Menu

Politique Publié

Maroc-ONU : Ban Ki-moon réclame un soutien franc du Conseil de sécurité

Au Conseil de sécurité, le Maroc a gagné une bataille contre Ban Ki-moon mais la guerre reste ouverte. Le secrétaire général promet de rebondir ce lundi à l’occasion de sa réunion mensuelle avec les membres du Conseil de sécurité.

Temps de lecture: 2'
DR

Ban Ki-moon ne s’avoue pas vaincu. Le «revers» subi le jeudi 17 mars n’a pas entamé sa détermination à poursuivre sa guerre déclarée contre le Maroc. Le secrétaire général compte ainsi ouvrir un nouveau front le lundi 21 mars, à l’occasion de sa réunion mensuelle avec les représentants des pays membres du Conseil de sécurité. Il prévoit de remettre sur la table des discussions sa crise avec le royaume, avec l’espoir d’arracher un communiqué de la part des Quinze condamnant la position de Rabat.

Une condamnation qu’il n’a pu obtenir lors de la réunion de jeudi dernier, à cause justement du refus de la France, l’Espagne, la Russie, le Sénégal, le Japon et l’Egypte de cautionner la démarche du secrétaire général des Nations unies. Ce sont justement ces pays qui sont à l’origine de la proposition, exprimée par l’ambassadeur angolais à la presse, de mener des négociations «bilatérales» avec le Maroc en vue d’une issue à la décision de Rabat de réduction de sa contribution volontaire de trois millions de dollars dans le fonctionnement de la Minurso.

Ban Ki-moon déçu mais il a d’autres cordes à son arc

«Il aurait été préférable si nous avions reçu des mots plus clairs de la part du président du Conseil de sécurité», a déclaré l’un des porte-parole de Ban Ki-moon à des journalistes à l’issue de la réunion des Quinze du jeudi soir. «Il est important que le Conseil de sécurité prenne également ses responsabilités». Des propos qui traduisent la grande déception du secrétaire général.

Certes, il s’agit d’une victoire pour le Maroc mais qui n’est pas totale. Et pour cause, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, membres permanents du CS, n’ont pas défendu la position du royaume. Le mercredi 16 mars, l’un des porte-paroles du Département d’Etat a déclaré, en réponse à une question d’un média pro-Polisario, que l’administration Obama «appuie l’action du secrétaire général, de son envoyé personnel au Sahara occidental et le mandat de la Minurso». Un appui réaffirmé hier par un autre fonctionnaire des services de John Kerry. «Nous réitérons notre soutien à cette mission (Minurso) de l'ONU». Et d’ajouter que «les Etats-Unis ont participé à une session à huis clos du Conseil de sécurité de l'ONU, où les membres ont exprimé leur préoccupation au sujet de la situation».

D’ici l’échéance d’avril, cette crise avec Ban Ki-moon promet de nombreux rebondissements.

Soyez le premier à donner votre avis...
BKM, lea Honte ce type!
Auteur : bedji
Date : le 22 mars 2016 à 00h54
BKM est complètement à coté de la plaque.
Le Maroc avait déjà avalé la couleuvre de récupérer comme médiateur Christopher Ross, un serpent, ancien ambassadeur US en ...Algérie. Rien que ça.

ensuite on introduit dans la pomme le ver séparatiste/indépendantiste à travers certains membres de la MINURSO et WWW comme chef de la Minurso acquis aux thèses du Polisario.

Pour finir un BKM qui va à Tindouf pour parler d'occupation du Maroc, qui va dans les territoires dits libérés par la propagande polisarienne/algérienne. Et jusque quand ils pensent que le Maroc va se soumettre au Diktat de ces faiseurs de guerre de l'ONU?!

L'ONU perd complètement crédit, c'est devenu une mafia sans foi ni loi, un BKM qui ne regrette rien puis qui dit ne pas connaitre le dossier, pauvre type! incroyable de mettre des pauv' types comme ça à la tête de l'ONU.
Il ne faut plus s'étonner de la multiplication des conflits.
Vos généraux se mettent à table..
Auteur : bokhass
Date : le 21 mars 2016 à 02h13
""L'Algérie n'achète personne ""
Tu n'a pas honte l'algerien de nous sortir des âneries?
Depuis vôtre pretendue "indépendance "vous n'avez de cesse de comploter et de nous faire une guerre non déclarée!
Ta junte militaire à bien fait un deal avec Aqmi pour des actes terroristes dans le sud marocain.
Vos anciens généraux auront beaucoup à dires dans les prochains jours.
Attention à vos fesses!
Dernière modification le 21/03/2016 02:22
je ne pense pas
Auteur : De_Passage
Date : le 20 mars 2016 à 18h52
L'Algérie n'achète personne, elle reconnaît la RASD comme tant d'autres pays et défend accessoirement ses intérêts par voie diplomatique.

Le Sahara occidental est inscrit dans l'agenda de l'ONU depuis quarante ans. Il est tellement temps de le clore.


Si les sahraouis se sentent marocains et votent dans ce sens, je serai le premier des satisfaits. Contrairement, je le serai aussi.

Je n'en reviens pas encore
Auteur : FATEM95
Date : le 20 mars 2016 à 17h20
Ce n'est pas une image mais je me suis pincé quand j'ai lu pèle mêle:
- des millions de réfugiés du Maroc qui allaient envahir l'Espagne
- La Chine et la Russie qui allaient recevoir leurs instructions de l'Algérie.
J'en ai lues des analyses farfelues mais celle-là bat toutes les autres.
Je me demande comment on peut être en possession de ses facultés mentales et sortir de telles sottises.
Les faits on montré que dans la région du Maghreb, du Sahel et du Sahara il y a un SEUL pays qui tient solidement sur tous les plans c'est le Maroc. L'Algérie s'est fait attaquer un site sensible pas plus tard qu'hier à l'arme lourde, sans rien voir venir. C'est juste impossible au Maroc. Je touche du bois. Et je remercie Dieu surtout.
Quelqu'un m'avait expliqué il y a quelque temps qu'en Algérie il y a des gens qui croient à la superpuissance algérienne en dehors des dirigeants. Je lui ai répondu que je n'y croit pas.
La preuve que oui. Il y a bien des esprits simples qui racontent n'importe quoi.
Avec eux on pédale dans la semoule
Auteur : Abdelhak38
Date : le 20 mars 2016 à 11h53
Salam Fatem

Ne te fatigue pas, ses arguments sont comme son pseudo...juste "de passage"
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate