Menu

Economie Publié

Face à la mobilisation des internautes Inwi retire son sponsoring des Maroc Web Awards

Temps de lecture: 2'
Crédit Photo: Inwi.ma

La campagne massive de dislike des pages Facebook des 3 opérateurs marocains de téléphonie porte ses premiers fruits. Inwi a décidé de retirer son sponsoring des Maroc Web Awards, rapporte Medias 24.

Officiellement l’opérateur dirigé par Wana Corp, concédant être «extrêmement sensible à la colère des internautes», a choisi de se retirer pour permettre la bonne tenue de l’événement. Mais il faut dire que plusieurs candidats au Maroc Web Awards, initiateurs ou soutiens de la campagne de dislike, Marouane Lamharzi Alaoui en tête, s’étaient retirés de la manifestation en signe de protestation. Les candidats qui se sont retirés, s’insurgeaient contre le fait qu’Inwi sponsorise l’événement alors qu’il applique le blocage de la VOIP. L’opérateur explique avoir dû se conformer à une «décision de l’ANRT». A noter que la décision d’Inwi est la première prise de position publique des opérateurs sur le sujet du blocage de la VOIP.

Pour calmer les internautes marocains et ne pas les froisser, Inwi annonce même «œuvrer à une solution qui respecte les décisions réglementaires tout en répondant aux besoins des Marocains». S’achemine-t-on vers la création par l’opérateur marocain d’une application VOIP proposé lors de l’abonnement ? Trop tôt pour le dire. En tout cas, le retrait d’Inwi a insufflé un nouveau souffle aux Maroc Web Awards. Plusieurs candidats «rebelles», essayent à nouveau de rejoindre la compétition promettant aux organisateurs de les aider à la réussite de l’événement même s’il fallait en passer par une campagne de crowdfunding.

Pour rappel, devant le blocage des applications VOIP par Inwi, Maroc Telecom et Méditel sur 3G, 4G puis sur ADSL, soutenu par une décision de l’ANRT, les internautes ont poussé un cri de colère sur les réseaux sociaux. Ils ont initié une campagne massive de dislike. Elle consistait à inciter les internautes marocains d’ici et d’ailleurs à retirer leur mention «J’aime» de la page Facebook des 3 opérateurs marocains de téléphonie. En quelques heures, les opérateurs de téléphonie ont perdu des milliers de «J’aime». Les internautes marocains n’avaient cependant pas exclu le recours à la justice pour faire annuler le blocage par l’ANRT. 

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com