Menu

Grand Angle

Le Maroc a remis à l’ONU la liste des membres de la Minurso qui doivent quitter le Sahara

Les paroles ont été très rapidement suivies des actes. Le Maroc a remis la liste des noms des membres de la composante politique de la Minurso qui devront quitter le Sahara dans les prochains jours. Une sanction à laquelle s’ajoute l’arrêt de la contribution financière au budget de la mission onusienne.

Publié
Omar Hilale, ambassadeur du Maroc à l'ONU / DR
Temps de lecture: 2'

La crise entre le Maroc et les Nations Unies vient de franchir un nouveau cap. Très tard dans la soirée du mercredi, le ministère des Affaires étrangères a annoncé dans un communiqué, l’opérationnalisation des sanctions prises, la veille, par le royaume contre des membres de la Minurso.

Ainsi, la représentation permanente du royaume du Maroc à New York a remis le mercredi 16 mars au  Secrétariat Général de l’ONU, «la liste des personnes concernées par la réduction significative de la composante civile et en particulier politique de la MINURSO». Et d’ajouter que «leur départ effectif devant intervenir dans les jours à venir». Par ailleurs, des mesures concrètes, indique la même source, ont été prises le même jour «pour l’annulation de la contribution volontaire du Maroc au fonctionnement» de la mission onusienne au Sahara occidental.

L’ONU évalue l'impact sur la Minurso

Quelques heures avant la mise en application officielle de ces sanctions, l’un des porte-paroles de Ban Ki-moon, a affirmé à l’occasion d’un point de presse, que «la réduction de la composante politique de la MINURSO affecterait les opérations et compromettrait la capacité de la Mission à mettre pleinement en œuvre son mandat».

L’arrêt de la contribution financière du royaume dans le budget de la Minurso «aura un effet immédiat sur les obligations financières de la Mission» a reconnu Stéphan Dujarric. Le porte-parole a révélé que «le département des opérations de maintien de la paix et celui de l’appui aux missions (des Nations Unies), en étroite collaboration avec la Minurso, sont en train d’évaluer l’impact potentiel des mesures annoncées et de réfléchir à des mesures pour y faire face».

Le communiqué du ministère des Affaires étrangères rendu public mercredi soir n’a mentionné aucune mesure concernant un possible retrait des contingents marocains engagés dans les opérations de maintien de la paix.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com