Menu

Religion Publié

Londres : Les bus vont afficher Subhan Allah à l'occasion du Ramadan

Pendant 2 mois, les bus de Londres rouleront avec une affiche publicitaire portant en toutes lettres, le mot "Subhan Allah". L'initiative est de l'association caritative musulmane Relief. Sa campagne vise à profiter du mois de ramadan pour inciter les musulmans aux dons en faveur des réfugiés syriens. Seulement à peine annoncée que la campagne fait jaser. Détails. 

Temps de lecture: 2'
Crédit Photo: Islam Relief

L’approche du ramadan est la période choisie par l’association londonienne Relief pour lancer une campagne humanitaire incitant aux dons pour les réfugiés syriens. En accord avec la société Transport for London (TFL), elle va parer, de fin mai à fin juillet, des centaines de bus de Londres, Manchester, Leicester, Birmingham ou encore Bradford, d’une affiche publicitaire flanquée du mot «Subhan Allah» (Gloire à Allah), rapporte la presse locale.

«L'aide internationale a permis de réduire de moitié le nombre de personnes vivant dans l'extrême pauvreté au cours des 15 dernières années, et les musulmans britanniques sont une communauté incroyablement généreuse qui donnent plus de 100 millions de livres (environ 126 millions d'euros) à des organismes de bienfaisance pendant le ramadan », indique Imran Madden, le président de l’association Relief. Autre objectif poursuivi par la campagne, «changer le climat ambiant autour de la communauté musulmane britannique et la perception négative de l’aide internationale».

La campagne divise avant même d’avoir commencé

640 bus porteront cette affiche publicitaire. La compagnie londonienne de transport, qui interdit les affiches publicitaires pour les partis politiques, a expliqué que cette interdiction ne concernait pas les religions. Les associations chrétiennes qui indiquent ne pas être opposées à la campagne, y voient une voie ouverte pour faire de la publicité pour leur culte car en décembre dernier, plusieurs cinémas avaient refusé de diffuser un clip «Just Pray», incitant les Londoniens à prier. 

« Si nous autorisons cette publicité en faveur de l'islam, nous devons aux Chrétiens plus de liberté pour s'exprimer », souligne pour sa part Andrea William, directrice de l’association Christian Concern. Pour Simon Calvert qui s’est confié au Daily Mail, cette publicité «signe le début d’une nouvelle ère d’expression pour la foi chrétienne devenue non grata ». A l’heure où Londres vient d’avoir son premier maire musulman, l’ironie de l’histoire veut que ce maire musulman soit fils d’un ancien chauffeur de bus, ce que The Independent décrit comme étant d'une «résonnance particulière». La porte-parole des libéraux démocrates, la baronne Hussein-Ece a condamné cette campagne expliquant au Huffpost que la religion devrait être reléguée au rang d’une «affaire privée».

Dans l’ensemble, la publicité a bien choisi son cœur de cible. Selon les chiffres relayés par la presse britannique, plus de 3 millions de musulmans vivraient à Londres. Une aubaine pour l’association qui veut œuvrer au don surtout à l’approche du ramadan.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com