Menu

Mode Publié

Broderie marocaine : La styliste Fadila El Gadi lance une école à Salé pour préserver ce savoir-faire

Elle fait certainement l’exception, Fadila El Gadi, avec ses créations ultra-fashion «inspirées des broderies du 18ème siècle et cousues de fil d'or». Et comme transmettre sa passion aux générations futures lui tient à cœur, elle vient de créer une école de broderie gratuite à Salé, qu'elle finance par ses propres moyens. Entretien.

Temps de lecture: 2'
Fadila El Gadi / Ph. Fadila El Gadi - Facebook
1ère réunion de l'equipe pédagogique de l'ecole FEG /
 Ph. Fadila El Gadi - Facebook
Boutique de Fadila El Gadi à Rabat /  Ph. Fadila El Gadi - Facebook
Nouvelle collection couture Fadila El Gadi /  Ph. Fadila El Gadi - Facebook

Comment vous-est venue l’idée de créer une école de broderie ?

Je me suis rendue compte que le métier de brodeur qui est à la fois très ancien et hautement technique, était en train de disparaître et qu’il fallait faire quelque chose pour y remédier et lui redonner sa noblesse. J’ai réuni mon entourage professionnel et je me suis lancée.

Avec quels moyens la financez-vous ? 

Je subventionne cette école gratuite destinée à des jeunes de milieux défavorisés avec mes propres économies qui ne sont pas énormes. Je serai heureuse que tous ceux qui peuvent m’appuyer le fassent, dans la mesure de leurs moyens ou de leur savoir-faire. Maintenant que l’école est ouverte, je vais aussi regarder du côté des structures d’aide à l’artisanat aussi. Je lance donc ici un appel à tous, Marocains, MRE, expatriés au Maroc, autorités et diplomates !

Une école à Salé, c'est aussi une sorte d'hommage à votre ville natale ?

Bien sûr, c’est un hommage à Salé et ses habitants, j’en suis originaire, j’y ai ma famille, ma maison, mon atelier et mes artisans. C’est mon «camp de base» et de ressourcement, entre mes boutiques de Marrakech et Rabat, mon show-room à Paris et mes voyages dans le monde entier.

Enseigner un métier c’est aussi un plan de sauvetage pour les filles de Salé ?

Les filles et les garçons ! A ceux qui ont la motivation, j’apporte un métier, un savoir-faire, un débouché professionnel et une fierté, dans la mesure de mes modestes moyens. Ce n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan des besoins, mais c’est mon devoir de faire quelque chose.

Et vous, comment avez-vous été initiée au stylisme pour arriver à devenir une créatrice au style unique ?

Je me suis initiée lors de mon enfance en observant les artisans et les membres de ma famille, puis j’ai fait une école de mode et je me suis lancée progressivement, sans beaucoup de moyens. Mon style, assez unique au Maroc en effet, est la rencontre ou le mariage entre le savoir-faire ancestral marocain et la création européenne.

Un mot sur votre prochaine collection ?

Je ne fonctionne pas en termes de saisons comme la mode européenne pour deux raisons : la première est qu’il n’y a pas d’événement de la mode au Maroc comme une fashion week ; la deuxième est que je créée en permanence. L’inspiration du moment, souvent sur un thème, comme le Sahara de mon père l’année passée, donne une cohérence à l’ensemble. En résumé, je pense donc je crée. Si je trouve un peu de relais pour pérenniser l’école, je retourne à mon crayon de créatrice.

You Go Girl. The Sky is the limit.Please proceed with CAUTION
Auteur : Winakh_Tinakh
Date : le 22 septembre 2016 à 23h48
Je suis fier de vous. Je n'ai aucune idee de broderie. Tout ce que je sais c'est si vous etes un excellent(e) etudiant(e) alors un jour vous produisez un PRESQUE PARFAIT maître (Maitresse). Je suis certain que si votre vision et vos objectifs sont nobles on en parlera de vous dans le future.

Chanson Dedier au PCM (pauvre citoyen Marocain) ....... Avec amour et EID KABIR MOUBARAK SAID

https://www.youtube.com/watch?v=iwGqfFbhRQE

QUE DIEU PROTEGE LABLADE-TAMAZIGHTE
broderie
Auteur : safir77s
Date : le 22 septembre 2016 à 22h20
BRAVO et et grande réussite, des idées simples génère souvent de grands projets
broderie
Auteur : safir77s
Date : le 22 septembre 2016 à 22h17
bravo et beaucoup de reussite
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com