Menu

Politique Publié

Pays-Bas : Ahmed Aboutaleb, le « leader idéal » pour le Parti travailliste selon 13 maires

Le Parti travailliste aux Pays-Bas (PvdA) est en crise. La position pro-Brexit de l’actuel leader fait grincer des dents, si bien que sa démission est réclamée. L’élection sera bientôt organisée et un collectif de 13 maires travaillistes ont appelé le maire de Rotterdam, Ahmed Aboutaleb, à déposer sa candidature. Dans une lettre ouverte, ils expliquent que le politique d’origine marocaine est aujourd’hui le «leader idéal» pour le parti de gauche. Mais ce dernier semble préfèrer s’abstenir… par loyauté.

Temps de lecture: 2'
DR

«Le parti a besoin de vous, mais surtout, le pays a besoin d'un leader qui sent les ascendances dans la société d'aujourd'hui et qui combine les forces du bien et renforce les frontières de notre État. […] Il est temps de guider le pays vers un avenir radieux. Nous sommes unis à travailler pour un pays fort et social. Le parti a besoin d'un chef de parti qui protège les joyaux de la couronne de la socio-démocratie», écrivent 13 maires travaillistes dans une lettre ouverte adressée au maire de Rotterdam, Ahmed Aboutaleb, publiée par l’ensemble des médias néerlandais le week-end dernier. 

Un choix fait sur fond de crise interne relative à la position pro-Brexit de l’actuel leader du Parti travailliste néerlandais (PvdA) et du chef de l’opposition officielle du Royaume-Uni, Jeremy Corbyn. La contestation émise par la députée Ange Eagle a ouvert la porte à de nouvelles élections officiellement annoncées lundi, dont les modalités seront précisées dans les prochains jours.

Les 13 maires signataires de la lettre ouverte voient en Ahmed Aboutaleb le «leader idéal». Ils pensent qu’en raison de son parcours et son sens du travail, il saura «unir la société multiculturelle néerlandaise» et «s’identifier» à la population. «Oui vous en êtes capable, Ahmed. Notre soutien pour votre candidature à la direction du parti travailliste est total», insistent-ils.

Loyauté envers son chef politique

La lettre a fait le tour de la presse néerlandaise ce week-end et suscité de nombreuses analyses, notamment sur le parcours de l'homme politique d’origine marocaine. Dans une interview accordée au NRC, l’instigateur de la lettre ouverte, Jan Hamming, maire de Heusden (au sud des Pays-Bas) explique encore : «Le gouvernement national et le parti, dans cet ordre, ont besoin de quelqu'un comme lui. Quelqu'un capable de refermer le fossé qui se creuse au sein de la société. L'écart entre riches et pauvres, entre les nouveaux arrivants et les gens qui sont ici depuis plus longtemps…»

Cependant, il semble qu'Ahmed Aboutaleb n’envisage pas de s’engager dans une course à la tête du parti travailliste de sitôt. «Le maire ne répondra pas à la lettre ouverte», a indiqué son porte-parole dans une déclaration avant l’annonce officielle de l’organisation des élections, pour faire taire les spéculateurs. A noter que celui désigné en janvier 2016 meilleur dirigeant local pour la deuxième année consécutive annonçait en juin dernier son soutien total au chef du parti travailliste, Diederik Samson, envers qui le travailliste d'origine marocaine se veut «loyal».

Article modifié le 14.07.2016 à 10h55

Candidat efficace
Auteur : Lmaghrabi
Date : le 14 juillet 2016 à 01h14
Je me rappelle que je l'ai croisé une fois à une station Shell à bruxelles, il était lui et des personnes qui viennent probablement du monde des affaires, ils étaient là entrain de boire leur café, tandis que l'autocar qui les transportait, avec ses plaques hollandaises, était entraîn de faire le plein, c'est une personne qui possède une grande intelligence.
Al maghribi
Auteur : Lmaghrabi
Date : le 14 juillet 2016 à 01h02
Je l'ai croisé une fois en allant faire le plein dans une station shell, il était accompagné d'une délégation d'hommes d'affaires et politiques qui avaient pris un autocar, ils faisaient le plein aussi, ils avaient probablement un meeting international à bruxelles...
Erratum: le parti travailliste est le parti de gauche.
Auteur : fora
Date : le 13 juillet 2016 à 22h29
Erreur de votre part: le parti travailliste n'est pas le parti conservateur, c'est la parti de gauche.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate