Menu

Société Publié

Marrakech : Un charmeur mordu par son cobra devant les touristes

Temps de lecture: 1'
DR

Qui charme un cobra risque de périr par le venin. Tel pourrait être un nouvel adage au vu de la tragique histoire de ce charmeur de serpent marrakchi. C’est devant des touristes ébahis qu’un charmeur de cobra est décédé hier à Marrakech peu après son arrivée à l’hôpital de la Mamounia de Marrakech après avoir été mordu par son «animal de compagnie», rapporte Assabah dans sa livraison d’hier.

Devant de nombreux touristes, l’homme, âgé d’une soixantaine d’années, livrait son numéro de charmeur de cobra sur la célèbre place Jamaa El Fnaa. Seulement le numéro de charme s’est vite transformé en drame. Alors que le public devenait de plus en plus nombreux, des applaudissements fusaient de partout. Perturbé par les acclamations des touristes abasourdis par sa prestation, l’homme ne maîtrisait plus son jeu. Le serpent lui a alors inoculé son venin en le mordant.

L’homme s’est aussitôt évanoui sous les yeux de son public ahuri, avec une fièvre de 40 degrés et avait perdu beaucoup de sang. Il décédera peu de temps après son arrivée à l'hôpital.

Cette mort tragique relance le débat sur la protection des animaux. Si certains estime que le spectacle de «charmeur de serpents» fait partie des attractions touristiques de la place Jamaâ El Fna, d’autres estiment que ces représentations exploitant des animaux devraient être bannies au nom de la protection des animaux exploités et parfois maltraités.

Pour apporter sa contribution au débat, Ecologie.ma estime que si les serpents peuvent vivre des décennies en milieu naturel, ils ne survivent que quelques semaines à peine : «les crochets arrachés, suscitée 1000 fois par jour pour qu’elle maintienne sa posture verticale la vipère fini par mourir d’épuisement et de stress». Selon un sondage mené par le site, 91 % des personnes interrogées sont opposées à l’utilisation d’animaux sur le place Jamaâ El Fna. 

Soyez le premier à donner votre avis...
la mort plutot que l exploitation
Auteur : douchan75
Date : le 23 février 2016 à 00h12
pour moi le cobra à mille fois plus d importance que l ètre humain qu il la exploité ,enfermé à jamais dans son panier d osier, pauvre cobra repose bien au paradis des serpents RIP^^
quand le sage montre la lune l'abruti regarde le doigt
Auteur : najat79
Date : le 22 février 2016 à 14h33
quand le sage montre la lune l'abruti regarde le doigt
débat de bobos
Auteur : FATEM95
Date : le 18 février 2016 à 09h34
Effectivement on est face à un débat de bobos plutôt parisiens totalement décalés des réalités marocaines. Toutes proportions gardées on retrouve ce débat autour du cirque en Europe.
Pour revenir à cet article, la mort de cet homme est un drame qui passe devant toute chose et la rédaction qui en est donnée par le journaliste est honteuse. Sachant derrière que "charmeur de serpent" veut dire "Jamaa El fna" et "Jamaa El Fna" veut dire Marrakech soit le symbole du Tourisme marocain dans le Monde. S'il y a débat débat si celui-là. Mais il n'y a pas de débat car il ya mort d'homme. On est touché par la maladie du journalisme occidental, celle des priorités.
On parle de la mort d'un être humain et pas d'un animal !!!
Auteur : charmeur de serpent
Date : le 17 février 2016 à 23h54
Ne vous inquiétez pas pour moi, je vais bien.

Ce qui est étonnant dans cette brève, la rédaction nous parle de la protection des animaux pour commenter la mort d'un charmeur de serpent mordu par son cobra pendant qu'il assurait un spectacle grâce auquel il gagnait sa vie.

Comme si la vie des animaux est plus précieuse que celle d'un être humain âgé d’une soixantaine d’années.






Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com