Menu

Politique Publié

Benkirane relance sa promesse d'aides directes aux familles démunies

Devant la Chambre des représentants, Abdelilah Benkirane a de nouveau évoqué son projet d’aide aux plus démunis. Le chef du gouvernement a profité de l’annonce d’une subvention mensuelle de 1 000 dirhams aux éleveurs de bétail pour relancer sa vielle promesse de distribuer une aide directe aux familles démunies.

Temps de lecture: 2'
DR

Cet après-midi à la Chambre des représentants, le chef du gouvernement a profité de son passage pour déterrer le dossier de la distribution des aides directes aux familles démunies. Cette promesse avait été le projet phare de son équipe durant les premiers mois de sa prise de fonction pour palier aux effets la décompensation de certains produits de consommation. Mais elle n’aura jamais vu le jour, du moins pour l’instant.

Abdelilah Benkirane, en bon communicateur, a reconnu devant les téléspectateurs qui suivaient sa prestation en direct sur Al Aoula que «sous la pression de certaines parties que vous connaissez parfaitement», mais sans les citer nommément, il a été contraint de suspendre la mise en application de son projet. Néanmoins, il a affirmé qu’il n’a jamais été question pour lui de le retirer définitivement.

Une carte électorale

Devant les élus, le secrétaire général du PJD a expliqué que les 1 000 dirhams par mois que son équipe compte allouer aux éleveurs de bétail affectés par la sécheresse montrent que la distribution d’une aide directe aux familles démunies ne souffre d’aucunes défaillances techniques ou administratives. On est même très loin de cette situation, selon ses dires. Abdelilah Benkirane s’est dit par ailleurs très déterminé à tout faire pour voir se concrétiser une de ses promesses au peuple marocain.

De toute évidence, l’annonce du projet de la distribution des aides directes par le chef du gouvernement n’est pas dénuée de calcul politique. Elle devrait constituer un des thèmes centraux de la campagne de communication des islamistes en prévision des élections législatives du 7 octobre. Cet après-midi, Benkirane a marqué un point contre ses opposants.

Très optimiste quant à son avenir politique, il a répliqué à une intervention très critique d’un représentant du PAM. Benkirane lui a répondu que le peuple avait accordé sa confiance au PJD lors des scrutins du 4 septembre 2015 et il s’est dit confiant qu’il fera de même la prochaine fois.

Soyez le premier à donner votre avis...
Oui que des promesses .
Auteur : Oujdaoui.
Date : le 03 février 2016 à 14h51
Non 1000 DHS c'est trop peu vu que dans certaines régions du Royaume , le niveau du prix de la botte de foin de 20 Kgs se vend 20 dhs contre 8,50 dhs l'année précédente et pour nourrir une seule vache il faudrait au moins 10 kgs de paille par jour .
Imaginons pour nourrir 20 vaches , il faudrait
au minimum 200 kgs de foin par jour , l'équivalent a 200 dhs la journée et pour le mois ça serait pas moins que 6000dhs .
Et pour se qui est de l'orge l'augmentation a doublé de 50 % par rapport a 2004 et ces éleveurs ne pourront jamais nourrir leurs bêtes avec cet aliment .
1000 dhs d'aide mensuellement c'est vraiment une honte pour ce Benkirane et encore a savoir si cette aide verrat le jour ou bien c'est l'une de ses mauvaises promesses
commme dab .
Très bonne idée. Il faut le faire.
Auteur : fora
Date : le 02 février 2016 à 18h37
Benkirane doit aller au bout et prendre cette mesure. L'intérêt général va au delà des intérêts particuliers de l'isriqlal et du pam.Pour une fois, le gauchiste Akesbi soutiendra cette mesure.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate