Menu

Sport Publié

Dopage : Trois Marocains qualifiés pour les JO 2016 contrôlés positifs

Temps de lecture: 1'
En mars dernier, le sport marocain s’était déjà fait épinglé par l'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF) pour des affaires de dopage. / DR

Le dopage aura-t-il raison du sport marocain lors de la grand-messe olympique ? A quelques semaines de l’ouverture des Jeux olympiques d’été de 2016 à Rio de Janeiro, deux courriers risquent d’entacher le sport marocain, déjà épinglé en mars dernier par l'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF).

Selon l’Agence de presse africaine (APA), relayée par le Huffington Post Maroc, la Fédération internationale de boxe a informé, ce mercredi 15 juin via un courrier, son homologue marocaine que les pugilistes Hamza Al Barbari (catégorie moins de 64 kg) et Saïd Harnouf (catégorie 64 kg), tous deux qualifiés pour Rio, ont été contrôlés positifs.

Les deux boxeurs, qui avaient décroché leur billet pour les JO lors des derniers championnats africains à Yaoundé, faisaient partie d’une délégation de dix boxeurs qui représenteront le royaume à Rio. Par conséquent, ils ne seront que huit à boxer sous les couleurs du drapeau rouge frappé de l’étoile verte.

Autre athlète marocaine évincée de la compétition, la taekwondoïste Hakima Meslahi, contrôlée positive d’après le Comité international olympique (CIO). «Nous sommes avec Meslahi et nous ne ménageons aucun effort pour la défendre auprès des instances concernées. Nous sommes en train d’étudier le rapport du CIO qui, faut-il le souligner, n’est pas définitif», s’est défendu Mohamed Daoudi, secrétaire général de la Fédération royale marocaine de taekwondo.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com