Menu

Politique Publié

Sahara : Au Conseil de sécurité, Washington tacle le Maroc

Les relations entre les Etats-Unis et le Maroc ne sont pas au beau fixe. En témoigne l’avant-projet de résolution présenté, hier soir, par Washington au Conseil de sécurité sur la question du Sahara.

Temps de lecture: 2'
John Kerry et Ban Ki-moon à l'ONU / Archive - Ph. ONU

Les Etats-Unis ont remis au Conseil de sécurité, hier soir, un avant-projet de résolution sur la question du Sahara. Un texte qui est loin d’être favorable aux intérêts du Maroc. Et pour cause, il insiste sur le retour immédiat des éléments de la composante civile et politique de la Minurso expulsés par le Maroc en mars.

La mouture précise, par ailleurs, que la principale mission onusienne au Sahara est d’abord l’organisation du référendum au Sahara occidental et non pas uniquement la surveillance du cessez-le-feu de septembre 1991 entre le Maroc et le Polisario, comme réclamé depuis des années le royaume.

Un point qui rejoint le paragraphe 92 du rapport de Ban Ki-moon remis aux Quinze le 19 avril : « Le Conseil de sécurité a créé la MINURSO pour surveiller le cessez-le-feu entre les parties, pour maintenir le statu quo militaire et, sous réserve de l’accord des parties, pour organiser un référendum d’autodétermination».

Un cadeau pour Alger

Exhumer l’option du référendum en ce moment par les Américains étonne alors qu’elle a été rejetée par l’instance onusienne. Un cadeau de Washington à l’Algérie et dans une moindre mesure aux thèses du Polisario, le mouvement séparatiste qui a toujours insisté sur l'opérationnalisation de cette solution. Un geste qui va dans le sens des menaces proférées par Ban Ki-moon dans son rapport de 2014.

Pour mémoire, le Sud-coréen avait reconnu l’échec du processus de négociations lancé en août 2007 à Manhasset et appelé à chercher une autre issue. En 2016, il réitère le même constat : «je continue à regretter que le processus politique entamé en avril 2007 n’ait toujours pas ouvert la voie à de véritables négociations». Une observation visant à baliser le terrain à une actualisation du référendum.

L’avant projet de résolution rédigé par les Américains demande au Conseil de sécurité une prorogation technique du mandat de la Minurso pour deux mois supplémentaires, comme cela avait été évoqué par le ministre espagnol des Affaires étrangères. Un scénario qui n’est pas sans rappeler celui de 2003.

Le texte de Washington devra être débattu par les Quinze avant son adoption. Mais la mouture actuelle indique d'ores et déjà à quel point les relations entre les Etats-Unis et le Maroc sont tendues.

Soyez le premier à donner votre avis...
Lol!!!!
Auteur : brabrasud
Date : le 27 avril 2016 à 22h00
Ne te réjouis pas trop vite! Ce n'est pas l'Algérie qui est dans le sud marocain!

les temps sont durs
Auteur : lotfizakaria
Date : le 27 avril 2016 à 21h44
Le Conseil de sécurité auditionne l’envoyé de l’Union africaine au Sahara malgré l'opposition du Royaume

Au Conseil de sécurité, Washington tacle le Maroc
et demande comme BAN KI MOON et l'Espagne le retour de la composante du MINURSO au Sahara

A Riyad, OBAMA refuse d'accorder une audience au Roi du Maroc...malgré l'insistance du ROI saoudien et des roitelets des pays du golf...

Wait and see..
3la bladi
Auteur : azrock
Date : le 27 avril 2016 à 20h48
politique américaine de pire en pire!
Auteur : bedji
Date : le 27 avril 2016 à 20h45
on voit la politique américaine qui allume les feux partout dans le Monde pour revenir en pompier. C'est de pire en pire.
Non content d'avoir menti sur le 11 Septembre (3 tours se sont mystérieusement écroulées sur elles mêmes en 10s après avoir brûlé 1 heure), ils ont grandement participé à la destruction du Moyen Orient au profit d'Israel qui d'après Ban Ki Moon ne doit pas être une puissance occupante. Ensuite la Tunisie/ la Libye sans compter le Soudan qu'ils ont cassé en 2 et on voit le résultat.
A quoi sert l'argent des paradis fiscaux au Panama, Delaware, Iles Vierges,... sinon à aussi pouvoir financer des guérillas dans des pays qu'on veut casser??


Le gouvernement américain est le gouvernement le plus hai dans le monde "libre", celui qui ne subit pas la propagande sioniste à longueur de journée. Vivement que les Chinois , les Russes et les Indiens les mouchent une fois pour tous.
La junte cherche la geuerre depuis 40 ans
Auteur : moden
Date : le 27 avril 2016 à 20h29
Et elle va la trouvez, elle ses larbins subsahariens qui n'ont rien des sahraouis qui sont déjà chez eux au Sahara marocain et fiers d'être marocains.
Si guerre il y a, il faut d'abord commencer par les polisariens traitres de l'intérieur payés par Alger pour déstabiliser et terroriser les marocains, Aminatou & CO et ces jeunes délinquants qui cassent, brulent les biens publics et tuent nos soldats pacifiques à l'arme blanche avant d' en finir avec les terroristes polisariens de l'extérieur
De toute façon on va tous mourir un jour et les marocains n'en ont pas peur, au moins là ca va être pour la noble cause, à savoir la justesse et la légitimité de nos terres ancestrales convoités par certaines puissances et surtout les charognards de l'Est qui ruinés leur pays.

Vivement que ces poliszbels commencent les hostilités afin qu'on en finisse une bonne fois pour toute
Nous sommes tous près, diaspora marocaine et sahraouis autochtones compris
Le Sahara marocain est non négociable

A bon entendeur !
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com