Menu

Sport Publié

Dopage : 6 athlètes marocains épinglés lors d’une enquête de la fédération

Temps de lecture: 1'
images d'illustration(DR)

Mauvais coup de pub pour l’athlétisme marocain car les révélations interviennent à quelques jours du passage de la Diamond League au Maroc. Un porte-parole de la fédération marocaine d’athlétisme a indiqué à l’Associated Press que 6  athlètes marocains ont été arrêtés dans le cadre d’une longue enquête menée par la fédération, peut-on lire sur un site sportif

L’enquête entamée en 2007 a été prolongée une fois en 2013 puis une 2ème fois cette année. Sans révéler leur identité, l’enquête de presque 10 ans aura conduit à l’arrestation de 6 suspects. Selon nos confrères de Medias 24 citant des sources sûres, la Fédération royale marocaine d’athlétisme a saisi la justice suite à la constatation d’une augmentation du nombre de cas de dopage dans les compétitions nationales et internationales. Et nos confrères mettent cette augmentation en rapport avec un réseau de commerçants, d’intermédiaires, de pharmaciens et de cliniques fournissant des produits dopants.

Pour rappel, le comité éthique de l’IAAF avait mis en garde en mars dernier, le Maroc et l’Ethiopie contre les cas de dopage de leurs athlètes. Depuis 2012, 37 athlètes marocains ont été suspendus par l’IAAF pour avoir eu recours à des substances prohibées. Parmi eux, le médaillé olympique au 1 500 mètres, Amine Laalou et l’athlète Meriem Alaoui Selsouli suspendus à la veille des JO de Londres.

Ce nouveau scandale vient éclabousser l’athlétisme marocain alors que le meeting Mohammed VI est désormais une étape de la Diamond League et surtout il intervient en pleine préparation des athlètes marocains pour les Jeux Olympiques 2016 de Rio, au Brésil.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com