Menu

Société Publié

Humanitaire et volontariat : Nora Belahcen Fitzgerald impose son leadership au Maroc

Former les femmes démunies à un métier, la restauration et les accompagner pour le lancement de leurs propres projets, voilà la tâche à laquelle s’adonne Nora Belahcen Fitzgerald depuis trois ans à Marrakech. Et son travail est reconnu ! Après le prix Women For Change 2015, elle vient de recevoir une nouvelle récompense et se dit plus que jamais motivée à aider le plus grand nombre de femmes marocaines.

Temps de lecture: 2'
Humanitaire et volontariat : Nora Belahcen Fitzgerald impose son leadership au Maroc
Humanitaire et volontariat : Nora Belahcen Fitzgerald impose son leadership au Maroc

Nouvelle distinction pour Nora Belahcen Fitzgerald. La fondatrice et présidente de l’association Amal pour les Arts culinaires est sacrée meilleur leader dans le domaine de l’humanitaire par l’antenne marocaine de la Jeune Chambre Internationale (JCI Maroc), lors de la première édition 2016 JCI TOYP Morocco Awards célébrée la semaine dernière à Casablanca. C’est ainsi la seconde distinction obtenue par la jeune dame de 37 ans après le Prix Women For Change qui lui a été décerné à Paris, en octobre 2015, par la Fondation Orange pour son investissement dans la vie des femmes démunies de la ville ocre. A noter qu’elle est la première marocaine à recevoir ce prix.

Pour mémoire, cette marocaine d’origine américaine s’est engagée dans le milieu associatif suite à une rencontre avec une mère mendiante. Au sein de son ONG, elle forme les femmes à la restauration et accompagne les porteuses de projets dans la mise sur pied de leurs micro-entreprises. Nora Fitzgerald a beaucoup misé sur les 25 000 euros offerts avec le Prix Women For Change pour concrétiser les projets de quelques femmes.

«Les démarches administratives ont retardé le transfert de ce prix, chose qui fut finalement faite en Avril. Entre temps, nous avons beaucoup travaillé avec les jeunes femmes porteuses de projets et elles sont désormais une vingtaine de femmes qui porteront 7 projets de micro-entreprenariat en relation avec le domaine de la restauration», explique-t-elle à Yabiladi, citant l’exemple d’une femme qui souhaite lancer une ligne de pâtisseries pour diabétiques.

Une idée qui inspire à travers le Royaume

L’impact de l’action associative menée par Nora ne se limite plus à la ville ocre. Les ONG à travers le Royaume s’y intéressent pour reproduire le modèle de restaurant solidaire/centre de formation dans leur localité.  «Nous avons reçu des visites de plusieurs acteurs associatifs, et avons, nous aussi, rendu visite à plusieurs autres ONG», explique-t-elle, soulignant qu’il y a actuellement «beaucoup d’échange et de synergie».  «L'essentiel, c'est que des modèles associatifs effectifs et réussis se multiplient afin d’épauler le maximum de personnes», ajoute la présidente d’Amal.

Pour Nora Belahcen Fitzgerald, cette nouvelle distinction de la JCI Maroc lui rappelle encore sa responsabilité dans ce projet qu’elle a commencé et elle se dit encore plus déterminée à poursuivre son rêve. A la rentrée, l’association prévoit l’acquisition d’un nouveau local plus grand, afin d’accueillir un nombre plus important de femmes. A côté, si cette mère de trois enfants souhaite quelque chose pour le Maroc, c’est de «voir le jour où les droits des mamans célibataires seront protégés par la loi. Ces mamans devraient être soutenues et non sanctionnées».

Qu’est-ce-que le TOYP ?

Parrainé par la Jeune Chambre Internationale, le programme des jeunes les plus remarquables (TOYP) récompense les jeunes de 18 à 40 ans qui excellent dans leur domaine, illustrant les meilleures qualités de la jeunesse à travers le monde. Plus de 112 pays ont chacun un programme local. Au Maroc, c’est le JCI TOYP Morocco Awards.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com