Menu

Politique Publié

Maroc -ONU : Le Conseil de sécurité compte sur la diplomatie pour désamorcer la crise

Temps de lecture: 1'
Ismael Abraão Gaspar Martins (ONU)

Le Conseil de sécurité évite l’escalade avec le Maroc. La réunion du jeudi, à huis-clos et d’une durée de trois heures, s’est conclue sans prendre de décisions concernant les sanctions prises par le royaume contre la Minurso. C’est plutôt un point positif pour le royaume.

L’ambassadeur angolais Ismael Abraão Gaspar Martins, dont le pays assure la présidence tournante du Conseil de sécurité, a exprimé à la presse la «profonde préoccupation» des Quinze sur le dossier de la Minurso, ajoutant que les membres de l’instance onusienne «se sont engagés avec le royaume pour donner une impulsion positive et vers l’avant» à cette question. «Nous avons besoin de davantage d’actions diplomatiques avec le Maroc pour faire face à tous les problèmes», a souligné Martins.

Quelques heures avant le début de ladite réunion, le ministre marocains des Affaires étrangères avait précisé, lors d’un point de presse tenu à New York, que le Maroc est «en désaccord avec Ban Ki-moon et non avec les Nations Unies».

Soyez le premier à donner votre avis...
le bras de fer
Auteur : Ouazzani abdou
Date : le 18 mars 2016 à 11h52
il est très difficile pour les treize membres du conseil de sécurité de dégager une solution à la crise qui oppose Ban Ki-Moon er le Maroc avec un consensus , déjà Mr Ismael Gaspar Martins ambassadeur de l'Angola dont le pays assure la présidence reconnait le pseudo rasd
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate