Menu

Culture Publié

L'Andalousie soutient l'inscription de la musique arabo-andalouse au patrimoine mondial de l'humanité

Temps de lecture: 1'
Rosa Aguilar, ministre de la Culture du Gouvernement régional d'Andalousie (DR)

La campagne de la Fondation des Trois Cultures visant à inclure la musique arabo-andalouse au patrimoine mondial immatériel de l’Unesco, a reçu hier un soutien de taille. La ministre de la Culture du gouvernement andalou, Rosa Aguilar a saisi l’opportunité du forum Tanmia (Tunisie, Algérie, Andalousie, Maroc)  organisé hier à Séville pour appuyer l’initiative, indique l’Agence Europa Press.

Cette rencontre, organisée durant 2 jours dans le cadre du programme «Al Qantara», a réuni des spécialistes du patrimoine et de la diversité culturelle pour analyser la culture comme espace de développement, de lutte contre la radicalisation mais aussi comme un instrument de coopération entre les 2 rives de la Méditerranée.

La musique arabo-andalouse, estime Rosa Aguilar, «présente des valeurs culturelles singulières et un grand intérêt [qui font qu’elle], aura le soutien du ministère de la Culture et du gouvernement andalous»«Nous mettrons à disposition des responsables l’expérience acquise qui a conduit en 2010 à la désignation du flamenco comme patrimoine culturel immatériel mais aussi nos spécialistes du Centre de documentation musicale de l’Andalousie».

D’un autre côté la ministre andalouse a loué dans son discours, la coopération culturelle avec le Maroc. «… la collaboration du gouvernement régional avec le Maroc dans le domaine de la Culture a produit des résultats significatifs et se poursuit encore principalement dans le domaine de la gestion culturelle et le soutien au secteur et aux industries créatives».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com