Menu

Environnement Publié

Déchets italiens : La ministre de l’Environnement lâchée par les députés du PJD

Durant plus de 40 minutes, les déchets italiens ont été au cœur d’un débat tendu à la Chambre des représentants. La ministre de l’Environnement était isolée et même lâchée par les députés du PJD.

 

Temps de lecture: 2'
Hakima El Haité, ministre chargé de l'Environnement / DR

La ministre déléguée chargée de l’Environnement a été, à son corps défendant, la vedette de la séance des questions orales à la Chambre des représentants cet après-midi. Sept questions, émanant de groupes de la majorité et de l’opposition, sur l’affaire des déchets étaient à l’ordre du jour. Dans sa réponse, Hakima El Haité a parlé d’«alternatives industrielles» destinées à «être valorisées» au Maroc, soulignant que la cargaison de 2.500 tonnes est conforme à la «Convention de Bâle de 1995».

La ministre a répété que son département a reçu 19 documents de la part de l’exportateur italien garantissant la «non-dangerosité» des déchets. «Une étape suivie par des analyses réalisées par un laboratoire agrée auprès de l’Union européenne, hors d’Italie, pour vérifier celles de la partie italienne», a-t-elle enchainé.

Dans sa plaidoirie, Mme El Haité a vanté les mérites de l’incinération des déchets au Maroc, estimant qu’elle participe à la politique du gouvernement de réduire la dépendance à l’énergie fossile.

Des «tirs-amis» de la part des députés PJD

Force est de constater que les arguments énoncés par la ministre n’ont guère convaincu les députés islamistes. Durant plus d’une quarantaine de minutes de débat, parfois houleux, la ministre de l’Environnement était isolée. Les députés du PJD, endossant la casquette de l’opposition, se sont complétement désolidarisés avec Mme Hakima El Haité, issue du Mouvement populaire, une composante de la majorité.

Abdellah Bouanou a même demandé le renvoi immédiat de la cargaison des 2.500 tonnes de déchets vers leur pays d’origine sans attendre les conclusions du rapport d'un laboratoire de l’UE. «C’est une question de souveraineté», a-t-il précisé. D’autres élus de la Lampe ont exprimé la même position, déplorant que la ville de Safi ne mérite pas de devenir une «décharge» pour déchets italiens. Et de rappeler que la région souffre déjà des conséquences du transfert du projet industriel chinois vers Tanger.

La position des PJDistes n’étonne pas. Elle n’est qu’une expression de plus des relations conflictuelles entre la ministre déléguée de l’Environnement et son supérieur hiérarchique le ministre Abdellah Amara issu du parti la Lampe.

Au terme du débat, Mme Hakima El Haité s’est dite favorable à la constitution d’une commission d’enquête parlementaire sur cette affaire.

je ne préjuge pas
Auteur : durzy
Date : le 13 juillet 2016 à 20h42
J'en rajoute pas, j'essaie juste d'interpréter. Rendre les autres coresponsables de sa propre bêtise, est une façon de dire "Circulez, allez voir ailleurs".
Quant aux déchets dits RDF, c'est un fourre tout, et ils peuvent contenir des substances toxiques. Plusieurs pays européens ont cessé de les utiliser comme combustible, tout simplement parce qu’ils n'ont pas suffisamment de recule pour évaluer leurs dangerosités.
Les jours avancent et on découvre d'autres facettes de cette affaire. Je te renvoie au récent article de Yabiladi. Je suis patient, j'attends de voir.
Faut pas en rajouter
Auteur : krimau10
Date : le 13 juillet 2016 à 18h39
Primo, elle n a pas dit ce "circulez il n y a rien a voir" dont tu l'accuse. Elle bien expliquer les démarches et les regles d'importation de ce combustible. Il suffit de bien ecouter sans pré-jugements. Deuxio, la combustion du petrole et de ses derivés sont nettement plus nefastes que la combustion des RDF. Tertio, on ne parle pas de déchets ménagers ici, on parle de RDF. Fait une recherche la dessus pour voir la differance.
Pour faire simple
Auteur : durzy
Date : le 13 juillet 2016 à 16h27
Bonjour,
Quand on gère les affaires de l'état, on doit être à la hauteur et assumer son poste. pour l’instant sa seule défense est : il existe une loi qui autorise l'importation des déchets et ce n'est pas moi qui l'ai votée. En gros, circulez, il n' y a rien à voir. Drôle de façon de s'expliquer devant les citoyens.
Quant à la gestion des déchets, excuse- moi, mais ça n'a rien à voir avec le pétrole. La vente et l'achat du pétrole obéit à des règles connues de tout le monde, un marché international, on peut être pour ou contre, mais c'est ainsi. Les déchets est un autre problème et de taille. En Europe par exemple, on ne sait quoi faire. Les filières de traitement et de recyclage coutent très cher aux contribuables et l’incinération est un danger pour la santé.
La solution serait donc de s'en débarrasser quitte à payer le prix fort. L'exportation vers les pays sous développés où l'opinion publique n'a que très peu d’influence, est la solution. Tout le monde s'accorde à dire que la gestion des déchets est le fléau dont on ne voit pas comment se débarrasser. Il y a une solution : arrêter de consommer, mais là,on est dans le fantasme.
Les revirements de la ministre prouve bien que l'affaire est loin d'être propre. Je lui reproche son amateurisme et quand on prétend défendre l’intérêt des citoyens, on n'a pas le droit à l'erreur, Les marocains sont de plus en plus éduqués et très au fait des enjeux politiques, il faut que cette élite qui nous gouverne (il se passe les postes entre eux et parfois de père à fils et fille) depuis des décennies s'en rende compte.
la santé des citoyens n'a pas de prix. En Europe on l'a compris, et chez nous on s'en moque complétement.
Dans mes écrit, tu sentiras peut-être de la colère, mais trop, c'est trop. Il faut que ça change.
je te salue.

je veux savoir
Auteur : Tawfik56
Date : le 13 juillet 2016 à 16h27
A savoir: certains lots de RDF dont ceux de Campanie Italie, sont déclarés par la commission europeenne et le parquet de Naples impropres et interdits à la combustion sur le sol européen depuis plus d'une décennie!! N'ayant aucune autre issue pour s'en débarrasser, le fournisseur est prêt à mettre sur la table (en dessous aussi) des millions d'euros.
Personnellement ça ne m'aurait pas déranger d'allonger la liste des Panama Papers si l'opportunité m'était offerte avec un ptit pactole de 20 million d'euros lolll
Le problème c'est son arrogance.
Auteur : motao-1
Date : le 13 juillet 2016 à 16h12
Je pourrais jamais croire à cette dame (El Haiti). Car le jour ou elle a annoncé publiquement sans rougir, qu'elle travaille 22h/24 elle s'est avéré incrédible envers tous les marocains.
Dernière modification le 13/07/2016 16:23
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate