En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Economie Publié Le 16/02/2011 à 00h32

Maroc : 15 milliards de dirhams pour apaiser les tensions économiques et sociales

«Le gouvernement marocain a décidé d’injecter 15,4 milliards de DH (1,4 milliard d’euros) sur le marché national», a affirmé, mardi, le chef du gouvernement, Abbas El Fassi. Objectif : compenser la hausse des prix des produits de première nécessité sur le marché international... et aténuer les tensions sociales qui secouent tous les pays de la région.

DR

Les 15,4MDH devraient aider à atténuer la flambée des prix des denrées alimentaires sur le marché local. Ces subventions seront versées à la caisse de compensation qui se chargera de les distribuer aux entreprises fabriquant les produits de première nécessité.

Dans un contexte de contestation populaire dans les pays arabes, les autorités marocaines craignent de toute évidence le phénomène de contagion. La décision du Premier ministre est, en effet, intervenue suite à sa rencontre, lundi, avec les chefs des partis politiques sur «le Sahara occidental, les prochaines élections prévues dans un an, et sur les événements récents en Tunisie et en Égypte». Déjà, plusieurs groupes Facebook ont appelé à «manifester pacifiquement» le 20 février pour une «large réforme politique» dans le pays.

Le gouvernement du Royaume tente ainsi d’acheter la paix sociale. Il multiplie, dans ce but, les mesures économiques d’apaisement. La subvention de 15,4 MMDH, vient, en effet, s’ajouter aux 17 milliards de dirhams (1,5 milliard d'euros) prévus par la loi de finances 2011.

Mesures d’apaisement

Pour assurer sa sécurité alimentaires, le Maroc a augmenté ses importations de blés de plus de 900 000 tonnes au cours de la première moitié de la campagne 2010/2011. Le 12 janvier, juste avant la chute du régime Ben Ali, il a aussi lancé un appel d’offres sur l’achat de 255 000 tonnes de céréales. Le 4 janvier, l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses, a lancé un appel d'offre aux commerçants locaux de céréales pour l'achat de 175 000 tonnes de blé tendre. Il devrait servir à la fabrication de farine subventionnée.

Début janvier, après avoir rencontré les représentants des diplômés chômeurs, Abbas El Fassi a décidé de leur réserver 10% des postes au niveau des recrutements dans l’administration publique, en 2011 et 2012. Cette année, 1880 emplois leurs seront donc dévolus. Enfin, le 10 février, le gouvernement, à travers la commission tripartite, a signé un accord avec les diplômés-chômeurs. Un communiqué conjoint de 8 groupes de diplômés-chômeurs indique que le gouvernement devrait «annoncer une solution définitive» pour ce dossier d’ici le 1er Mars. L’accord a repoussé le délai initial de 10 février pour «une intégration global et directe» au sein de la fonction publique.

La succession de ces mesures très ciblées ne permettra pas de satisfaire ceux qui réclament une réforme politique profonde. Elle pourrait, toutefois, répondre à certains problèmes isolément, évitant ainsi que leur réunion ne fasse boule de neige.

20 commentaires
recrutement diplomés chomeurs
Auteur : CitoyenX
Date : le 18 février 2011 à 13h03

Chers tous,

vous serez certainement choqués, mais je pense que le recrutement massif de fonctionnaires est une erreur, injuste socialement et non fondée économiquement.

1- si on décide d'intégrer ces chomeurs directement, sans concours ni sélection : c'est injuste pour les autres qui n'ont pas fait de bruit/manif, et peut être sont plus compétents. normalement, on devra recruter les meilleurs et rien que les meilleurs.
la bonne décison à prendre serait de combattre le clientélisme et augmenter la transparence des concours et d'accès à la fonction publique. c'est l'égalité entre les citoyens

2- si le gouvernement décide de recruter massivement : pouquoi faire ? pour quel besoin à part acheter la paix sociale.
mais qui paye au final cette masse salariale ? c'est le contribuable, avec le risque de restriction sur d'autres dépenses de l'état (santé, édication, etc) ou le recours à l'endettement.

3- comment expliquer qu'il y a très peu de temps, on a demandé aux fonctionnaires de partir (départ volontaire), avec un budget colossal, et aujourd'hui, on recrute ?!

il faut recruter quand il y a un réel besoin, et suivant des règles transparentes, claires et bien identifiées (annonces, concours, etc).
il faut aussi encouarger l'initiaves et l'entrepreunariat des jeunes. aujourd'hui, les obstacles ne manquent pas.

vive le roi, vive le maroc
Apaiser les tensions
Auteur : IVANOZEVITCH
Date : le 18 février 2011 à 03h38
Au lieu de parler de manger, changez, parler plutôt de LIBERTE, DIGNITE, DROIT.....
15 milliards de dirhams pour apaiser les tensions économiques et sociales
Auteur : diko
Date : le 17 février 2011 à 21h43
en France, Allemand, Italie, etc le prix du sucre, lait, blé etc st mois chere qu´au maroc sans subvention, et n´oublier pas que la main d´oeuvre en europe et 10 fois plus chere qu´au maroc. Baraka men Lekdoub 3ela nass, .
Pour un litre d ´huile , un marocain doit au moins une heure de travail, pour un European 10 min, merci Mrs pour votre comprehention.
soyons objectif
Auteur : mohraq60
Date : le 16 février 2011 à 23h20

j'adore mon pays , au déssus de tout que ma famille et même...me pardonnent.
je n'ai pas collé 10 fois cet article en tout 3 fois .
car je n'avais pas retouvé là où j'avais mis mon méssage.
pour te répondre sur le fond : ce n'est pas parce que quelqu'un a volé plus que l'on a droit de voler moins.
moi ce qui m'intéresse c'est mon pays peut m'importe la personne qui assume les reines du pouvoir.
l'essentiel c'est que on est un pays où on a la dignité et la joie de vivre et pour tous nos citoyens
le Maroc est en retait sur beaucoup de domaines
quel la place actuellement du Maroc sur la scène internationnal?
arrêtons de dire que les autres ne veulent du mal que ce soit journaliste d'Espagne ou de Ajazzera.
si on était irréprochables , personne n'aurait rien à dire.
dis moi pourquoi on étouffe des journaux d'opposition en les privant des financements de publicité à part être aveugle tu sais très bien comment ça se passe au Maroc .
Pourquoi on a creer le parti de l'ami du roi?
parce que on veut préserver les formes pour que touit le pouvoir soit au Palais.
le SNI est le bras économique pour tout fagociter des richesses du pays.
notre pays doit compter avant tout ; peu importe les personnes j'ai déjà vécu sous trois rois , je sais de quoi je parle.
le régime ne changera pas sauf si il craint pour son avenir