Menu

Histoire Publié

L'ambassade marocaine à Ankara donne une leçon d'histoire à un journaliste turc

Dans une chronique paru dans les colonnes de Today’s Zaman, Bülent Kenes peste contre la «démocratie de façade» qui prévaut dans les pays du Maghreb et du Moyen-Orient. Le Maroc est dans la ligne de mire du chroniqueur notamment dans un paragraphe où il est cité que «le Royaume aurait été dirigé comme une propriété personnelle par les trois derniers Rois». Suite à cet article, l'ambassade du Royaume du Maroc à Ankara a réagi par la voix du chargé d’affaires M'hamed Ifriquine. Celui-ci n’y est pas allé de main morte pour rappeler au journaliste turc que le Maroc ne peut et ne doit pas être considéré comme une dictature.

Temps de lecture: 2'
Le journaliste Turc Bülent Kenes

 «Des chefs d’Etat tous ou presque dictateurs et à la poigne de fer». C’est en ces termes que Bülent Kenes, rédacteur en chef du quotidien turc de langue anglaise Today’s Zaman, qualifie les actuels dirigeants des pays du Moyen-Orient et de l’Afrique du nord. Impossible d’après lui de «dresser une liste exhaustive des régimes dictatoriaux actuellement en place dans le monde arabe». Avec la récente fuite du président Ben Ali suite aux soulèvements populaires de la part de la population tunisienne, on évoque un peu partout la possibilité d’une chute de ces régimes, annonce t-il. Selon toujours le journaliste turc, «au Maroc la parole de l’actuel Roi Mohammed VI se confond avec la loi et on ne saurait parler d’une démocratie dans le royaume chérifien où l’opposition est quasi-inexistante».

Des mots qui n’ont pas manqué de heurter les autorités marocaines notamment à Ankara. Dans une note salée qu’il lui adresse, M'hamed Ifriquine, chargé d’affaires à l’ambassade marocaine en Turquie, rappelle au journaliste turc que «la monarchie marocaine est une des plus anciennes au monde» et que le Royaume a sa propre histoire par rapport aux autres pays de la zone Maghreb/Moyen Orient.

Le Maroc engagé pleinement dans un processus démocratique

Dans sa réponse, le diplomate revient sur certains évènements qui ont jalonné l’histoire du pays notamment «les années de plomb». Au cours des années 1990, des centaines de prisonniers politiques ont été libérés et bon nombre de chefs de l'opposition en exil sont retournés au Maroc.

Selon M'hamed Ifriquine, plusieurs changements salutaires ont été opérés dans le Royaume. Les observateurs internationaux décrivent les élections qui s’y déroulent comme justes et démocratiques. Le Maroc ne compte plus aucun prisonnier politique depuis les années 1990. La diversité religieuse et culturelle est de mise. La langue amazighe est à présent enseignée dans les écoles. Les chaînes de télévision et radio amazighe participent à la diversité culturelle marocaine. Les médias y sont également très dynamiques et libres. Des centaines de quotidiens et de magazines sont publiés.

En outre, le Maroc a ratifié toutes les conventions internationales relatives aux droits de l'homme, à l'égalité des sexes et à la protection des femmes et des enfants. Les femmes sont actives au niveau de toutes les sphères de la vie active. Tout cela contribue à ne pas reléguer le Maroc aux rangs de «dictature» mais plutôt à considérer le Royaume comme «un État dynamique sur le chemin du développement».

Dernière note humoristique (ou sarcastique) de la part du diplomate : «le Maroc est le seul pays dans la région à n’avoir jamais fait partie de l’empire ottoman» ... Pas de commentaires de la part du journaliste turc. Celui-ci confie rester tout juste sur ses positions et laisse le soin à ses lecteurs de juger de tout cela.

C'est du narcissisme........
Auteur : Chibani2
Date : le 25 janvier 2011 à 16h21
Moi,moi,moi,démocratie,quelle genre de démocratie,aucune liberté d'expression,de la securitate à tous les coins de rue même dans les quartiers européens d'Istambul Taxim.Je remarque que tonintervention n'est pas relative à l'article.Tu ne parles que de la Turquie comme un Nationaliste.Pas du tout convaincu et tu dois reconnaitre que le journaliste Turc a dérapé,Les attachés à l'Ambassade lui ont donné une bonne leçon tandis qu'Erdogan vendeur de semit doit s'excuser auprès du Monde Arabe pour son dérapage sur Jérusalem ( Al Qods,prunelle des yeux du monde Arabe....
Modèle turc
Auteur : il75
Date : le 25 janvier 2011 à 15h35
Dsl mais la Turquie est un démocratie et ce depuis très longtemps, les femmes ont même eu le droit de vote avant la France et d'autres pays occidentaux etc etc

Il ne fuient pas la Turquie mais bien au contraire...Depuis des années les turcs n'émmigrent plus mais le contraire, par exemple en 2010, 100 000 turcs d'Allemagne sont retournés définitivement en Turquie...

Les chiffres parlent d'eux-mêmes, non ? lol

D'autres chiffres :
Le PIB de la Turquie est de 990 milliards !!!
Bientôt le double dans 10 ans
Rien qu'en 2010 on a grandi de 170 milliards(ça represente le PIB de votre PAYS + celui de la Tunisie) alors que celui de la France a dminué de 100 milliards en 2010 !!!

Tu veux toujours parler ? lol
Pardon ?
Auteur : il75
Date : le 25 janvier 2011 à 15h34
Erdogan doit s'excuser au nom de ce journaliste qui d'autant plus n'a dit que la vérité sur votre pays? Tu es fou ma pareol, allez bon vent à toi même pas foutu de tenir une discussion
Pardon ?
Auteur : il75
Date : le 25 janvier 2011 à 15h33
Erdogan doit s'excuser au nom de ce journaliste qui d'autant plus n'a dit que la vérité sur votre pays? Tu es fou ma pareol, allez bon vent à toi même pas foutu de tenir une discussion
STP Atesh ne contourne pas mes questions......
Auteur : Chibani2
Date : le 25 janvier 2011 à 14h46
Pourquoi dois-je consulter un dictionnaire,si tu n'avais pas une tête de turc rien de péjoaratif tu comprendrais mes questions,je t'en ai posées quelques unes et tu me parles comme un vendeur de simit.Bon j'ai pas de temps à perdre sur la Turquie et quand auras envie de répondre aux questions posées,tu le fais et ne sois pas complexé,reste cool et ne te crois pas visésauf je demande aux turcs de se mettre en tête que Al Qods est la prunelle des yeux des pays Arabes,à vous et à votre Premier Ministre de demander pardon de ce dérapage.....Et à toi mon Cher Atesh kardash,sans rancune..Chibani2
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com