En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Politique Publié Le 02/05/2016 à 13h36

Arménie et Sahara, quand l’ONU change de poids et de mesure

De l'Arménie au Sahara occidental, de la Société des Nations à l'Organisation des Nations Unies, Hafsa Bekri Lamrani nous propose une brève mais instructive immersion dans l'incohérence historique de l'organisation internationale.

DR

«Ceux qui ont trop à dire pour pouvoir le dire» disait Prévert dans son implacable poème «Tentative d’un dîner de têtes à Paris France».

En lisant le livre Sonate arménienne de Llatie Amor Sarkissian et Frank Pérussel, je trouve à la page 144, après plusieurs pages sur le génocide atroce des Arméniens et leur déportation :

«En août 1920, nous [les Arméniens] avons célébré dans toute la ville [Istanbul] la signature du traité de Sèvres [qui] reconnait l’Etat Arménien. […] Le rêve à peine concrétisé retourna à l’état de chimère : La Société des Nations refusa d’accepter ce nouvel Etat, sous prétexte qu’il pourrait être revendiqué par la Russie bolchévique en tant que partie de l’ancien empire tsariste.»

Les Arméniens existent comme peuple depuis l’antiquité. Leur empire s’étendait de la mer Méditerranée à la mer Caspienne. Ils ont compté parmi les premiers chrétiens d’Europe en l’an 301 (On oublie souvent que le Christianisme a été adopté par les Maghrébins avant l’Europe). Les Arméniens ont donc une histoire très ancienne, une langue, une culture commune et la Société des Nations alias l’ONU, refuse leur indépendance sous prétexte que leur territoire peut être réclamé par les Bolchéviques (maîtres de l’heure en Europe en cette année 1920).

Méfiez vous du «jour où les éléphants viendront reprendre leur ivoire»

Aujourd’hui, l’ONU, près d’un siècle après, fait exactement le contraire. L’histoire continue du Maroc depuis des siècles, montre à qui veut bien l’entendre que le Sahara occidental est Marocain. Mais là les Nations Unies se mettent à parler de colonisation d’une région qui a les mêmes mœurs, la même culture, la même religion que le Maroc, le pays auquel elle appartient depuis des siècles. Le Maroc qui s’est attelé à développer cette région à partir du désert que les Espagnols on laissé derrière eux. Les Espagnols qui eux, venus d’un autre continent d’une autre culture, ont bien colonisé le Sud du Maroc comme ils colonisent encore le Nord du pays. Mais ce n’est pas les Nations Unies qui vont les traiter de colonisateurs et les faire sortir.

Mais qui a dit qu’il s’agissait de justice dans la fabrication de l’histoire et la reconnaissance de tel ou tel pays. Tout dépend bien sûr de l’intérêt ici et maintenant des tyrans de l’heure. C’est l’histoire renouvelée du loup et de l’agneau. Méfions nous toutefois du défi des vulnérables. Ni les Africains déportés en esclaves, ni les indiens décimés, ni les juifs gazés n’ont disparu.

Et pour finir avec Prévert, méfiez vous du «jour où les éléphants viendront reprendre leur ivoire».

Tribune

Hafsa Bekri Lamrani
Professeur de Littérature Anglaise Diplômé
Soyez le premier à donner votre avis...
Martyrs
Auteur : Goumaytek
Date : le 12 mai 2016 à 11h51
C'est les 1,5 millions de Martyrs qui ont construit l'Algérie, la France a construit un génocide en algerie. Il ne faut pas réduire les problèmes algero-marocain à toi le méchant moi le gentil c'est beaucoup plus profond que sa. Il faut arrêter de se victimiser.
armenie et sahara
Auteur : SADOUNEZ
Date : le 02 mai 2016 à 19h25
quelle justice et quelle morale gouverne le monde__ un pays comme les usa apres avoir détruit l irak le soudan et disloque systématiquement le monde arabe __

ce système que ce sont accordées les vainqueurs de la deuxième guerre mondial est abject et pour se donner bonne conscience sous poudre ce conseil de sécurité de la présence de différents petits etats loin de tout pouvoir de décision
ces petits états sont téléguidées pour courir dans la diréction que leur indique l un des cinq permanents au conseil de sécurité
quand on voit des pays comme le venezuela l uraguy qui n ont aucune intelligence de la problématique du sahara s acharner sur notre pays on peut légitimement de demander pour qui ils courent
ce qui est triste c est les pays arabes ___dit frères __qui se livrent a un suicide collectif QUE VEUT L ALGERIE DU MAROC LE DÉTRUIRE ,,????MIRAGE MAIS ELLE SERA LA PREMIÈRE A ETRE HAPPE DANS LE TOURBILLON
PAYS FABRIQUE PAR LA FRaNCE MOSAÏQUE DE COMMUNAUTÉS ET OBJET DE FORCES DIVERGENTES
il est temps de nous mettre a table nos sorts sont malheureusement lies et c est notre destin
aussi a bon entendeur salut
L'ONU ou l'injustice totale
Auteur : bedji
Date : le 02 mai 2016 à 17h56
C'est un article tres clair et tres juste sur le rôle lamentable, incohérent et injuste de l'ONU face au processus de décolonisation ou aux revendications d'états indépendants.
L'ONU est devenu un outil d'asservissement des «petits» états aux grandes puissances. Si un petit état n'est pas protégé par un grand état membre du conseil des 5 alors il s'expose aux décisions les plus injustes et les plus dangereuses à son encontre.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com