Menu

Sport Publié

Le FUS, ce club qui détonne dans le football marocain

Temps de lecture: 1'
L'équipe du FUS de Rabat. / DR

«Le FUS a un statut particulier dans le monde du foot marocain.» Aux yeux de Walid Regragui, entraîneur de la section football de la Fath union sport (FUS) de Rabat, le club dont il est à la tête depuis 2014 fait figure d'exception. «Le club est stable, ne fait pas de vagues, renvoie une image paisible et fair-play. Il n’est détesté par personne, ses supporters sont bien accueillis partout, les gros titres des journaux pour problèmes extra-sportifs sont extrêmement rares», confie-t-il au cours d'un récent entretien au magazine sportif français So Foot.

«La gouvernance du club et son modèle, ce sont des conditions très favorables en effet», estime le sélectionneur «débutant» qui officiait autrefois au Grenoble Foot (2007-2009) et au Moghreb de Tétouan (2009-2010).

Ce natif de Corbeil-Essonnes ne manque pas de souligner les atouts du FUS, ce «cas particulier (…) dont le modèle se situe loin des standards du foot maghrébin. Un projet a été lancé en 2008, l’Académie de jeunes joueurs, les infrastructures, le stade, tout a été repensé et construit patiemment. On réfléchit attentivement avant de choisir un coach, et par la suite le coach va au bout de son contrat.» Un clin d’œil aux grands clubs maghrébins, où les coachs «sautent au bout de quelques semaines» et les crises et la pression, monnaies courantes.

Au sein de l'association rbatie réunissant douze disciplines, Walid Regragui opte pour une «philosophie de jeu» qui se veut différente de celle pratiquée par le championnat local, qu'il a supervisé pendant un an aux côtés de Rachid Taoussi, sélectionneur du Maroc pour la saison 2012/2013 : «Pour moi, le football, c’est la possession le plus haut possible, de la maîtrise. Un secteur offensif où la balle circule rapidement autour de 4-5 joueurs minimum, qui combinent entre eux.»

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com