Menu

Société   Publié

Naufrage de migrants au large de la Libye : La majorité des victimes seraient marocaines

Ce sont deux drames de la mer à moins de 24 heures d’écart. Deux parmi tant d’autres sur les côtes méditerranéennes. Mais ils auront secoué le monde par leur effroyable horreur et leur nombre important de victimes. Selon le quotidien l’Obs, les naufrages enregistrés mercredi et jeudi dernier, ont fait plus d’une centaine de morts dont la majorité serait d’origine marocaine.

Temps de lecture: 1'
Crédit Photo: Marine italienne

Le premier naufrage est survenu mercredi lorsqu’un bateau, au départ des côtes libyennes, avec à son bord plus de 650 passagers, a chaviré au large de la Sicile.

«Les survivants que nos équipes ont pu interroger à leur débarquement à Porto Empedocle [Sicile] nous ont parlé d'une centaine de disparus, restés bloqués dans la coque», a indiqué Flavio Di Giacomo, porte-parole de l'OIM qui estime que «la majorité des victimes sont Marocains, une nationalité jusqu'alors peu très peu représentée parmi les candidats à l'immigration en Europe par la voie libyenne», reprend l’OBS.

Les images du naufrage prises par la Marine italienne ont montré des hommes accrochés à la coque semi-engloutie du navire pendant que d’autres tentaient désespérément d’agripper les gilets ou radeaux lancés par les sauveteurs. Quelques 562 personnes ont pu être secourues. 

Ce jeudi encore, un autre naufrage, survenu à 35 miles des côtes, a fait 20 à 30 morts et est venu jeter la lumière sur les drames de la Méditerranée. Des images de la marine italienne montrent des dizaines d'hommes debout en équilibre instable, de l'eau jusqu'aux genoux, sur le pont de leur embarcation de fortune presque totalement submergée. 96 personnes ont été secourues dont un enfant de 5 ans en hypothermie.

Ces drames remettent sur le tapis l’accord turco-européen qui coupe désormais l’accès de la route via les Balkans. Les migrants choisissent désormais la Méditerranée ou les côtes africaines plus éloignées pour se rendre en Europe. Selon le HCR, 1370 personnes sont mortes en tentant de traverser la  Méditerranée pour rejoindre l’Europe. Des chiffres qui ne dissuadent pas les migrants puisque 10.000 personnes ont été récupérées à la dérive en 4 jours.

Soyez le premier à donner votre avis...
@gouma
Auteur : national geographic
Date : le 31 mai 2016 à 13h55
On s en fout.. On parle immigration.. Harkis est un probleme franco algerien..
´
Auteur : Rafik1977
Date : le 31 mai 2016 à 13h47
Ecoute
Je suis bete et discipliner
Je reproduis tout simplement la meme chose que toi et Lotfizachakhariya
Quand vous utiliser le mot Makhzen alors que vous etes a des annees lumieres d'en connaitre la racine,sont utilisation et sa definition
Alors d'accord,si tu le dis
Les harkis ont plus d'honneur que toi et l'autre zigoto de zachakhariya
Car moi je ne suis pas algeriens,c'est vos salades sa
Qu a allah nous donnes courage que nos parents..
Auteur : national geographic
Date : le 31 mai 2016 à 13h45
http://youtu.be/pQtFRs6sE28

L immigration est une chance pour l humanite pour les humains doues d intelligence
Je le savais
Auteur : Goumaytek
Date : le 31 mai 2016 à 11h17
Je le savais que tu pensais que harki cela veut dire colabo ou traitre, tu vois tu utilise des termes alors que tu ne sais même pas la signification, c'est grave pour un soit-disant cadre.
Ps : les harkis ont beaucoup plus d'honneurs que toi
´
Auteur : Rafik1977
Date : le 31 mai 2016 à 09h29
Oui tu as raison
Nous les marocains ont ne connais pas la signification de ce mot car
C'est un mot purement algerien que seuls vous connaissaient
Car les harkis sont algeriens
Des collabos et des traitres en quelque sorte
Apparement ils etaient tres tres nombreux chez vous
Et en plus sa m'interresse pas d'en connaitre la signification
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com