Menu

Environnement Publié

Maroc : Il n’y a pas exploration de gaz de schiste à Tendrara selon l’ONHYM

Alors que la mobilisation se poursuit sur les réseaux sociaux, appelant les citoyens à dénoncer l’exploration et l’exploitation de gaz de schiste à Tendrara par la compagnie britannique Sound Energy, l’ONHYM dément. L’office affirme qu’il s’agit de travaux liés au gaz conventionnel. Détails.

Temps de lecture: 2'
DR

L’exploration gazière menée actuellement par Sound Energy dans la concession onshore de Tendrara ne concerne pas le gaz schiste, indique l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) dans une réponse parvenue à notre rédaction. «Ces travaux sont des travaux d’exploration conventionnelle», affirme l’institution qui entend ainsi calmer les inquiétudes des écologistes dans l’Oriental.

Pour mémoire, la société britannique Sound Energy annonçait la semaine dernière le bon déroulement de ses travaux de forage entamés le 20 févier dernier, prévoyant d’atteindre une profondeur maximale de 2 640 mètres d’ici fin juin.  Si l’association locale s’interroge encore sur la nature du gaz exploré, d’autres écologistes dénoncent déjà l’exploration et l’exploitation des gaz de schistes, lesquels sont connus pour leur nocivité tant pour l’environnement que pour la santé humaine, en raison de l’usage de produits chimiques toxiques comme le méthane.

«Au Maroc, on parle de COP22 et de lutte contre le changement climatique… Le problème reste le même, le discours officiel n’est presque jamais en phase avec les réalisations sur le terrain», regrettait  Mohamed Benata président de l’association Espace de Solidarité et de Coopération de l’Oriental (ESCO). D'après lui, «Le matériel utilisé pour le forage par Sound Energy est typique de la fracturation hydraulique [une technique employée dans l'exploration de gaz de schiste, ndlr]».

Pour une exploitation économique du gaz découvert

Mais pour l’ONHYM l’historique de ces travaux est important pour mieux juger de la situation. «Il est à rappeler que les travaux de recherche pétrolières dans le bassin de Tendrara remontent aux années 2006, où la première découverte de gaz a été faite au niveau du puits TE-5 et ce dans la cadre de la recherche des hydrocarbures conventionnels», explique l’Office. «Il a été souligné aussi et à maintes reprises par l’ONHYM et ce à travers différentes occasions que cette découverte nécessite des travaux supplémentaires. C’est dans cette optique qu’entre le forage TE-6 en cours de réalisation pour confirmer que ce gaz existe en quantité économiquement exploitable», ajoute l’institution dirigée par Amina Belkhadra.

Mais s’il n’y a pas de gaz de schiste à Tendrara, où sont-ils explorés et exploités, vu que le Maroc a lancé un vaste programme d’exploitation en 2013 ? Pour l’heure, pas de réponse à cette question. Sur les réseaux sociaux, la mobilisation continue contre les travaux de Sound Energy à Tendrara. Les écologistes -qui assurent détenir des «preuves» qu'il s'agit de gaz de schiste, prévoyant de les sortir «au moment opportun»- préparent une journée de sensibilisation qui se tiendra le 21 mai prochain.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate