Menu

Sport Publié

Dopage : Le Maroc et l'Ethiopie dans le viseur de l'IAAF

Temps de lecture: 1'
Crédit Photo: IAAF

Le Maroc et l’Ethiopie épinglée par l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF). Alors que le Meeting Mohammed VI de Rabat a intégré le circuit de la Diamond League devenant ainsi la première escale africaine de la prestigieuse compétition d’athlétisme, des soupçons de dopage planent sur les athlètes marocains. Au cours d’une réunion tenue hier à Monaco au siège de l’IAAF, le comité d’éthique de l’instance dirigeante de l’athlétisme mondiale a mis en garde le Maroc et l’Ethiopie sur le dopage éventuel de leurs athlètes, lors d’une présentation du directeur anti-dopage, Thomas Capedevielle, rapporte un média sportif.

La présentation du chef de la lutte contre le dopage de l’IAAF a révélé que les deux pays, connus pour être parmi les meilleurs dans les courses de fond, avaient des problèmes majeurs avec le dopage. Thomas Capedevielle a également fait part de ses préoccupations quant au niveau du dopage dans les deux pays. Des soupçons d’utilisation de substances prohibées pour améliorer la performance planeraient désormais sur les athlètes marocains et éthiopiens.

Du côté du Maroc, 37 athlètes ont étés suspendus depuis 2002 par l’IAAF après avoir échoué au test anti-dopage. La plupart de ces athlètes ont été suspendus au cours des 4 dernières années. A la veille des JO de Londres en 2012, le médaillé olympique au 1500 mètres, Amine Laalou et l’athlète Meriem Alaoui Selsouli ont été suspendus après avoir été contrôlés positifs à des substances prohibées. Les autorités marocaines avaient alors ouvert une enquête mais ces conclusions n’ont pas été rendus publiques.

Le conseil d’éthique de l’IAAF se réunira encore aujourd’hui pour réexaminer la situation dans les 2 pays qui doivent maintenant montrer qu’ils entreprennent des actions pour lutter contre le dopage.  

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com