En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Politique Publié

Maroc : Wafaâ Charaf est libre après deux ans d’incarcération

Wafaâ Charaf / DR

Wafaâ Charaf renoue avec la liberté. Elle a quitté, dès les premières heures de ce dimanche 10 juillet, le centre de détention de Larache après avoir purgé la totalité de sa peine : deux ans d’incarcération.

Des dizaines de militants des droits de l’Homme, d’Annajh Addimocrati (la formation d’extrême gauche à laquelle elle adhère) et des membres de l’AMDH attendaient Wafaâ à sa sortie de prison.

Le 12 août 2014, le tribunal de première instance de Tanger l’avait condamné à un an de prison ferme et à 50 mille dirhams d’amende pour «allégations mensongères de torture». Le 20 octobre de la même année, l’activiste politique avait vu sa peine être rallongée à deux ans en appel.

Le cas de Charaf avait bénéficié du soutien d’ONGs internationales des droits de l’Homme. Amnesty l’avait déclaré «prisonnière d’opinion» et réclamait des autorités marocaines sa libération.

1 commentaire
bonnes nouvelles
Auteur : calvados14
Date : le 11 juillet 2016 à 02h06
une très bonne nouvelle sauf que les 2 années d'incarcération d'une militante est un flagrant révélateur du vrai caractère du Makhzen ..Le délit d'opinion est tjrs en vigueur au Pays de Mohamed 6.

je réclame que justice soit faite à cette militante de gauche et que des excuses lui soit adressées ainsi que des dommages et intérêts pour 2 ans de séquestration injuste .
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com