Menu

Article

Conseil de sécurité : La présidence chinoise pour l’examen du dossier du Sahara devrait plaire au Maroc

Le dossier du Sahara occidental sera à nouveau examiné par l’ONU en avril. A cette occasion ca sera la Chine qui assurera la présidente tournante du Conseil de sécurité. Pékin espère aboutir un prolongement du mandant de la Minurso pour une année supplémentaire sans trop de problèmes.

Publié
Photo : ONU
Temps de lecture: 2'

Depuis hier, le Conseil de sécurité à un nouveau président. L’Angolais, Ismael A. Gaspar Martins a cédé le témoin au Chinois Liu Jieyi. C’est plutôt une bonne nouvelle pour le Maroc alors que les Quinze examinent, dès le 15 avril, la question du Sahara occidental. La neutralité de Pékin est une position qui sied à Rabat contrairement à l’alignement de Luanda sur les thèses du Polisario. Le régime de l’inamovible président José Eduardo Dos Santos reconnait effectivement toujours l’autoproclamée «RASD».

Dès sa première sortie médiatique, Jieyi a tenu à rassurer la partie marocaine sur les intentions de son pays. Ecartant une possible escalade des tensions, si chère à Ban Ki-moon, et sur un ton apaisé il s’est dit confiant en la prorogation du mandat de la Minurso pour une année supplémentaire. Un objectif qui «se fera sans grandes complications. Nous croyons que c’est réalisable», a-t-il déclaré.

Pékin parie sur la diplomatie

«Notre ambition, comme président du Conseil de sécurité, est que le thème sera résolu doucement» et qu’au final «il y aura un renouvellement du mandat de la Minurso», a espéré le représentant permanent de la Chine aux Nations Unies. Durant son passage devant la presse, le Chinois a évité de révéler si le budget de la mission onusienne au Sahara subirait une baisse durant le prochain exercice, du 30 avril 2016 au 30 avril 2017, suite à l’expulsion par le Maroc de membres de la composante civile et politique de la mission.

Liu Jieyi s’est contenté d’une réponse laconique, affirmant qu’ «un tranquille prolongement du mandat signifie un prolongement du mandat actuel». Le diplomate a fait, ainsi, l’impasse sur la crise entre le Maroc et le secrétaire général de l’ONU. Un autre message directement adressé au Maroc.

La Minurso sera l’une des principales questions examinées par le Conseil de sécurité en avril. Le 15 du mois, l'instance internationale tiendra une session du comité des pays qui contribuent à la mission en termes d’effectifs. Les Nations Unies sont appelées à combler le déficit engendré par l’arrêt de la contribution volontaire du Maroc, estimée à 3 millions de dollars, dans le fonctionnement des casques bleus. Le 27 avril, les Quinze se réuniront, à huis clos, pour des consultations sur l’opportunité du renouvellement du mandat de la Minurso. Celles-ci se concluront, trois jours plus tard, par l’adoption d’une résolution du CS.

Soyez le premier à donner votre avis...
Dommage que le ridicule ne tue pas !
Auteur : moden
Date : le 03 avril 2016 à 16h28
Il ne faut pas dénigrer les chinois et la qualité de leur produits puisque ton cher riche pays en importe et en consomme près de 90%, même les tapis de prière algériens, Qamis, Sarwal, autoroutes " certes sans air de repos" ou la future imitation de la grande mosquée Hassan 2 est " Made in china"
C'est le chinois qui fait vivre l'algerien, pas l'inverse que je sache.
Quand à Sahara marocain, A part dieu le tout puissant, ni les US, les RUSS, les Chinois ou même les martiens ...ne peuvent nous l'enlever et ça tous les puissants de ce bas monde l'ont compris, ils ne font que faire poiroter et carotter au passage la junte algérienne, vache à lait qui dépense vainement sans compter quand il s'agit des intérêts de son paisible voisin


Dernière modification le 03/04/2016 16:39
Bravo les gars !!!
Auteur : FATEM95
Date : le 03 avril 2016 à 11h23
Vos réponses à ce premier commentaire qui minimise la Chine (quelle bêtise !!! ça me rappelle d'ailleurs celui qui me disait que la Russie et la Chine n'agiraient au Conseil de Sécurité que sur ordre de l'Algérie !!!! ) lui ont fait regretter sa bêtise.
En tout cas la résolution de fin avril du Conseil de Sécurité s'annonce (In Chaaa Allah) sous les meilleurs auspices. Une prolongation avec une Algérie dans le marasme économique et politique, un Polisario sur le déclin et sans chef et un Ban-Ki-Moon out, des présidences favorables en France et aux Etats-Unis.
In Chaa Allah on va assister au final de cette histoire qui n'a que trop duré. Et que les mercenaires tchadiens , malien et autres mauritaniens recrutés par Alger retournent chez eux.
encore un petit clin d'oeil
Auteur : loiseau50
Date : le 03 avril 2016 à 08h08
محلل جزائري : الجزائر متخلفة كثيراً وهي تحت رحمة المغرب
https://www.youtube.com/watch?v=SqROV0hCRsg
Minus habens critique un géant
Auteur : motao-1
Date : le 03 avril 2016 à 05h43
Ne sait tu pas qu'il y a actuellement quarante milles personnes de la chine, 2ème puissance mondiale qui travaillent à la place de quarante milles bras cassés de chez vous ?.
Dernière modification le 03/04/2016 06:04
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com