Menu

Article

VOIP : L'ANRT propose Skype pour une conférence mais l'interdit aux Marocains

Un paradoxe qui n'est pas passé inaperçu sur la Toile. Alors que la campagne de dislike pour l'annulation du blocage de la VOIP au Maroc fait rage, l'ANRT qui a elle même validé cette interdiction propose des applications VOIP pour suivre une conférence sur les noms de domaines organisée au Maroc en mars prochain. Sur les réseaux sociaux, les internautes ironisent sur cette contradiction mais n'excluent pas de mener une nouvelle campagne digitale pour sensibiliser les participants à cette conférence sur le blocage de la VOIP au Maroc. Détails. 

Publié
DR
Temps de lecture: 2'

Le gendarme des télécoms au Maroc risque d’enfreindre lui même une interdiction qu’il a lui-même validée. L’ANRT va accueillir du 5 au 10 mars prochain à Marrakech, la 55ème réunion publique de la Société pour l’attribution des noms de domaines sur Internet (ICANN). Et cet événement prévoit d’utiliser des applications VOIP pour être accessible à tout le monde.

Créée en 1998, l’ICANN est chargée de coordonner la maintenance des bases de données à identifiant unique mais aussi  à élaborer des politiques pour la gestion des noms de domaines sur Internet entre autres. Pour remplir ce rôle, cette organisation à but non lucratif tient des réunions publiques 3 fois par an dans le monde. Ces réunions, ouvertes au public, permettent de comprendre le processus d’élaboration des politiques visant à gérer Internet.

Seulement, la conférence est aussi ouverte aux personnes qui ne peuvent pas être physiquement présentes. Elles peuvent en effet y participer via vidéoconférence. Hôte de l’événement, l’ANRT a laissé aux personnes ne pouvant pas se déplacer, la possibilité de suivre les débats à distance. Sur le site de la conférence, on note que Skype, Facetime, Google Hangouts font partie des applications que l’on peut utiliser pour participer à l’ICANN 55.

Des applications VOIP bloquées au Maroc mais autorisées pour les participants extérieurs à l'ICANN 55

Cette possibilité fait sursauter certains internautes marocains. En effet, elle intervient dans le contexte du blocage au Maroc des applications VOIP par les opérateurs de téléphonie. Un blocage jugé légal par l’ANRT par voie de communiqué, donnant ainsi raison aux opérateurs téléphoniques. Ces derniers ont d’ailleurs subi la colère des internautes marocains qui ont répondu au blocage (sur 3G/4G comme sur ADSL) par une campagne de «dislikes» massive des pages Facebook d’Inwi, Maroc Telecom et Méditel.

Il faut rappeler que l’ANRT avait expliqué que ces applications doivent détenir une licence pour pouvoir exploiter un réseau faisant transiter des communications vocales. Il faut noter que la fonctionnalité d’appels payants de Skype avait été bloquée bien avant. Sa fonctionnalité gratuite quant à elle, bien que frappée par le blocage de ces derniers jours, comme d’ailleurs Facetime et Hangouts, est prévue sur la liste des applications utilisables. L’ANRT propose donc des applications qu’elle a elle-même interdites de fait. Un paradoxe dont se sont saisis des internautes pour inonder le compte Twitter de l'ICANN de messages ironiques sur la tenue d'une conférence internationale sur Internet dans un pays où la VOIP est bloquée. 

Soyez le premier à donner votre avis...
ANRT=incompétence
Auteur : netstat
Date : le 01 mars 2016 à 15h33
Non seulement l'anrt est incompétente mais mafieuse car elle a toujours été derrière les intérêts de Maroc télécoms(historiquement) alors qu'elle est supposée de réguler; Elle est composée de jeunes ingénieurs qui passent leur temps à voyager et qui souvent ne peuvent prendre les bonnes décisions car il faut toujours l'aval soit de Maroc télécoms, soit de l'état dont la gendarmerie continue de s'octroyer des fréquences qui sont normalement destinées au télécoms(fréquences pour téléphones sans fils DECT).

Bref l'ANRT n'est qu'un pion à la merci des 3 opérateurs, donc A RESTRUCTURER.
Injuste
Auteur : Krim
Date : le 01 mars 2016 à 13h31
Il y 4 millions de marocains qui vivent á l´étranger. Vu les bas revenus qu´ils ont, la possibilité d´utilser Skype pour voir et parler á leurs proches est mainteanant éliminée par l´ANRT. Pourquoi cette exception marocaine?et á qui profite cette interdiction.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/