Menu

Sport Publié

ARTE revient sur les magouilles ayant privé le Maroc de l'organisation de la Coupe du monde 2010 [DOCU]

C’est le sentiment d’amertume qui dominera chez les téléspectateurs marocains qui suivront ce documentaire de la chaîne Arte. Alors que la FIFA est encore ébranlée par un scandale de corruption, la chaîne franco-allemande revient sur les soupçons de corruption autour de l’attribution de la Coupe du monde 2010 à l’Afrique dans le cadre de son émission «Théma».

Temps de lecture: 2'
Jack Warner, l'homme aurait fait pencher la balance du côté sud africain (DR)

Flashback pour se remémorer le contexte de l’époque. Après avoir perdu à une voix près l’attribution de l’organisation du mondial 2006, l’Afrique du Sud est à nouveau en lice pour organiser la compétition qui devrait se dérouler 4 ans plus tard. Face à la nation arc-en-ciel, la Tunisie, la Libye, l’Egypte et le Maroc déposent leur candidature. Mais presque tous les autres pays se retirent à l’exception de l’Egypte et du Maroc.

Coup de massue le 15 mai 2004 à Zurich en Suisse. Le comité exécutif de la Fifa ouvre l’enveloppe du pays organisateur de la Coupe du monde. Il y est écrit : Afrique du Sud. Le pays des «Bafana-Bafana» venait d’être choisi officiellement, par 14 voix contre 10 pour le Maroc et 0 pour l’Egypte, comme le premier pays africain à recevoir un mondial sur son sol.

10 millions de dollars

Seulement, officieusement, les coulisses de cette élection cache des magouilles pour le moins douteuses. Selon le reportage de la chaîne franco-allemande, le trinidadien Jack Warner, président de la Concacaf de l’époque pèse de tout son poids pour faire pencher la balance du côté sud-africain en influençant les votes. Ce lobbying de couloirs se serait fait en échange de la somme de 10 millions de dollars versés dans les comptes de la Concacaf pour le «développement du football sud africain».

Pire, bien avant cela, Jack Warner s’est rendu au Maroc et aurait réclamé 1 million de dollars aux autorités marocaines en échange des voix de la Concacaf en faveur du Maroc. Cette somme lui aurait été versée si l’on en croit la «déduction» du journaliste marocain, Najib Salmi qui témoigne dans le mini-documentaire.

Résultat : dans cette partie de poker footballistique c’est celui qui a payé le plus qui a fini par l’emporter. L’Afrique du Sud organise donc la compétition mondiale de football de façon déloyale certes mais avec les retombées que nous lui connaissons. Le pays s’est appuyé sur les infrastructures de la coupe du monde 2010 pour accueillir 3 ans plus tard la CAN 2013 à la faveur du retrait de la Libye. 

Soyez le premier à donner votre avis...
Mes salutations aussi !!
Auteur : Slimanof
Date : le 26 février 2016 à 15h58
Je ne dis pas que Yabiladi ne doit pas parler des défauts du Maroc ( qui sont nombreux malheureusement) mais quant ils s'agit uniquement de "déductions" d'un journaliste aussi connu soit il que Najib Salmi ,Yabiladi n'est pas obligé de SYSTÉMATIQUEMENT apporter la contradiction pour chercher à prouver qu'il n'est pas manipulé par le makhzen .

Voilà ce que je reproche à Yabiladi car ses lecteurs savent distinguer le bon grain de l'ivraie !!

Et il n' y a donc pas d'autruche qui vaille !!!!
ça pue
Auteur : toubon
Date : le 26 février 2016 à 13h50
tout cela sent très mauvais.mettre aux enchères celui qui paie le plus pour ètre l 'èlue .n'a plus rien à voir avec le sport et les conditions normales du choix.cela mérite des sanctions sévères envers les coupables.
YABILADI est le seul de libre expression parmi tout les journaux marocains
Auteur : banou el hellel
Date : le 26 février 2016 à 09h11
@ Slimanof :

Le journal Yabiladi est le seul unique journal électronique que tout le monde peut donner son opinion sans jamais être refusé .
YABILADI n'est pas à la solde de qui que se soit , pas comme les autres journaux électroniques qui sont à la solde de tel ou tel parti politique , ou un groupe d'homme d'affaire ou travaillent pour le palais royale .
Ton problème Slimanof tu n'accepte pas la vérité , tu fais comme l'autruche .
PS : Je vis en Belgique ( CHARLEROI) le pays noir , le pays des charbonnages , je n'ai rien avoir avec Yabiladi , ni avec aucun journal ou parti politique .
Dans le monde et dans la vie tout n'est ni blanc ni noir , il y a beaucoup de gris du plus clair au plus sombre .
Mes salutations Slimanof .
La vraie amertume !
Auteur : Slimanof
Date : le 25 février 2016 à 23h49
La vraie amertume c'est de voir Yabiladi constamment discriminer le Maroc même quant il est lésé.

Najib Salmi reste un journaliste qui n'a fait des "déductions" et vous en faites tout un plat.

Désolé mais j'ai un doute sur votre ligne éditoriale et c'est dommage ..

La prochaine inchallah!
Auteur : moss_26176
Date : le 25 février 2016 à 21h33
Niveau corruption le Maroc ne doit pas être blanc non plus.

Un jour on l'aura de manière propre inchallah... 2026 ou 2030 logiquement la CDM revient en Afrique.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com