Menu

Grand Angle  

Maroc : L'impact du tourisme dans l’économie beaucoup plus important dans 10 ans selon le WTTC

Le Conseil mondial du voyage et du tourisme (WTTC) a livré son rapport d’analyse 2016 de l’impact du voyage et du tourisme dans l’économie à travers 184 pays dans le monde. Une étude prévisionnelle montre que le Maroc connaitra des avancées au cours des prochaines années.

Publié
DR
Temps de lecture: 2'

Au cours des dix prochaines années, le secteur touristique aura un impact plus important sur l’économie marocaine. C’est ce qui ressort du rapport très chiffré du Conseil mondial du voyage et du tourisme (WTTC) sur l’impact économique du voyage et du tourisme dans le monde, fraichement publié. Couvrant 184 pays à travers la planète, le document livre une analyse pays par pays en se basant sur quatre principaux indicateurs, à savoir la contribution du secteur dans le PIB, l’emploi généré, l’argent dépensé par les touristes et les investissements qu’attire le secteur.

+35 milliards de revenus

En 2015 déjà, les revenus générés par le secteur voyage et tourisme au Maroc était 75,5 milliards de dirhams, soit 7,7% du PIB. Et cette année le WTTC prévoit une augmentation de 2% à 76,9 milliards de dirhams en 2016. «Cela concerne principalement l'activité économique générée par les industries telles que les hôtels, les agences de voyages, les compagnies aériennes et autres services de transport de passagers», explique le rapport, soulignant que les activités de la restauration et les industries de loisirs directement liées au tourisme y sont également associées. D’ici 2026, ces revenus devraient croître de 4 % par an pour atteindre les 113,9 milliards de dirhams, d’après les prévisions du WTTC.

Au sens plus large, le WTTC établit une contribution directe et indirecte du secteur dite «totale» qui englobe notamment les effets plus larges de l'investissement et de la chaîne d'approvisionnement. Elle s’est élevée à 172 milliards de dirhams en 2015, soit 17,5% du PIB. Elle devrait s’améliorer de 2% à 175,5 milliards de dirhams, soit 17,3% du PIB en 2016. Et il est prévu que cette contribution grimpe de 4,1% à 261,9 milliards de dirhams, soit 17,3% par an d’ici 2026.

130 000 emplois en plus

En termes d’emploi, le secteur en a directement généré 731 500 en 2015, soit 6,5% de l’emploi total. En 2016, une légère hausse de 0,4% est envisagée. Ici sont également concernés les emplois générés par les hôtels, agences de voyages, compagnies aériennes et autres services de transport de passagers, ainsi que les activités de la restauration et de loisirs directement liées au tourisme. Dans dix ans, le secteur représentera 863 000 emplois directs, une augmentation de 1,6% par an, selon les prévisions du WTTC.

35 milliards de dépenses des touristes supplémentaires

Pour ce qui est des recettes des activités, les touristes ont dépensé 70,4 milliards de dirhams au Maroc en 2015, d’après la même source. Cette année,  ces chiffres devraient progresser de 2,3%, selon l’ONG qui s’appuie sur les prévisions d’arrivées touristiques du Royaume. En effet, le département de Lahcen Haddad s’attend à recevoir 10 335 000 visiteurs étrangers en 2016. Le WTTC, lui, projette 14 480 000 de touristes en 2026 pour des dépenses à hauteur de 105,3 milliards de dirhams, soit une augmentation de 3,9% par an.

En outre, le secteur du voyage et du tourisme devrait avoir attiré 35,3 milliards d’investissement en 2015, selon le WTTC qui ne dispose pas encore des données définitives à ce niveau. Mais par rapport à cette évaluation, l’organisation prévoit une hausse des investissements de 3,9% en 2016, laquelle devrait être portée à 4,1% par an au cours des dix prochaines années pour atteindre les 54,9 milliards de dirhams. Ainsi, la part des investissements dans le voyage et le tourisme dans l'investissement national total passerait de 12,5% en 2016 à 12,6% en 2026.

D’après le Conseil mondial du voyage et du tourisme, les gouvernements devraient davantage affiner leurs stratégie et multiplier les destinations touristiques, afin de profiter du potentiel du secteur qui représente désormais 9,8% du PIB mondial et supporte 284 millions d'emplois, soit 1 emploi sur 11 dans l'économie mondiale.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com