violences lors de la manifestation à Agadir. Les forces de l'ordre seraient intervenues "violemment" et auraient fait plusieurs blessés qui ont été transportés à l'hôpital Hassan II. Il y aurait également eu des arrestations mais aucun chiffre n'a été communiqué. 

19h15 : Une vidéo vient d'être publiée sur Youtube montrant le rassemblement à Casablanca.

18h30 : Nos journalistes à Rabat et Casablanca quittent les place où ont eu lieu les manifestations. Nous essayerons de publier les photos qui ont été prises le plus rapidement possible.

18h28 à Rabat : Le mouvement du 20 février vient de préciser à notre journaliste que demain, dimanche, une marche vers le Parlement débutera à partir de 10h.

18:24 à Rabat : Le rassemblement se disperse et les banderolles sont pliées. Un peu plus de 200 personnes étaient présents au plus fort du sit-in. Un chiffre très faible par rapport au rassemblement de dimanche dernier et celui de Casablanca aujourd'hui. Les organisateurs ont annoncé des rassemblements chaque dimanche du mois de Mars.

18:00 à Casablanca : Les organisateurs ont mis fin à la manifestation en rappelant que leurs revendications étaient légitimes et que la lutte allait continuer demain dimanche. Il reste quelques groupes de personnes mais le gros est déjà parti. Selon un organisateur interrogé par notre journaliste, le rassemblement aurait compté près de 5000 personnes. Une estimation proche de la notre : plus de 4000 personnes environ.

17:52 à Rabat : Mobilisation très faible avec moins de 200 manifestants. Principalement des militants de l'AMDH, des jeunes du Mouvement du 20 février ainsi que des membres du parti La Voix Démocratique. Aucune organisation "islamiste" n'était présente.

17:50 à Imzouren : Un petit rassemblement a très vite été dispersé par les forces de l'ordre. Les manifestants compte revenir plus nombreux demain dimanche. 

17:42 à Agadir : Nous avons appris qu'il y avait des tensions à Agadir. Un contact joint sur place nous a parlé de la fermeture des commerces situés au quartier "Lbattoire". Pour l'instant pas d'altercations avec la police mais le climat est tendu.

17h34 à Casablanca : Les forces de police ont été renforcées. Notre journaliste sur place en a compté environ une centaine d'agents qui restent néanmoins très détendus. Concernant les manifestants on les a évalué à plus de 4000. L'ambiance reste bon enfant avec de nombreux vendeurs ambulants.

17h29 à Rabat : Un officier de police filme les manifestants avec une caméra. Les forces de l'ordre se tiennent pour l'instant à l'écart.

17h27 à Rabat : Des pancartes sont brandies avec les des slogans assez originaux : "Libye, halte au massacre", "Ministre sans portefeuille, plus jamais ça", "Veolia, dégage !"

17h20 à Casablanca : Les manifestants se sont assis. Ils écoutent un des organisateurs qui parle devant un porte-voix. Des hauts parleurs ont été disposés sur la place. En plus des forces anti-émeutes habillées en kaki, des policiers sont également présents avec des gilets orange fluo.

17h08 à Khemisset : Le rassemblement a débuté à 15h00 sur l'avenue Mohammed V, selon le Mouvement du 20 février.

17h06 : L'agence de presse MAP ne parle pas des manifestations d'aujourd'hui, mais elle a consacrée une longue dépêche sur la manifestation de 2000 marocains à Melillia

17h05 à Rabat : Une centaine de personnes s'est rassemblée à Bab el Had et scandent des slogans. Pour l'instant le sit-in ne rassemble pas beaucoup de monde. La police laisse faire.

16h59 à Mohammedia : Toujours selon le Mouvement du 20 février, le rassemblement à Mohammedia a débuté à 16h, devant le théatre de la ville.

16h58 à Agadir : Selon le Mouvement du 20 février, le rassemblement à Agadir a commencé à 16h, place de la Paix.

16h51 à Casablanca : Un organisateur que notre contact sur place a interrogé à évalué le rassemblement à plus de 3000 personnes. La manifestation se passe toujours dans le calme. Une cinquantaine de membres de forces de l'ordre sont toujours présent face aux manifestants.

16h48 dans la région de Marrakech : A Azilal, Beni Mellal et Marrakech, aucune manifestation n'est prévue aujourd'hui selon notre contact membre du mouvement du 20 février.

16h45 à Imzouren : Une manifestation à actuellement lieu à Imzouren (Al Hoceima). Nous attendons d'avoir des retours plus précis de la part de notre contact sur place.

16h30 à Rabat : Pour l'instant aucun manifestant devant Bab el Had mais plusieurs dizaines d'agents des forces de l'ordre sont présents.

16h00 à Casablanca : Il y a un peu plus de monde sur la place. On estime à plus de 2000 manifestants qui brandissent de nombreuses pancartes avec les mêmes slogans que la semaine dernière. Une quarantaine de policiers a constitué un cordon sur le boulevard Hassan II.

15h30 à Casablanca : Entre 1500 et 2000 personnes sont rassemblées devant la wilaya. Un cordon d'une trentaine de policiers contient tranquillement les manifestants à proximité de la fontaine située au milieu de la place. 

15h05 : Nos contacts à Tanger, Al Hoceima, Fez ne constatent aucun rassemblement pour l'instant. On nous indique que les manifestations sont prévues demain dimanche.

15h00 à Casablanca : D'un seul coup les chants des manifestants se sont fait entendre et plusieurs centaines de personnes ont afflué. Notre journaliste sur place évalue leur nombre à 1500 environ.

15h00 à Rabat : Nos contacts au sein de l'AMDH et du Mouvement du 20 février nous précise qu'un sit-in aura lieu à partir de 17h00.

14h45 à Casablanca : Seulement une centaine de personnes est rassemblée devant la wilaya. Il semblerait que la mobilisation soit moins forte que prévue.

felicitation
Auteur : marrakesch
Date : le 26 mars 2011 à 11h15
excellent Mr.Serhane.c est des gens comme vous qui doivent l entourer pour lui dire toute la verite rien que la verite.je jure devant ALLAH que je l aime comme etre humain et comme Roi,mais j ai peur pour lui et sa famille de ces innergues humaine qui les entoures.Personne ne veut que vous rendier le moindre compte a qui que ce soit ,tous ce qu on veut c est que vous vous retirer comme le cas nottament de l espagne ,danemark ,ou autre.personne ne pourra alors se cacher deriere votre personne et chacun sera responsable de ces actes.
commentaire disparu...
Auteur : Democrates Marocains
Date : le 05 mars 2011 à 15h51
Ou est mon commentaire ? Thanks.
Manifectations au Maroc!!!
Auteur : Agrou
Date : le 04 mars 2011 à 17h44
Tout d’abord j’aime mon payé et j’aime mon Roi .
Ta lettre au Roi M6 me semble que ce sont des menaces et non des propositions . c’est un point .
Ensuite si tu enlèves le nom du Roi et les nom des autres personnes que tu cites dans cette lettre ; et tu poses d’autres noms d’un autre payé ;tu vas remarques sans faire d’efforts qu’elle marche aussi pour le payé que tu as choisis ;et tu le fais une autre fois et tu vas trouver le même résultat .
Ceci nous donne comme résultat que cette lettre ne t’appartient pas Mr L’écrivain ;c’est juste une copie collée ,ni plus ni moins .
J’ai oublié de me présenter ;moi je suis un physicien ;et j’ai entamé des recherches sur la religion musulmane et en particulier LE Saint Coran ( relations entre les chiffres ;les lettres ;et l’univers ) et j’ai trouvé des relations mathématiques très importantes .Mon premier livre dans ce sens sera publié en 2014 ( incha-allah) .
Dans ta lettre Mr l’écrivain a sa majesté le roi M6 ;je m’attendais à trouver des propositions concrètes sur les sujets suivants :
1 Comment réduire la dette extérieur de notre payé
2 Comment rendre l’enseignement accessible et gratuit pour tout le peuple
3 Comment lutter contre ;le chômage ;la pauvreté etc
4 Comment améliorer la justice et non la démocratie
5 Comment améliorer l’image non pas du Maroc ;mais des marocains
6 Comment faire pour éduquer tout le peuple marocain (analphabètes)
7 Comment partager les richesses du payé
8 Comment réduire la facture énergétique du payé voir même l’annuler

Ce sont les solutions de ce genre de problème que le Roi et les Marocains attendent de toi et de moi et des autres .Ce sont ce genre de lettre qui contiennent des solutions concrètes qu’il faut adresser à notre Roi bien aimé .
Une fois tu trouves une solution ;tu te portes garant avec toute confiance que tu va suivre toi-même la réalisation de ton idée jusqu’à la fin .Si tu réussi tout le monde va applaudir et tu passes au second problème . Si tu échoues tout le monde va te protéger y compris sa Majesté .Et tu seras encourager pour entamer le deuxième problème avec plus de confiance .
Dis Mr l’écrivains ;tu as certainement au moins une voiture ? ;combien de personne tu transportes avec toi pour les aider à être à temps dans leur travail ( vu les problèmes du transport dans toutes les villes ) ou dans l’écoles ? (pas d’investissement lourd et c’est ta portée ) . Combien de voisin tu as aidé à faire les papiers administratif ?. Combien de fois tu as participé (et non tu as faits tout seul ) au nettoyage de ta rue( Pas d’investissement lourd )? Combien d’élève tu as aidé pour améliorer leur Français ou arabe ou anglais (pour leur éviter de payer les heures sup.) Combien d’heure tu donnes par jour gratuitement pour la lutte contre l’analphabétisme ? . La liste est longue et sans investissement .
Celui qui veux donner des leçons ou des conseils doit d’abord commencer par sa famille ;puis ses voisins ;puis sa rue et ensuite son quartier . Une fois ce travail fait dans la règle de l’art alors il peut prétendre faire la même chose pour sa ville ,sa région et ensuite le payé .
En général ;i y a que es tonneaux vides qui font du bruit !
Tu peux vérifier et tu vas trouver que les gens qui poussent vers les marches et les revendications sont des dictateurs ( dans leur maison ;dans leurs entreprises ;dans leur partie politique etc ) .L’exemple c’est Kdafi benali etc ils ont fait des coups d’état et ils ont eu le pouvoir par la force ou par tricherie et ils ont appliqués sur leur peuple .Et personne ne va nier . Et c’est exactement ce qui va se passer dans tous les payés Arabes .Les malins ( sous n’importe quel prétexte) ,vont prendre le pouvoir et ils vont faire la démocratie Iraquienne .
Conclusion :la nature n’aime pas le vide .Le vide ici peut prendre n’importe quelle forme .
Vive le Maroc ,vive le Roi ,vive les Marocains
Encore un excellent article, Bravo Mr Serhane, des vrai patriotes
Auteur : ecobam
Date : le 03 mars 2011 à 16h07
La révolution marocaine est en marche !

Majesté ! J'aurais aimé ne pas avoir à vous écrire. Le printemps arabe qui secoue le monde me l'impose. J'aurais préféré faire l'apologie d'un Maroc moderne et démocratique au lieu de ressasser le mal qui le ronge. Que de regrets, de désillusions, de colère face au gâchis incité par tant de pouvoir et de vanité ! Le roi des pauvres a vite fait place à l'homme d'affaires, entouré de vils courtisans. Nous aurions aimé trouver en vous un chef d'Etat qui veille à l'application de la loi, avec un projet de société, pas un promoteur hôtelier ou un chef de chantier.

Nous espérions que vous seriez l'homme qui partage nos rêves et notre pain quotidien au lieu de museler nos libertés, de tuer l'espoir que nous avons placé en vous et de chasser les esprits probes pour ne conserver que les véreux. Le constat est simple, la monarchie se duplique de la même manière, avec les servitudes du makhzen (l'appareil tout-puissant de l'Etat marocain, basé sur l'allégeance au roi).

Le roi des Marocains a le devoir d'entendre un autre son de cloche qu'"Allah Ibarak fi Amar Sidi !" (Dieu bénisse la vie de notre Seigneur !) entonné à son intention par son entourage comme une fausse rengaine. Le destin aurait bien pu vous jouer un sale tour et vous faire naître à Sidi Moumen, par exemple. Alors, ces milliards accumulés, ces milliers de voitures, bateaux, palais, résidences, dépenses et luxe fastueux devraient avoir moins de valeur à vos yeux que l'amour du peuple à votre égard lors de votre avènement, en 1999.

En peu de temps, Fouad Ali El-Himma et Mohamed Mounir El-Majidi sont devenus les maîtres du pays grâce à leur proximité avec leur ami le roi. Ils ont phagocité tous les espaces, économie, finance, culture, sport, politique, nous écoeurant de tout, comme un jeu de sales gosses (la'b adrari), soumettant le monde à la lubie du gain rapide et des affaires faciles, dilapidant le capital sympathie que le peuple avait pour vous et transformant le Maroc en une cage aux folles où les pieds ont remplacé la tête. Ces commis sorciers ont étouffé le jeu politique, ruiné la concurrence économique, dilapidé les deniers publics dans des lubies et piétiné le contrat constitutionnel, celui de défendre les intérêts du peuple. Ils agissent en votre nom, vous êtes de fait garant de leurs actes. Ils doivent s'en aller ; ils constituent un danger pour vous et un obstacle à l'essor du pays.

Le clan El-Fassi fait sienne la spécificité marocaine qui engendre arbitraire et inégalité. Il s'est accaparé les meilleures fonctions et les plus hauts salaires. Soutenant les siens même dans l'erreur, le palais a gratifié Abbas du poste de premier ministre alors que l'affaire Annajat (énorme scandale dont plus de 30 000 jeunes chômeurs ont été victimes, en 2003, alors que M. El-Fassi était ministre de l'emploi) le poursuit. Dans l'Etat de droit, chacun est responsable et comptable de ses actes, même le roi.

Devant ce désir universel de liberté de plus en plus irréversible, comment pouvez-vous rester à l'écart, derrière vos rideaux opaques de l'Etat de non-droit ? La fuite des présidents tunisien et égyptien, MM. Ben Ali et Moubarak, la fin imminente du président yéménite Saleh, celle sûrement tragique du guide libyen Mouammar Kadhafi... montrent comment finissent les plus pitoyables des tyrans. Elisabeth et Juan Carlos existent en tant que réalité symbolique et historique. Leur peuple les respecte, mais leur impose des restrictions et leur demande des comptes. Ni la reine d'Angleterre ni le roi d'Espagne ne déméritent car ils consignent leur destin dans le cadre de la démocratie. L'heure n'est plus aux divertissements, aux voyages d'agrément, ni aux scènes d'éclat. Vous devez retrousser vos manches et travailler avec altruisme, dans la transparence, pour accomplir votre mission, sinon le Maroc devra cesser d'être la concession exclusive des Alaouites !

Au début, vous avez suscité des attentes et dessiné l'espoir dans le regard des petites gens. Le peuple vous a interpellé sur son drame et son refus de la tyrannie, des injustices. Sa maturité, sa grande retenue sont à saluer, une dernière chance à saisir. A vous d'anticiper les réformes et de proposer des élections transparentes. Un gouvernement d'union nationale avec une feuille de route conforme aux changements qu'il souhaite peut apaiser sa colère.

Votre responsabilité devant l'Histoire est de répondre favorablement à son appel, car le destin de votre monarchie constitutionnelle, garante de l'unité et de la stabilité du Maroc, en dépend. Soyez pour votre peuple ce guide qu'il espère. Rompu par le bruit des chaînes qui entravent ses pas, il crie pour retrouver sa dignité parmi les peuples et revendique l'Etat de droit.

La révolution est en marche. Viendra-t-elle de vous ou se fera-t-elle contre vous ? Si elle vient de vous, il faudra donner l'exemple et guider le peuple sur la voie de la liberté, la justice sociale et la démocratie. Si vous le faites, on se mobilisera tous derrière vous dans cette noble démarche. Si vous voulez continuer à faire de la simple figuration, la révolution se fera alors contre vous. Et dans ce cas la houle emportera tout sur son passage.

La colère des déshérités est sans nuances. Les actes terroristes du 16 mai 2003 (cinq attentats-suicides dans la ville de Casablanca) ont sonné le glas de l'état de grâce. Ce signal vous a été adressé par une jeunesse ravagée de désespoir et qui n'a plus d'issue que dans la drogue, la fuite ou la mort.

Inapte à décoder le message et à rectifier le tir, votre système a renoué avec les pratiques du passé dans ce qu'elles ont de plus inique, de plus barbare au nom de la lutte antiterroriste, sévissant contre nous pour un mot, une caricature, une nokta (plaisanterie) visant la famille royale ; signe pathologique du makhzen qui survit à Hassan II.

Aussi pénible que puisse être pour vous ce discours, je veux me convaincre que vous respectez les hommes sincères. Je n'ai jamais eu que mon franc-parler et mon intégrité à offrir au pays pour lequel nous avons dessiné de beaux rêves dans notre jeunesse. J'assume mon rôle d'intellectuel trublion jusqu'au bout, pour être en règle avec ma conscience. A vous d'être à présent en règle avec la vôtre.

Abdelhak Serhane, écrivain
No propaganda, la verite, rien que la verite
Auteur : ecobam
Date : le 03 mars 2011 à 15h50
"L'expérience du Maroc est UNIQUE c'est ce lien indéfectible entre le sommet et la base"
Vous ecrivez et vous ne savez pas ce que vous ecrivez! C'est quoi vous lie au sommet? qui c'est qui vous ecoute?

"Les régimes occidentaux ne sont pas un exemple à suivre -vous avez omis de citer la guerre civile qui a déchiré l'Espagne"
Regarde qu'est devenu l'espagne en ce moment, elle se permet meme de nous coloniser.

"Le Maroc est indépendant depuis seulement un demi siècle, l'expérience démocratique est récente , jeune ,et fait son chemin"
Notre" independance" a eu lie preseque en meme temps que cells de la naissance de la Koree du Sud, regarde ou est ce qu'ils en ont sont?

Conclusion:
Si vous avez du mal a trouver une definition du mot "Injustice", le Mot Maroc resume ce mot.
Ce colonnel qui a ete gracie hier, pourquoi a t-il ete emprisone?, pareil pour ce depute de Sale (Mouatassim), on jette les gens on prisons, on les libere quand on veut.

"Live free or die", c'est la devise des premiers habitants de l'etat de New Hampshire, et c'est une excelente devise.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com