Menu

Technologie Publié

Un Marocain pirate des sites d'escort girls pour des raisons religieuses

Temps de lecture: 1'
La plupart des sites Internet piratés par le hacker marocain sont basés au Royaume Uni. / Ph. Pawel Kopczynski/Reuters

Un hacker marocain a piraté 37 sites Internet d’escort girls dans le cadre d’une campagne de piratage pour dénoncer cette pratique, rapporte le site spécialisé en informatique Softpedia.

Sous le hashtag #EscortsOffline, l’opération a été initiée l’été dernier par un utilisateur dissimulé derrière le pseudonyme «EISurveillance», qui dit agir conformément à ses convictions religieuses. «Nos corps nous sont offerts par Dieu pour en prendre soin, non pas pour lui faire du mal», s’est-il ainsi justifié auprès de Softpedia, qu’il a lui-même contacté. Ce dernier a envoyé à la rédaction deux listes récentes des sites piratés ; la première en contient 15, contre 22 pour la seconde. La plupart d’entre eux sont basés au Royaume-Uni.

Le pirate informatique semble avoir jeté son dévolu sur les sites britanniques. Il s’était en effet auparavant attaqué au site Internet de la municipalité de Stratford-upon-Avon (centre), notoirement connue pour avoir vu naître Shakespeare.

En janvier dernier, il avait également piraté 79 sites d’escort. Une vaste attaque qui n’était pas passée inaperçu ; son pseudonyme avait été mentionné à plusieurs reprises sur les forums des sites concernés, sur lesquels les internautes s’échangeaient apparemment des conseils pour court-circuiter ses actions.

«EISurveillance n’est pas le premier musulman dont nous reportons les actions de piratage mais, contrairement à ses confrères de l’EI qui répandent crainte, menaces et violence, celui-ci semble diffuser un message pacifique profondément ancré dans la religion», commente de son côté Softpedia.

interessant...
Auteur : choccowoccydoodah
Date : le 13 août 2016 à 16h07
mais juste une question: etre hacker est autorise par la religion? LOL
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com