Menu

Politique Publié

Violences estudiantines au Maroc : Les factions amazighes infiltrées par les Israéliens selon une ONG arabe

Une ONG arabe met en garde le gouvernement marocain contre les conséquences de la violence estudiantine sur la stabilité du royaume. Le Centre justice et développement des droits de l’Homme croit que les factions amazighes sont infiltrées par les Israéliens.

Temps de lecture: 2'
DR

Malgré le décès de l’étudiant Omar Khalek suite aux violents affrontements entre des amazighs et des sahraouis sympathisants du Polisario, le gouvernement marocain refuse toujours d’admettre l’existence d’une profonde crise entre les deux factions estudiantines. Le ministre de l’Enseignement supérieur, Lahcen Daoudi, préfère même parler d’incidents survenus à l’extérieur de l’université Cadi Ayyad à Marrakech. Cette fuite en avant est dénoncée par le Centre justice et développement des droits de l’Homme, basé en Egypte.

L’ONG exhorte l’exécutif à agir vite contre la propagation des «flammes» dans les autres établissements universitaires du pays. Le Centre, créé en 2008, a mis en garde contre l'imminence d'une «fitna» (désordre) qui serait alimentée par des parties répondant à des agendas extérieurs et viserait la déstabilisation du royaume et ce en attisant les braises de la haine entre arabes et amazighs.

La main d’Israël

Le Centre des droits de l’Homme croit que les factions berbérophones sont infiltrées par les Israéliens. «Des étudiants amazighs suivent des stages de formations aux actes de militantismes dans les universités de Tel-Aviv (…) Des organisations israéliennes en Europe accueillent un nombre important d’activistes amazighs» pour le même objectif, ajoute le Centre. Ce dernier d'expliquer  dans un communiqué, que les Kurdes bénéficient également des mêmes cessions de formations que les Marocains.

En vue de déjouer ces plans, le Centre invite le gouvernement Benkirane à accélérer le cours de l’enquête du meurtre d’Omar Khalek et de présenter dans les plus brefs délais les suspects devant la justice. Ce qui est loin d’être une sinécure. Et pour cause, avant même que le procès des présumés meurtriers ne s’ouvre, la propagande des séparatistes évoque déjà à une «conspiration orchestrée par le Makhzen». Cette sortie médiatique étant destinée à faire pression sur les autorités marocaines.

Les associations amazighes usent également du même stratagème. Dimanche 31 janvier à l’occasion d’un sit-in tenu devant le parlement, elles accusaient le gouvernement de «couvrir» les dépassements des sahraouis dans les universités. Force est de constater que sur ce dossier, l'actuel pouvoir marocain est pris entre le marteau et l’enclume.

Soyez le premier à donner votre avis...
Bla-bla-bla
Auteur : Ait Nejda
Date : le 05 février 2016 à 18h24
Ben voyons. Je ne comprendrais jamais ce qu'ils ont tous ces panarabistes avec les mouvements identitaires amazigh, kurde ou levantin. Comme si un peuple ne pouvait pas avoir plusieurs identités. En plus que cela soit au Kurdistan ou au Maghreb, les kurdes et les imazighens sont autochtones de ces pays. Donc bon ce n'est pas comme si on allait les faire chier au Yemen. Et c'est toujours pareil pour les discréditer, Israel par ci, les sionistes par là...
Comme si les egyptiens n'avaient pas une ambassade israélienne au Caire, comme si les arabes eux même un peu partout ne collaboraient pas déjà avec Israel.
Ils n'ont même pas honte de se servir d'un fait divers tragique pour cracher leur poison raciste. Saleté d'égyptiens, j'ai encore en memoire les campagnes médiatiques délirantes visant tour à tour l'Algérie "barbare" et "sauvage" selon eux puis le Maroc "pays de....... et de........".
Pour des broutilles de football avec l'Algerie et de je ne sais plus quoi avec le Maroc, il n'y avait plus de fraternité arabe là !
actions amazighes infiltrées par les Israéliens ...Suite : http://www.yabiladi.com/articles/details/42148/violences-estudiantines-maroc-factions-amazighes.html
Auteur : lzayadi
Date : le 05 février 2016 à 15h39
on voit les mains d'israel partout ou on a interet à discrediter quelqu'un o.....u quelques uns qui ont en a marre
Bouc émissaire
Auteur : francomarocophile
Date : le 05 février 2016 à 12h19
Toujours le même bouc émissaire, le juif et maintenant l'amazigh. Cette ONG prend vraiment les marocains pour des abrutis, qui va croire de telles sottises.
Ces jaloux nous envient notre stabilité alors que les autres pays arabes sont à feu et à sang.
Le Maroc est un pays pacifiste où vivent en bonne intelligence et depuis des millénaires, des musulmans, des juifs, des arabes et des amazighs, qu'en déplaise aux pyromanes de tous genres.
? Naif
Auteur : UnChamali
Date : le 05 février 2016 à 11h30
Il y a parmi toutes les communautés une frange plus extrémiste que l'autre.

Mais l'histoire démontre que les peuples amazighs ont beaucoup moins été facteur de déstabilisation que les arabes. Les Arabes ont des projets de domination, sont expansionnistes, impérialistes, prosélytes. Cherchent partout où ils le peuvent à faire du lobbying.

Il faut être honnête, l'histoire démontre assez qu'à l'inverse, les amazighs sont plutôt sur la défensive. Et que si personne ne les attaque, ils ne génèrent aucun problème.
Propagande panarabe raciste !
Auteur : aqqqqqqqqq
Date : le 05 février 2016 à 09h48
Des revelations mises a jour parlent du complot de la ligue arabe contre les Amazigh au Maroc , elle insiste sur l arabisation acceleree des berberes , elle est a l origine de l arabisation de l enseignement en 1979 - mission dont s etait charge' Dr.Azze eddine Laraki ministre de l education - d ou l echec scolaire actuel !
Le gouv. Islamiste actuel , conserve la meme attitude envers la culture Amazigh : marginalisation , introduction et propagation du wahhabisme en complicite' avec les pauys du golf , qui interviennent dans les affaires du maroc pour leur securite' ) maroc defenseur de ses regimes de non droit !
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate