Menu

Mode Publié

Une étudiante nigériane enflamme Instagram avec sa Barbie en hijab

La mode est aux collections constituées de vêtements à destination du marché musulman. Après les abayas et les hijabs, les grandes marques se sont lancées dans des vêtements "muslim friendly". Aujourd'hui cette tendance est adoptée par des particuliers. Une étudiante nigériane a décidé de personnaliser une poupée Barbie en l'habillant d'un hijab. L'idée a séduit sur les réseaux sociaux au point que la jeune femme de 24 ans envisage de lancer sa propre entreprise. Mais au delà de l'objectif commercial, elle souhaite surtout une conformité des jouets avec l'image des petites filles musulmanes. Levée de voile sur un phénomène qui enflamme Instagram. 

Temps de lecture: 3'
DR

Dans quelques mois, votre petite fille pourrait jouer avec une "Hijarbie". Le jeu de mots décortiqué n'est rien d'autre qu'une poupée "Barbie" habillée d'un hijab et de vêtements respectant les préceptes musulmans en matière d'habillement.

L'idée a germé dans la tête de Haneefah Adam, une étudiante nigériane de 24 ans qui a voulu personnaliser sa Barbie comme le raconte Mic.com. Son idée était de créer une poupée à son image avec des vêtement cousus main qu'elle même pourrait porter. "J'y ai réfléchi pendant 3 mois, quand j'étais au Royaume-Uni pour mon master. Quand je suis revenue au Nigeria, je suis allée au centre commercial, j'ai acheté la poupée, je l'ai habillée, je l'ai prise en photos et nous y voici", raconte-t-elle. 

Le cliché pris de sa poupée en hijab a conquis beaucoup d'adeptes. Aujourd'hui, son compte Instagram enregistre près de 20 000 abonnés. Elle y publie régulièrement des photos de ses créations avec des poupées habillées de couleurs vives et de vêtements avec des tissus diversifiés. La jeune Haneefa Adam compte lancer sa propre entreprise dédiée à la commercialisation de la Barbie en hijab. "Nous sommes en train de développer un site et nous étudions les moyens de production pour rendre Hijarbie disponible à la vente aussi vite que possible".

Rendre les petites musulmanes plus confiantes

Sur son idée de "hijabiser" sa poupée Barbie, la jeune femme estime que "faire porter le hijab à Barbie créera un sentiment d'appartenance, et, [elle] l'espère, aura un impact positif". Selon elle, son initiative vise à rendre les petites filles musulmanes plus sures d'elles-mêmes. "Je veux qu'elles [les petites filles musulmanes] soient inspirées. C'est comme avoir une alternative et faire prendre conscience que l'on peut avoir des jouets qui adoptent votre religion et votre culture et qui vous ressemblent. [Des jouets] qui, à la fin de la journée conduit à l'amélioration de l'estime de soi"

Haneefa Adam ajoute qu'"il est important de créer un sens des valeurs chez l'enfant musulman, en particulier chez les petites filles". Ces dernières, poursuit-elle "vont devenir plus confiantes, mieux orientées et vont plus croire en elles-mêmes; ce qui conduit une meilleure appréciation d'elles-mêmes de la modestie de leur style de vie et de leur éducation". Alors "au lieu d'habiller leurs poupées avec des vêtements qu'elles mêmes ne porteraient pas, leur faire porter le hijab va créer un sentiment d'appartenance et, je l'espère, va avoir un impact positif", conclut la jeune femme. 

Soyez le premier à donner votre avis...
Barbie vraiment
Auteur : linana
Date : le 15 février 2016 à 13h15
Ce phénomène de mode est inquiétant, le but premier du port du hijab est la pudeur hors on voit beaucoup de filles complètement aller à l'inverse de ce but
et le
Auteur : eaumygold
Date : le 13 février 2016 à 00h47
Kenkamiss c'est pour quand? ^^'
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com