Menu

Société Publié

Imezouren, Sefrou, Khemisset, Agadir : Arrestations, violences, et un mort

Depuis les violences en marge des manifestations du 20 février dans lesquelles 5 personnes ont notamment perdu la vie Al Hoceima, d'autres affrontements ont été signalés à travers le Maroc. Imzouren, Agadir, Khemisset, Sefrou... L'AMDH et d'autres sources comme Attac Maroc parlent de nombreuses arrestations, d'affrontements violents, et d'un mort.

Temps de lecture: 2'
Une voiture incendiée à Al Hoceima, le dimanche 20 février

Lundi dernier, le ministre de l’intérieur Taieb Cherqaoui a annoncé la découverte des corps inanimés de cinq personnes dans l’une des agences bancaires à la ville d’Al Hoceima. Ce triste accident serait l’œuvre des «fauteurs de troubles» qui auraient incendié les lieux. Mais aussi, selon les autorités locales les corps retrouvés seraient également ceux des «fauteurs de troubles qui avaient tenté de piller l'agence bancaire».

Aujourd’hui, on apprend par le biais de la MAP que 38 personnes ont comparu hier devant le parquet général de la cour d’appel de la ville. Ces derniers font l’objet de sérieuses accusations puisqu’ils seront poursuivis pour «constitution d'une bande de criminels et incendie volontaire d’établissements publics, ayant entrainé des morts».

Au nord du royaume, 13 personnes de Tétouan et 6 autres issues de la ville de Chefchaouen ont été présentées à la justice dans la matinée du 24 février. Ces individus seront puirsuivis pour «désobéissance civile, outrage à la police judiciaire et constitution d'une bande de criminels», selon la MAP. A Marrakech également, 39 «fauteurs de troubles impliqués dans les actes de vandalisme» sont accusés de «vol qualifié, destruction de biens publics et atteinte à l'ordre public».

Imezouren, lieu d'affrontements violents selon nadortoday, les autorités démentent

Pas loin d’Al Hoceima et plus précisément à Imezouren, de violents affrontements auraient éclatés le lundi 21 février dernier, entre les manifestants et les autorités locales. Le site web nadortoday.com évoque la mort d’un manifestant qui aurait été écrasé par une voiture appartenant à la sûreté nationale. Selon cette même source, plusieurs dizaines d’autres personnes auraient été blessées lors de ces confrontations.

Les autorités locales quant à eux ont «démenti catégoriquement les informations rapportées faisant état d'une intervention de l'armée lors des incidents survenus, lundi, à Imezouren». Elles ont affirmé également que «aucune perte humaine n'a été enregistrée du côté des fauteurs de troubles».

Sefrou : Une personne a succombé à ses blessures

D’autres drames auraient eu lieu à la ville de Sefrou, située à quelques kilomètres de Fès. Selon un communiqué du bureau de l’AMDH basé à Fès, un jeune homme qui aurait participé à la manifestation du 20 février a succombé le 23 février à ses blessures. Karim Chaib qui aurait été blessé par les forces de l’ordre selon la même source, est décédé à 19h30 à l’hôpital Mohamed 5 de Sefrou.  Selon goud.ma, des militants des droits de l’homme seraient en train de réunir les preuves nécessaires.

Du côté de Khemisset, il y aurait eu également des affrontements entre des manifestants et les autorités locales et ce à la place Hassan 1 située au quartier Hay Essalam, rapporte un autre communiqué de l'AMDH.

Interdictions de sit-in et arrestations se multiplient

Le gouvernement a bien autorisé les manifestations du dimanche dernier. Toutefois, il aurait changé d’avis par la suite puisque tous les sit-in ou marches qui ont été organisés après le 20 février n’ont été que dispersés. Cependant, de nombreuses arrestations auraient été procédées dans plusieurs villes du Maroc dont Khemissat (selon l’AMDH), Agadir et Marrakech.

A Agadir, 22 personnes ont été embarquées au commissariat central de la ville alors qu’il prévoyaient de faire un sit-in sur la place Al Amal, nous révèle un membre d’ATTAC Maroc, contacté par téléphone. Parmi les personnes arrêtées étaient 9 membres d'Attac, notamment le Secrétaire Général d'Attac Maroc, Mohamed Aboud. Les 22 personnes ont été remis en liberté une heure et demi après leurs arrestation, selon la même source.

Un militant gravement blessé à Sefrou

Une vidéo a été publiée le 23 février sur Youtube, intitulée « فيديو عن قمع صفرو 20 فبراير 2011 ». Elle aurait été tournée à Sefrou. On y voit un groupe de jeunes partir en courant, et ensuite un homme au sol, qui pourrait être âgé d’une quarantaine d’année, souffrant de graves blessures. Une des personnes qui l’entourent le reconnait et dit que c’est un membre de « l’association des droits de l’homme ». Le blessé désigne « ceux de la PJ » comme responsables des actes pendant qu’un autre répète qu’il s’agissait de « criminels et non le Makhzen ».

au Monsieur qui veut que ça s'enflamme dans ce pays!!
Auteur : internautemondial
Date : le 27 février 2011 à 01h34
Tu as dit:
"Vous continuez à vouer un véritable culte pour un dirigeant qui n'a d'autre légitimité que celle d'être le fils de son papa. "

Monsieur qui veut que ça s'enflamme dans ce pays car la tunisie ou l'egypte l'ont fait....et???ont-ils gagné? sont-ils mieux qu'avant?.

Monsieur, nous n'avons pas peur du roi, ON LE RESPECTE, et si on ferait un référendum pour si on accepte d'augmenter même son salaire, on acceptera, car le fait de vivre dans un pays stable et évoluant économiquement juste avec des services quand on peut voir des pays proches riches en pétrole et n'ayant de cette richesse que le mot. on va dire OUI, pour le fait que c'est lui l'UNIFICATEUR DE CE PAYS...il mérite amplement son salaire et même multiplié par 10 et ce, même sans faire quoi que ce soit pour changer ce pays....

Monsieur, vivre dans un pays stable a un prix et un immense prix Monsieur.......

je préfère de loin vivre sous le ciel de mon pays le Maroc que l'algérie ou la tunisie ou l'egypte maintenant ....et tout cela c'est grâce à ce roi que je peux penser comme ça..je préféré de loin vivre avec mon roi que de laisser des fassis se battre avec les rifis ou les sahraouis contre les soussis ou les 3roubis etc....car c'est cela qui sera sans notre roi.....on est loin de ce "Maroc uni parce qu'on est marocains"..ce n'est pas vrai...je vois que juste dans des élections de commune et il y a des gué-guere entre profiteurs et corrompus.....juste dans des forums et des guerres entre marocains eux même, car l'un est rifi et l'autre 3roubi ou fassi.....alors j'imagine mal des élections pacifiques pour une présidentielle!!!...

on verra les dits pays libérés maintenant que ce soit la tunisie et l’Égypte.... et comme dernières nouvelles, déjà maintenant et ça recommence à s.enflammer dans ces pays "libérés" ..
les serfs
Auteur : cominingfrom
Date : le 26 février 2011 à 22h15
Le processus de servage a fait bien des dégât parmi vous (al hamdullilah il y a des marocains encore digne et qui y voit encore clair) . Vous continuez à vouer un véritable culte pour un dirigeant qui n'a d'autre légitimité que celle d'être le fils de son papa. Vous parlez de réussite économique (surtout pour certaines poches) mais n'avez que le mot tourisme à la bouche (quel beau modèle économique) et vous faites abstraction des maux que cette stratégie (sans vision aucune) n'a cessé de faire proliférer ces dernières années transformant notre pays en bordel à ciel ouvert... Et vous voudriez que j'applaudisse celui et ceux qui ont permis celà?
Vive le roi!
Auteur : sofimke
Date : le 26 février 2011 à 15h32
Salamo a3laikom.
Ceux qui cherche a detruire notre Bled il n a qu'a aller a l'enfer.
Alah Yahfad Malikna wa Sha3bna wa Buladna.
VIVE LE ROI MOHAMED VI, VIVE LE MAROC ET VIVE LE PEUPLE MAROCAIN
c'est pour bientot...
Auteur : weldmansour
Date : le 25 février 2011 à 21h48
l'embrasement arrive doucement mais surement, la premiere manifestation semblait pacifique pour donner un visage un peu humain à ces moutons.mais leurs intentions vont apparaitre de plus en plus.pour l'instant je n'applaudis pas la mort d'un manifestant mais je ne la pleure pas non plus.et je prefere que ce soit plutot un de ces casseurs qu'un malheureux qui n'a rien demandé.
Bon il y'a eu cette manifestation qu'on ait été pour ou contre,et je pense que le gouvernement a saisi le message,alors ou est l'interet de continuer à manifester (avec les risques de dérapges plus que probables) si ce n'est pour seul objectif foutre le bordel.c'est le moment de defendre votre pays si vous l'aimez sinon vous serier aussi responsable que ces deliquants incivilisés pour ne pas dire barbares.le point de non-retour sera atteint aux prochains cinq decès, qui dit mieux?
je fais parti des 99/100
Auteur : catzéro
Date : le 25 février 2011 à 19h00
tout à fait d'accord avec toi
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com