Menu

Breve

Casablanca : Un sit-in ce dimanche contre la spéculation foncière qui menace d'anciens lieux secrets de détention

Publié
Le FMVJ et le Comité de coordination des familles des disparus et des victimes de la disparition forcée au Maroc organiseront un sit-in « tous les deux mois » à compter du dimanche 18 septembre. / DR
Temps de lecture: 1'

Le Forum marocain vérité et justice (FMVJ) et le Comité de coordination des familles des disparus et des victimes de la disparition forcée au Maroc passent à la vitesse supérieure. Un sit-in sera organisé «tous les deux mois» à compter du dimanche 18 septembre place des Nations unies à Casablanca pour «exiger la satisfaction des revendications des familles et des victimes et mettre fin à l’impunité», annonce le FMVJ dans un communiqué parvenu à notre rédaction.

Une action qui intervient «à l’instar du mouvement des Mères de la place de Mai en Argentine», lit-on dans le communiqué, en référence à l’association des mères argentines dont les enfants avaient «disparu», assassinés pendant la dictature militaire qui a sévi dans le pays sud-américain entre 1976 et 1983. La manifestation portera principalement sur le centre de détention secret CORBIS, sis l’ancien aéroport d'Anfa à Casablanca afin d’élucider les zones d’ombre qui subsistent autour de ce «lieu menacé par la spéculation foncière par la mafia makhzéniène».

L’objectif de cette protestation est de préserver la mémoire et la lutte contre la dissipation des traces des violations, poursuit le communiqué. «Les familles des victimes de la disparition forcée dont le sort reste inconnu seront présentes pour apporter leurs témoignages et faire toute la lumière sur les violations graves des droits humains perpétrées au CORBIS», précise-t-on de même source.

Pour rappel, les deux ONGs ont appelé le Conseil national des droits de l’homme (CNDH) la semaine dernière à «préserver des lieux menacés par la spéculation foncière tels le PF3 à Rabat et le CORBIS», deux anciens lieux de détention selon les deux associations.

Le Forum marocain vérité et justice et le Comité de coordination des familles des disparus et des victimes de la disparition forcée au Maroc indiquent aussi qu’ils lancent un «appel» à toutes les parties et notamment aux «défenseurs des droits humains» pour les soutenir et participer « massivement» à ce sit-in.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com