Menu

Environnement Publié

Maroc : Après les hammams écolos, les mosquées vertes

Temps de lecture: 1'
Mosquée Hassan II (photo d'illustration). / DR

La tendance écologique gagne désormais les lieux de culte. Six cents mosquées «vertes» verront le jour au Maroc d’ici mars 2019 dans le cadre d’une initiative nationale qui vise à accélérer le passage vers l'énergie propre. C’est ce qu’annonce ce lundi le journal britannique The Guardian, précisant que près de 100 mosquées seront équipées de l'éclairage LED, de chauffe-eau solaires thermiques et de systèmes photovoltaïques d’ici la fin de cette année.

Le ministère des Habous et des affaires islamiques, l'ADEREE, la SIE et le ministère de l'Energie (qui a signé une convention avec le gouvernement allemand) se sont engagés dans ce système «innovant» en finançant une partie des coûts d'investissement initiaux. Ce nouveau projet de mosquées vertes prévoit de mettre en place des technologies établies qui peuvent être adaptées aux bâtiments publics et aux maisons résidentielles. Des électriciens, des techniciens et des auditeurs devraient par ailleurs recevoir une formation, l’objectif étant que le pays suive le modèle de la transition énergétique allemande.

Le Maroc s’est imposé comme un leader régional du climat avec des projets d'envergure, allant du plus grand parc éolien en Afrique à une énorme centrale solaire dans le désert du Sahara qui a ouvert plus tôt cette année, note la même source, soulignant que Marrakech accueillera en novembre la COP22.

Pour rappel, le ministère de l’Artisanat et de l'économie sociale et solidaire a révélé il y a un mois son projet de labellisation des hammams et bains traditionnels. Le label certifiera la sécurité en milieu de travail, les installations d'hygiène et la consommation durable de l’eau et du bois des structures. Parallèlement, une autre initiative de modernisation énergétique des hammams, financée par le Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM) est portée par l’association Energie solidaire et environnement (EnSEn). Grâce à ce projet, une quarantaine de bains publics à travers le royaume verront leur consommation de bois diminuer à l’horizon 2018.

Article modifié le 05.09.2016 à 18h30

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate