Menu

Interview

Bachir Dkhil : « L’objectif principal d’Alger est de pérenniser le conflit au Sahara et non le résoudre »

Bachir Dkhil, un ancien membre fondateur du Polisario qui a rallié le Maroc, issu de la puissante tribu des Rguibates, est apprécié pour ses opinions sur le conflit au Sahara occidental. Ses positions, parfois indésirables dans certains milieux, font de lui l’une des rares voix crédibles à l’heure d’analyser la situation du différend territorial. Yabiladi a réalisé avec lui cette interview sur l’après-Mohamed Abdelaziz et le rôle de l’Algérie dans le différend territorial.

Publié
Bachir Dkhil / DR
Temps de lecture: 2'

A votre avis le décès de Mohamed Abdelaziz aura-t-il une incidence sur le cour du conflit au Sahara occidental ?

Mohamed Abdelaziz a été maintenu au pouvoir pendant 40 ans pour deux raisons essentielles. D’abord sa proximité algérienne, il est même inscrit dans les registres de naissance de Tindouf ; ensuite parce qu'il était disposé à appliquer à la lettre la politique d'Alger. Son bilan est plein d’erreurs. Le dossier n’a pas bougé d’un iota depuis le temps de la guerre froide jusqu’à aujourd’hui.

Croyez-vous que la direction du Polisario parviendrait à tenir son congrès extraordinaire dans les 40 jours à venir ?

Je ne le pense pas. La crise continuera au-delà de cette date. Et ça m’étonnerait qu’ils tiennent leur congrès dans les prochains 40 jours.

Quel nom pourrait succéder à Mohamed Abdelaziz ?

Qu'il soit Bouhali ou un autre, le successeur doit impérativement avoir la confiance des décideurs en Algérie et veiller à exécuter sa politique. L’Algérie ne se soucie guère de ce qu’endure la population des camps de Tindouf depuis 40 ans. Trouver une solution au conflit n’est pas inscrit dans son agenda. Le 1er mai 1976, l’ancien président Houari Boumédiène avait déclaré à l’occasion d’un meeting politique que la question du Sahara « est une pierre dans les chaussures du Maroc». Comprenez donc que l'objectif principal d’Alger est de pérenniser le conflit et non le résoudre. D’autant que la minorité qui dirige actuellement l’Algérie s’identifie toujours comme héritière de la politique de Boumédiène.

Est-ce que ce décès permettra aux habitants des camps de Tindouf de secouer la chape plomb ?

Il est extrêmement difficile pour un habitant de «Lahmada» d’exprimer librement ses opinions et de manifester son opposition. Il est entouré par l'armée qui guette ses moindres faits et gestes. Après la révolte de 1988 réprimée dans le sang, les Algériens ont davantage renforcé la surveillance et le contrôle des camps.

Soyez le premier à donner votre avis...
Ils ne perenniseront rien !
Auteur : Disnay
Date : le 01 juin 2016 à 14h23
Cette histoire se terminera par la déconfiture de l'Algérie. Ce qui n"est pas forcément bien loin de se produire. Et tout le monde y trouvera son compte ,y compris les peuples qui vivent sur cet immense territoire, et qui n'ont rien vu de bon depuis 1962.
Dernière modification le 01/06/2016 14:29
tenir le baton au milieu ???
Auteur : AigleRoyalair
Date : le 01 juin 2016 à 13h09
Ce pays n a jamais chercher a resoudre un quelconque probleme surtout s il s agit du Maroc,

pour lui ' alger ' l acces a l ocean atlantique est son but primordial et que quiconque ne puisse debattre sur ce sujet parmi les penseurs et intellectuels algeriens,les tenants et aboutissants restent un secret d etat et pas guere,

il est souligne d ailleurs par un trait rouge , gare a toi si tu ouvres ta bouche sur ce sujet,
tu ne peux ouvrir ta bouche que chez le dentiste.

c est curieux,je remarque meme les journalistes dans leurs debats,evitent souvent de prononcer le mot ,Maroc,
quand ils discutent d une comparaison ou autres par exemple,bref c etait un detail,

je dis qu alger,
use pour son but escompte avec l aide de ses tentacules
' mercenaires ' ramassis de tchadiens et maliens,
pour negocier une cause extra-nationale,

attention au manege des trois taureaux,
les puissances ne regardent que leurs interets

l oncle sam ne cherche que la nouvelle carte du monde,
n oubliez pas votre 'maison en verre'
il y a les kabyles,les mzabes,les touaregs , les chaouis et les arabes,

pour scinder le pays en petite communautes c est l objectif dans leur memorandum et ca sera valable aussi pour tous les pays arabes dits puissants en hydrocarbure

leur feuille de route, quoi.

rira bien,qui rira le dernier.


Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com