Menu

Sport Publié

Marrakech : Pluies torrentielles et inondations dans la vallée de l'Ourika  

Temps de lecture: 1'
L'Oued d'Ourika. / DR
L'Oued d'Ourika ce mercredi. /Hespress

La Direction de la météorologie nationale l’annonçait mercredi matin en signalant le développement de nuages instables avec averses orageuses et rafales sous orage, dès la fin de la matinée sur les reliefs de l'Atlas, leurs régions voisines.

Mercredi soir, la vallée de l’Ourika, située à 30 km de Marrakech, à encore une fois frôlé la catastrophe, selon nos confrères du Desk, qui a publié deux vidéos montrant de fortes pluies et un ouad en cure.

L’orage qui a sévi dans la vallée a mis en danger des milliers d’estivants qui visitent les lieux très courus de ses cascades, de Siti Fadma et d’Oulmès, poursuit cette même source, précisant que les crues n’ont pas provoqué de coulées de boues.

Contactée par notre rédaction, une source locale à Marrakech nous a confirmé l’orage, indiquant que ce genre d’intempéries est devenu «une monnaie courante chez les habitants d’Ourika».

Notre source indique également que le Système de prévention et alerte générale (SPAG), mis en place suite à un don japonais, pour la prévision et l’alerte aux crues, n’aurait pas fonctionné comme il se doit. «Aucun décès n’est à déplorer mais les dégâts matériels restent importants», poursuit-elle, rappellant que même l’Ouad Tansift, qui traverse Marrakech, connaît une situation presque pareille à celle de l’Ourika actuellement.

Les habitants de cette région sont appelés à être plus vigilants ce jeudi, puisque la Direction de la météorologie nationale fait savoir dans un bulletin météorologique spécial que de fortes averses orageuses sont prévues au cours des prochaines 24 heures. La province d’Al Haouz, tout comme d’autres régions à l’instar de Kalaât Sraghna, Chichaoua, Taroudant, Tinghir, Zagora, Tata, Midelt, Khénifra, El Hajeb, Khémisset et Ifrane seront concernées.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com