Menu

Culture Publié

Opéra : Adaptation judéo-marocaine de Othello de Shakespeare

Temps de lecture: 1'
Le chanteur d'opéra franco-marocain David Serero interprète le rôle d'Othello dans la version judéo-marocaine de la pièce. / DR

Faire renaître la tragédie shakespearienne dans une version juive marocaine ? C'est le pari osé du baryton et producteur de comédies musicales franco-marocain David Serero, qui a adapté «Othello ou le Maure de Venise» ce mois-ci au Centre d'histoire juive de Manhattan, rapporte The Jerusalem Post. Le chanteur d'opéra y campe le rôle d'Othello, héros africain et protagoniste de la pièce de théâtre.

A l'origine du projet, une vaste série d'analyses de l’œuvre du dramaturge anglais mettant notamment en lumière ses sources d'inspirations. Ce dernier aurait en effet puisé les caractéristiques de son personnage du côté de Abd el-Ouahed ben Messaoud, principal secrétaire du souverain marocain Ahmed al-Mansur Saadi et ambassadeur à la cour de la reine Élisabeth Ière d'Angleterre en 1600, également connu pour avoir fait la promotion de l'alliance maroco-britannique contre Philippe II d'Espagne.

Au-delà des compositions de la bande sonore croisées avec une darbouka (instrument de percussion répandu en Afrique du Nord, au Moyen Orient et dans les Balkans) et de l'intégration dans la pièce d'expressions familières marocaines, la transposition de la tragédie de Shakespeare dans un contexte judéo-marocain «nécessite aussi de simplifier la langue et de modifier certains détails», écrit plus loin The Jerusalem Post.

Alors que dans la version originale des soldats s'imbibent d'alcool dans l'une des premières scènes, la boisson a été remplacée par du thé servi dans des verres agrémentés de bijoux colorés. «Cela permet de rendre la pièce plus accessible. Ce qui est bien avec les classiques, en particulier ceux de Shakespeare, c'est que vous pouvez les adapter à toutes les sauces», s'est ainsi justifié David Serero. 

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com