Menu

Sport Publié

Chamakh : « Je ne suis qu’un homme. J’avais besoin de repos »

Lancé comme une fusée à son arrivée à Arsenal, Marouane Chamakh semble moins en verve depuis la fin de l’année 2010. Le début 2011 n’est guère plus reluisant. Mais que ses fans se rassurent, l’international marocain n’a pas renoncé à se battre.

Temps de lecture: 2'
DR

Arrivé cet été à Arsenal, Marouane Chamakh a donné tous les signes d’une adaptation réussie au championnat anglais. Enchainant les buts, ils réussit pratiquement à faire oublier les blessures des habituels cadres, Van Persie et Bendtner. Chamakh présente  à mi-saison, un bilan de 10 buts marqués en 32 rencontres disputées, dont 24 comme titulaire.

Il a cependant perdu de vitesse dès la fin 2010. Son dernier but remonte à la victoire d’Arsenal sur la pelouse d’Aston Villa (2-4) le 27 novembre.  Et avec le retour en forme de Van Persie, l’international marocain a progressivement remis le costume de doublure. Titularisé à trois reprises seulement par son entraineur Arsène Wenger, Chamakh n’a toujours pas marqué en 2011. Dans des propose relayés sur le site Footmercato.net, Chamakh explique : «Début janvier, j’ai senti que j’avais complètement perdu le fil. Je ne suis qu’un homme. J’avais besoin de repos». Il l’avait d’ailleurs rappelé lors de la conférence de presse à la veille du match amical Maroc-Niger.

Une situation que semble comprendre Wenger, qui déclare : «Quand on vient en Angleterre et qu’on joue avant-centre, c’est un choc. Les matches sont extrêmement rudes. (…) Et puis, il avait l’habitude d’avoir une trêve hivernale en France».

Toutefois, Chamakh entend revenir rapidement à son meilleur niveau, comme il ressort de ses récentes déclarations : «J’espère rapidement jouer à nouveau au mieux, plus sûrement en mars qu’en février. Si Dieu le veut, ça ne sera pas trop long», rapporte encore Footmercato (FM). Mi-janvier, l’international marocain avait d’ailleurs laissé entendre que son statut de remplaçant ne l’inquiétait pas, dans des propos relayées par le quotidien sportif L'Equipe. Il en remet une couche, selon FM, déclarant : «Je suis pleinement conscient de mon nouveau statut de remplaçant depuis le retour de Van Persie (…) Mais je ne suis pas inquiet. Je suis ici pour apprendre, à l’entraînement et en match, pour améliorer mon jeu et pour m’acclimater à Londres et au football anglais». La saison est donc loin d’être terminée pour l’international marocain, même si pour le moment, elle se joue surtout sur le banc de touche.

Chamakh...
Auteur : EL BAKI Mohamed
Date : le 16 février 2011 à 10h41
... Il est des moments ou l'on doit se poser des questions et faire un bilant et prendre une décision courageuses.Et on peut toujours prévoir une reconversion et apporter ses compétences pour les Clibs et les jeunes.
est perte de vitesse
Auteur : chtichleuh
Date : le 16 février 2011 à 09h28
Depuis la fin de la 1ère partie de saison il n'as plus marqué de but, et il continue sur ses mauvaises prestations, son dernier match Maroc - Niger en est la preuve flagrante, même seul devant les but il n'arrive meme pas à toucher le ballon.

Je pense que c'est grillé pour lui, Van Persi revient en force en inscrivant des buts à chaque match.

Il ne faut pas espérer voir Chamakh jouer contre le FC Barcelone.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com