Menu

Société Publié

Droits des enfants : Le Maroc progresse dans l’Indice mondial

Quels sont les pays les plus respectueux des droits des enfants ? Telle est la question à laquelle tente à nouveau de répondre la Fondation internationale KidsRights dans l’édition 2016 de l’indice mondiale des droits des enfants fraichement publié. Le Maroc, lui, a progressé au 74ème rang sur 163 pays classés.

Temps de lecture: 2'
DR

Les enfants marocaines jouissent relativement de leurs droits, à en croire l’Indice mondial 2016 des droits des enfants publié hier, lundi 13 juin, par la Fondation KidsRights en collaboration avec l’Université Eramus de Rotterdam. Sur 163 pays à travers la planète, le Maroc se classe en effet 74ème avec un score de 0,788.

Lancé en 2013, l’indice classe les pays en fonction de leur adhésion aux droits des enfants et leur équipement pour améliorer leurs droits. Il est déterminé sur la base d’une vingtaine d’indicateurs eux-mêmes réparties en cinq sous-indices à savoir, le droit à la vie, le droit à la santé, l’éducation, la protection et les droits environnementaux des enfants.

Avec 0,981 point, la Norvège est à ce jour le plus respectueux des droits des tous petits. Viennent ensuite le Portugal, l’Islande, l’Espagne et la Suisse. La France est 8ème, tandis que la Tunisie surprend au 10ème rang, devant le Royaume-Uni et l’Allemagne notamment.

Le pays de Béji Caïd Essebsi s’impose donc en zone MENA. L’Egypte (34ème), Oman (40ème) et le Liban (42ème) s’offrent des places dans le top 50, tandis que le Qatar arrive 52ème devant Israël (62ème),  l’Algérie (66ème), les Emirats Arabes Unis (78ème), l’Arabie Saoudite (80ème), la Libye (82ème) et l’Iran (84ème).

+14 places en un an

Globalement, le Maroc a fait des progrès par rapport à l’année dernière où il était classé 88ème. Le royaume gagne ainsi 14 places en un an. Dans le détail, bien que 66ème, la protection des enfants est le domaine sur lequel le Maroc s’en sort le mieux. En revanche, le respect des droits environnementaux des enfants (non-discrimination, coopération des autorités de l’état-civil pour les droits des enfants, la prise en compte des opinions des enfants, …) est le domaine sur lesquel le Maroc reste largement à la traine.

Toutefois, le cas du Royaume n’est pas une exception en soit. Selon les auteurs du rapport, aucun pays ne peut se vanter, au jour d’aujourd’hui, d’être à 100% respectueux des droits des enfants. «Aucun des 163 pays n’a obtenu le score le plus élevé possible dans la participation des enfants. Cela signifie que les points de vue des 2,2 milliards d'enfants sur cette planète ne sont pas entendus de manière adéquate sur les questions qui les touchent directement», a déclaré Marc Dullaert, président de la Fondation Droits enfants, dans un communiqué. Il a exhorté tous les gouvernements à redoubler d'efforts pour faire en sorte que les opinions des enfants soient respectés.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com