Menu

Breve

Italie : Une athlète marocaine tuée dans un accident de train

Publié
L'athlète marocaine Siham Laraaichi. / DR
Temps de lecture: 1'

Une athlète marocaine originaire de Casablanca, installée en Italie depuis plusieurs années, a perdu la vie mardi soir dans un accident survenu au niveau d’une station de train au nord de Naples.

Siham Laraaichi, 36 ans, vivait seule dans une maison proche de la station de Santa Maria Capua Vetere, une ville de la province de Caserta. Elle se serait rendue à la station de train, indique mercredi Corriere del Mezzogiorno, évoquant l’éventualité que la défunte écoutait de la musique via des écouteurs.

La victime aurait ensuite traversé la voie ferrée sans faire attention aux deux trains qui entraient en gare dans les deux sens. Une fois au milieu de la voie ferrée, elle aurait été prise en étau entre les deux appareils.

«L’un des conducteurs a désespérément tenté d’alerter la jeune femme, qui a essayé de se pencher pour éviter la première machine, sans se rendre compte qu’un deuxième train venait en sens inverse», indique pour sa part New Notizie. La femme - identifiée grâce à ses papiers - aurait été complètement défigurée.

Siham Laraaichi était une coureuse appréciée par l’ensemble des membres de l’association «Il Laghetto», qui regroupe des amateurs de course à pied dont elle fait partie. «Elle gagnait une course sur deux et, très souvent, se classait en deuxième position», a dit le président de l’association dans une déclaration au Corriere del Mezzogiorno.

La jeune femme, qui avait «la course dans le sang», aurait connu une vie difficile au Maroc, où elle a laissé sa mère et ses sœurs à qui elle envoyait régulièrement l’argent qu’elle gagnait lors de ses courses.

Après l'autopsie, son corps va être remis à la communauté islamique de Caserta qui s’occupera des rituels funéraires. Elle sera inhumée à Casablanca.

Article modifié le 17/08/2016 à 16h07

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com