Menu

Société Publié

France : Fin de cavale pour le Marocain qui avait violé son assignation à résidence

Temps de lecture: 1'
La cavale de Rachid Raffa a pris fin en Martinique après qu'il a été arrêté dans le commune du Morne-Rouge. / Ph. Gendarmerie de Martinique

Rachid Rafaa, soupçonné d'être lié à des responsables d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et recherché depuis le 27 juillet dernier après s'être soustrait le même jour à son assignation à résidence, a été arrêté en Martinique, a fait savoir lundi la direction générale de la gendarmerie. Il a été mis en examen.

Le Marocain était assigné à résidence dans la commune du Morne-Rouge depuis le 15 mai 2014, où il a finalement été arrêté par le GIGN (Groupe d'intervention de la Gendarmerie nationale) de Fort-de-France et la section de recherche de la gendarmerie dimanche à 20h45 (lundi à 02h45 à Paris), «en collaboration avec la police et les douanes», indique la direction générale de la gendarmerie.

Présenté ce lundi à un juge d'instruction, le quadragénaire a été «mis en examen pour les faits de non respect de l'assignation à résidence par étranger faisant l'objet d'un arrêté d'expulsion», indique le procureur de la République de Fort-de-France dans un communiqué publié vers minuit heure de Paris. Il a été placé en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention.

«Les investigations se poursuivent pour connaître les conditions dans lesquelles il a séjourné en Martinique depuis sa fuite», lit-on encore. Selon la maire du Morne-Rouge, Jenny Dulys, l'homme «a été retrouvé dans les bois de Morne-Rouge»«Les gendarmes ont travaillé dans une grande discrétion», a-t-elle fait savoir.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate