Menu

Culture Publié

RedOne : Un Marocain au milieu des stars

RedOne est aujourd’hui l’un des producteurs les plus populaires du showbiz international. Pour l'artiste maroco-suédois cependant, le chemin a été long avant de savourer la gloire. Celui qui attise la curiosité des paparazzis depuis la sortie de son single roule avec les plus grandes stars de la planète. Retour sur le parcours d’un amoureux de la musique qui reste attaché à ses origines.

Temps de lecture: 3'
RedOne : Un Marocain au milieu des stars
RedOne : Un Marocain au milieu des stars
RedOne : Un Marocain au milieu des stars
RedOne : Un Marocain au milieu des stars
RedOne : Un Marocain au milieu des stars

Benjamin d’une fratrie de neuf enfants, RedOne, de son vrai nom Nadir Khayat, est né le 10 avril 1972 à Tétouan. Celui qui deviendra plus tard un producteur et réalisateur artistique de renom arrive dans un foyer baignant dans une profonde passion pour la musique. «Tous mes frères et sœurs jouaient à la guitare ou chantaient», confie l’artiste au site People.

Une enfance musicale

Ainsi son enfance est bercée tant par la musique américaine -avec notamment Bob Dylan, Stevie Wonder ou encore Led Zeppelin- que par le flamenco espagnol ou même la musique marocaine. «Il y’avait de tout à la maison», se souvient-il.

RedOne grandit dans cet univers jusqu’à l’âge de 19 ans où il immigre en Suède. Là-bas, le jeune homme se consacre à sa passion et fonde un groupe de musique avec qui il évolue avant de s’envoler, plusieurs années plus tard, pour les Etats-Unis. Au pays de l’Oncle Sam, RedOne réussit à gagner la confiance des artistes hip-hop et pop. Et c’est ainsi que démarre sa carrière de producteur. 

Mais, c’est seulement après plusieurs années de dur labeur, à partir de 2005, que les efforts du jeune marocain commencent à porter leurs fruits. Il produit des artistes Suédois, Canadiens notamment dont les tubes cartonnent. Il obtient même un Juno Award au Canada.

Sa collaboration avec Mikael Jackson, sa préférée

En 2006, sa production de «Bamboo» est désignée mélodie officielle de la Coupe du Monde de football : un succès ! Par la suite, il signera de grosses productions avec des pointures de la musique à l’échelle internationale dont Lionel Richie, Jennifer Lopez, Mariah Carey, Enrique Iglesias, Mylène Farmer, Akon ou Lady Gaga, pour ne citer que ceux-là. D’ailleurs la chanson coproduite avec cette dernière, «Fashion», est plus tard incluse dans la bande originale du film «Confessions d’une accro du shopping».

Pour l’artiste cependant, sa collaboration favorite a été celle avec le roi de la pop Mickeal Jackson, début 2009, sur l’album que préparait le chanteur avant sa mort. «C’était un homme incroyable. Il voulait aller au Maroc et rencontrer ma mère. Il disait des choses du genre : ‘’Je veux rencontrer la maman qui a élevé ce gamin’’. Il était très spécial», confie RedOne.

Quand le producteur prend le micro

Le producteur dirige aujourd’hui son propre label discographique, RedOne Records, créé en 2014, après avoir mis à un terme à 2101 Records, une structure lancée quatre ans plutôt en partenariat avec Universal Group International, d’Universal Music Group. La même année, il étend son cordage en produisant le nouvel album du célèbre groupe ivoirien Magic System, «Africainement votre», marqué par une forte empreinte sonore marocaine. Et le travail abattu par le producteur d’origine marocaine est bien récompensé. L’artiste compte en effet à son actif pas moins de huit nominations aux Grammy Awards et il en a remportées deux en 2010.

Cette année, RedOne a franchi un nouveau cap dans sa carrière en révélant ses talents de chanteur. Son premier single, «Don’t you need somebody», est sortie en juin dernier en featuring avec une quarantaine de stars internationales issues du monde de la musique, mais aussi du cinéma et du sport, confirmant encore la notoriété du producteur maroco-suedois dans le monde du showbiz.

Le football, la musique et le Maroc

Et dans la vie de RedOne, il n’y a pas que la musique, il y a aussi le football. Son équipe préférée : le Real de Madrid. D’ailleurs il compte dans son cercle d’amis le célèbre Cristiano Ronaldo à qui il ne manque pas de faire des clins d’œil sur les réseaux sociaux lors des matchs du Real notamment. Pour marquer son attachement à l’équipe espagnole, le producteur s’est même installé dans la capitale espagnole il y a quelques années. «Je vous jure, la musique et le football sont ma vie. Le football est la seule chose qui me fait oublier le stress de la musique. [ …] Tout le monde, Jennifer Lopez, Marc Anthony, Pitbull, Lady Gaga, sait que lorsque le Real Madrid joue, je ne travaille pas, je m’arrête», confiait-il à l’époque dans une interview accordée à Marca.

Le natif de Tétouan reste également très attaché à son pays d’origine. Il a d’ailleurs produit une chanson pour la Fédération royale marocaine de football. «C’est un honneur pour moi en tant que Marocain qui aime son pays», confiait l’artiste à l’annonce du projet en novembre 2014. Un amour pour son pays qui fait du Royaume un de ses pied-à-terre: «Je voyage tout le temps, mais mes quartiers généraux sont à Madrid, en Hollande, à Los Angeles, à Paris ou au Maroc».

Bye
Auteur : Moha911
Date : le 26 juillet 2016 à 00h46
Car si meme la parole d'Allah ta3la ne te fait rien alors y'a plus rien à dire ou faire pour toi bye
interview
Auteur : redaelou
Date : le 26 juillet 2016 à 00h35
J'ai fait une interview avec lui haha ^^ https://www.youtube.com/watch?v=ao5Xkw7k6Ro
et tu penses tout court ?
Auteur : exmusulman
Date : le 09 juillet 2016 à 21h36
Pourquoi tu voudrai qu'on applique une idéologie totalitariste en me bannissant ? Pourquoi veux tu me faire taire à tout prix ? N'as tu pas assez d'arguments pour le faire de toi même ?
Tu penses par toi même ?
Auteur : Moha911
Date : le 09 juillet 2016 à 20h26
Je ne comprend pas comment vous n'êtes pas encore banni du site . À part venir vous en prendre aux musulmans car vous avez décidé de sortir de lislam apres un lavage de cerveau c'est n'importe quoi au moins laissez tranquil
????
Auteur : exmusulman
Date : le 09 juillet 2016 à 18h11
Tu ne t'es jamais demandé que les sionistes qui attendent le Dajjal étaient aussi fous que les musulmans qui attendent le Mahdi ?
En fait vous êtes tous pareils. Trouvez vous une autres planète et disputez vous là bas, laissez l'humanité tranquille avec votre blabla, on se portera beaucoup mieux.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com