Menu

Article

Immolations au Maroc : Ce que les autorités redoutaient est arrivé

Trois personnes ont tenté de s’immoler cette semaine au Maroc. La dramatique série des immolations en Afrique du Nord, initiée le 17 décembre 2010 par un jeune tunisien, ne semble plus épargner le Maroc.

Publié
Trois tentatives d'immolations par le feu au Maroc
Temps de lecture: 1'

Selon le quotidien Assabah daté d’aujourd’hui, samedi 22 janvier, deux hommes ont tenté de s’immoler par le feu hier vendredi, portant ainsi à trois le total de tentatives.

La MAP informait déjà hier du cas d’un homme, ancien salarié d’une compagnie d’assurance, qui avait un problème d’héritage. La tentative de suicide par le feu dans le quartier Derb Ghalef de Casablanca a echoué, et l’individu a été admis dans un hôpital.

Assabah ajoute le cas d’un sahraoui, débarqué récemment de Tindouf, qui a voulu s’immoler à Smara. Mais les autorités sont intervenues et l’ont transporté à l’hôpital. Selon un témoin, l’individu avait «versé de l’essence sur le sol et y avait mis le feu, mais avait été retenu au moment où il allait entrer dans le feu».

Une autre tentative avait eu lieu à Beni Mellal, par un marchant ambulant de 41 ans, à qui les autorités locales auraient promis une aide. On parle de magasin ou de tricycles motorisés dans le cadre d’un programme officiel d’aide aux projets locaux. Mais aussitôt après avoir commis son geste, l’homme aurait demandé de l’aide et a étouffé le feu avec une couverture. Seule sa main a été légèrement brûlée.

Si les immolations par le feu s’étaient multipliées à travers la plupart des pays d’Afrique du Nord après celui du jeune marchant ambulant tunisien à Sidi Bouzid (Algérie, Egypte, Mauritanie), le Maroc restait jusque là préservé.

Mais comme le rappelle l’AFP, il ne faut pas oublier qu’en 2010 déjà, un groupe de jeunes diplômés-chômeurs avait menacé de s’immoler à Rabat, un passage à l’acte avorté grâce à l’intervention des pompiers. Sur ce point, comme nous vous l’annoncions hier, le gouvernement a lâché du lest en réservant 1880 postes de la fonction publique pour les diplômés-chômeurs.

Haragas
Auteur : jomsom
Date : le 18 février 2011 à 00h23
Après les Haragas qui malheureusement laissaient souvent leur vie dans l'océan, maintenant les Haragas (dans le vrai sens du terme) qui s'immolent par le feu. Pauvre jeunesse
RE
Auteur : doudou1966
Date : le 14 février 2011 à 17h44
LES MAROCAINS DESOEUVRES EN SONT ARRIVES A UNE FORME D'HARA KIRI LOCAL
QUELLE DESOLATION !!!!
en partie
Auteur : mr_olympia_ukr
Date : le 08 février 2011 à 22h27
vous resmez mes pensées En partie , je viens de lire la suite....
Un grand +1
Auteur : mr_olympia_ukr
Date : le 08 février 2011 à 22h24
Que dire de plus? vous résumez mes pensées!
allah yester
Auteur : monbledchéri
Date : le 30 janvier 2011 à 21h05
tout ce que j'ai à dire: que dieu nous protège et protège notre pays de tous ses malheures. beaucoup de choses évoluent au Maroc , priez que ça continue et pas le contraire. à tous ceux qui n'aiment pas le Maroc: ce site n'est pas pour vous !!!!
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/