Menu

Politique Publié

Décryptage : 28 Etats de l’Union africaine demandent officiellement la « suspension » de la « RASD »

28 pays de l’Union africaine réclament la «suspension» de la «RASD». Néanmoins la charte de l’UA, adoptée le 11 juillet 2000, ne prévoit cette sanction qu’à l’occasion de coup d’Etat. La Bataille n’est pas encore perdue pour le royaume et ses alliés, ils doivent recueillir deux-tiers des voix pour amender l’Acte constitutif de l’organisation panafricaine pour introduire un amendement portant expulsion de l’entité auto-proclamée en 1976.

Temps de lecture: 2'
Ali Bongo, président du Gabon / Archive - DR

Vingt-quatre heures après la demande marocaine de réintégrer l’Union africaine, les alliés du royaume entrent en jeu. Lundi, le président gabonais, Ali Bongo, a adressé aux noms de 28 chefs d’Etats une motion au président en exercice de l’UA, le Tchadien Idriss Déby. Tous appuient fermement la teneur du message du roi Mohammed VI du dimanche 16 juillet.

Ils saluent «la décision du Royaume du Maroc, membre fondateur de l’OUA et dont la contribution active à la stabilité et au développement du continent est largement reconnue, d’intégrer l’Union Africaine et entendent œuvrer pour que ce retour légitime soit effectif dans les meilleurs délais».

Les signataires de la motion ne se privent pas de clamer haut et fort «la suspension, prochaine, de la "République arabe sahraouie démocratique" des activités de l’Union Africaine, et de tous ses organes, afin de permettre à l’UA de jouer un rôle constructif et de contribuer positivement, aux efforts de l’ONU, pour un dénouement définitif au différend régional sur le Sahara».

La charte de l’UA parle de suspension et non d’expulsion

La réalisation de cet objectif se heurte pour le moment aux statuts fondateurs de l’organisation panafricaine qui ne font pas mention de l’expulsion d’un membre. Mais plutôt de la suspension dans des circonstances bien particulière. «Les gouvernements qui accèdent au pouvoir par des moyens anticonstitutionnels ne sont pas admis à participer aux activités de l’Union», stipule l’article 30 de l’Acte constitutif portant création de l’UA, adopté le 11 juillet 2000 à Lomé au Togo.

Une sanction appliquée temporairement contre la Mauritanie à la suite du coup d’Etat du 6 août 2008 du général Mohamed Ould Abdel Aziz, la Guinée en représailles contre le putsch du 23 décembre 2008 de Moussa Dadis Camara ou contre l’Egypte après la destitution, le 30 juin 2013, du président Mohamed Morsi par le maréchal Abdelfattah Al Sissi.

Suspendre de la «RASD» n’est donc pas une mince affaire. Pour cela, les partisans du royaume pourraient déposer une demande de révision de l’Acte constitutif de l’UA, comme l'autorise l’article 32. «Les amendements ou révisions sont adoptés par la Conférence de l’Union par consensus ou, à défaut, à la majorité des deux tiers, et soumis à la ratification de tous les Etats membres, conformément à leurs procédures constitutionnelles respectives». Le Maroc et ses alliés sont appelés à recueillir davantage de voix pour atteindre le seuil du deux tiers exigés dans pareils cas. L’Union africaine compte actuellement 54 membres.

La liste des 28 Etats

La liste des 28 pays signataires de la motion demandant la suspension de la « RASD » est la suivante : Gabon, Benin, Burkina Faso, Burundi, Cap Vert, Comores, Congo, Côte d’Ivoire, Djibouti, Erythrée, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Guinée-Equatoriale, Libéria, Libye, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo, Sao Tomé, Sénégal, Seychelles, Sierra Leone, Somalie, Soudan, Swaziland, Togo et la Zambie.

mépris
Auteur : hautatlas_14593
Date : le 29 juillet 2016 à 21h34
Le mépris est un jugement de valeur qui exprime une intention ou une volonté injuste et cruelle de dégrader moralement et socialement l'autre/adversaire.

C'est une réaction émotionnelle et subjective à charge injuste, cruelle et reductrice.

C'est une réaction de superficialité, d'immaturité, d'ignorance et de méconnaissance.

C'est un acte triste
de vanité, d'orgeuil et d'arrogance.
C'est une haine de basse intensité de violence.
C'est une tentative de détruire de façon soft, les personnes, les idées, les idéologies, les ethnies, les races, les croyances, les philosophies divergentes de la sienne.
Ta connaissance de l'histoire, des évènements, des hommes, des idées à besoin d'être sérieusement revue pour éviter de t'installer faussement et durablement dans l'erreure et le dénie.
Documente toi sérieusement et honnêtement sur toutes les cibles de ton mépris, cela te fera du bien.
Je suis aussi outré et scandalisé par ceux qui expriment leur mépris pour les Kabyles.
A force de le répéter, tu finiras par le croire !
Auteur : mandrin
Date : le 29 juillet 2016 à 18h49
Pour ça, il va falloir demander à ses habitants si c'est ce qu'ils veulent et c'est pour ça que la MINURSO a été créée.
Aucune exagération camarade.
Auteur : Ait Idir
Date : le 29 juillet 2016 à 17h15
Je suis effectivement méprisant, pas haineux, avec les nasseristes, les baathistes et les islamistes que je juge responsables du désastre algérien mais je n'exagère absolument pas. Le mythe de l'Egypte grand soutient de la révolution algérienne a été créé de toute pièce par les français qui voulaient attaquer l'Egypte pour reprendre le canal de Suez. Ce qu'ils feront tout de même avec les anglais et les israéliens avant que la Russie et les États Unis ne sifflent une foi encore la fin de la cour de récréation. Le clan d'Oujda a repris ce mythe pour brosser Nasser dans le sens du poil, s'en faire un allié et justifier l'alignement de la diplomatie arabo-algérienne sur la diplomatie arabo-égyptienne et faire avaler la pilule aux algériens de l'invasion des dizaines de milliers de mendiants islamistes egyptiens venus nous enseigner leur ignorance crasse. Concrètement, encore une foi, ce sont les russes et les americains qui ont contribué à financer, à former et à faire pression sur la France. L'Egypte a été globalement inutile puis néfaste et hostile. Voila un témoignage du célèbre commandant Azzedine à ce propos après les rafales d'insultes de la presse egyptienne contre l'Algérie pour une histoire de football. http://iflisen2008.over-blog.com/article-a-propos-de-ces-fusees-qui-ne-decolent-jamais-41491522.html
Je ne comprend pas le respect des maghrébins pour Nasser. Il a fait quoi pour nous lui ? C'était un ennemi de l'Afrique du nord qu'il considérait comme la province occidental de son monde arabe imaginaire qu'il se voyait déjà diriger.
Navrant
Auteur : hautatlas_14593
Date : le 29 juillet 2016 à 14h27
On ne juge pas l histoire et les faits historiques à travers le prisme des émotions des sentiments, des parti pris, des haines et des a prioris préférentiels. Tu en rajoute une couche de haine pénible et submergeant et dans tes discours.
Par un effet miroir tu fonctionne à l'identique comme les Algerianiste qui détestent les Kabyles et autres Amazighe.
Nasser à bcp fait pour la revolution Algérienne. Ta connaissance de l'histoire est réellement réduite. Ton sectarisme aveuglant. La mobilisation Arabe et Égyptienne
Sur le plan médiatique, financier, diplomatique et militaire ( achats et livraisonsi D'armes et entraînement ).
Tu joues au même jeu malsain que ceux qui disent que les Kabyles n'ont rien faits pour la révolution Algérienne. Navrznt

le Sahara restera marocain jusqu'à la fin des temps
Auteur : chafik0001
Date : le 29 juillet 2016 à 13h52
le Sahara restera marocain jusqu'à la fin des temps ...vive le Maroc et son Sahara, vive le Roi
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate