Menu

Culture Publié

A la découverte du futur centre culturel du Maroc à Paris

Temps de lecture: 2'
DR

Annoncé en grandes pompes lors de la visite du roi Mohammed VI à Paris, le Centre culturel du Maroc (CCM) dans la capitale française n’était connu de par sa maquette dévoilée au souverain le 17 février dernier. Alors que le centre n’ouvrira ses portes qu’en 2018, quelques détails architecturaux avaient été dévoilés par l’architecte marocain, Tarik Oualalou. Dans Le Point, il offre une visite guidée du futur édifice qui devrait faire rayonner la culture marocaine au cœur de la capitale française.

Dans un mélange hydride des architectures française et marocaine, le futur CCM prendra ses quartiers dans le 5ème arrondissement de Paris au 115 Boulevard Saint-Michel. Le lieu est hautement symbolique. Il a abrité des années 1930 aux années 1980, l'association des Étudiants musulmans et nord-africains (AEMNA), une pépinière des dirigeants nationalistes maghrébins. «Pour ce nouveau bâtiment, nous voulions proposer un projet qui soit à la fois profondément parisien et intimement marocain. Nous nous sommes intéressés à des expériences communes dans la grande tradition architecturale et urbaine marocaine et le tissu parisien», confie l’architecte Tarik Oualalou.

Le résultat de ce mélange architectural donne un bâtiment qui totalise un espace de 1360 mètres carrés. La façade, en verre, sera traitée avec différents degrés d’opacité et de plans inclinés. Elle sera composée de cubes translucides disposés en damier qui permettra de faire pénétrer la lumière. «On a travaillé sur le thème de la ruelle, puisqu'on en trouve près de l'abbaye de Cluny comme dans la médina de Fès. Le bâtiment est traité comme une médina verticale, une accrétion de volumes», révélait déjà en février l’architecte du projet.

D’un investissement de 7 millions d’euros entièrement assuré par le Maroc, le centre, abritera une cafétéria au rez-de-chaussée, une bibliothèque, une galerie, un auditorium et un centre d’enseignement des langues arabe et amazighe. Un étage du centre sera cependant réservé aux activités administratives. Les 3 derniers niveaux du bâtiment accueilleront des bureaux en location pour permettre l’indépendance économique de l’établissement.

Crédit Photo: Facebook Oualoulou +Choi

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com