Menu

Politique Publié

Officialisation de l'amazigh : Une proposition de Benkirane provoque la colère de certaines associations

Abdelilah Bekirane continue de s’attirer les foudres des militants amazighs. Après les manifestations de ce week-end à Agadir pendant lesquels les portraits du chef du gouvernement ont été brûlés, le nouveau sujet de discorde concerne une proposition faite par Bekirane concernant l’officialisation de la langue amazighe.

Temps de lecture: 2'
Manifestation devant le parlement en 2013/Photo : Omar Louzi

Le torchon brûle de nouveau entre le chef du gouvernement et des associations amazighes. Cette fois c’est la décision de Abdelilah Benkirane de mettre en place une simple adresse mail ([email protected]) pour recevoir les propositions des ONG berbérophones relatif au projet de loi organique de l’officialisation de la langue amazighe qui a mis le feu au poudre. Cette initiative est décriée par des associations réputées pour leur hostilité aux islamistes et leur proximité avec Israël.

D’habitude pour les textes importants tels que l’opérationnalisation de l’article 5 de la constitution, le gouvernement met en place des commissions spéciales pour recueillir les opinions du tissu associatif. On peut prendre comme exemple le projet de loi portant création du Conseil des langues et cultures marocaine. Le ministère de la Culture qui chapeaute l’élaboration de la future instance avait en effet confié la présidence de ladite commission au directeur de la Bibliothèque nationale, Driss Khrouz. Des associations berbérophones et d’autres arabophones complètent son tour de table.

Peu d’impact sur la popularité du PJD

S'inscrivant dans une logique de rupture avec cette tradition, la présidence du gouvernement a lancé en effet sur son site web un appel aux ONG, acteurs associatifs et aux spécialistes pour. Elles devront envoyer leurs propositions et mémorandums relatif l’officialisation de la langue amazighe par courrier électronique entre 15 janvier et le 15 février 2016.

Cette invitation est jugée tardive par les détracteurs de Benkirane. Pour mémoire, le groupe RNI à la Chambre des représentants avait déposé en ce sens, en août 2013, une proposition de loi. Le texte a été ensuite retiré à la demande des amis de Salaheddine Mezouar seulement cinq jours après leur entrée dans le gouvernement Benkirane II.

Malgré les fréquentes campagnes contre Benkirane menée depuis des années par des associations amazighes résolument anti-islamistes, le PJD a enregistré de meilleurs résultats dans les circonscriptions où il y a un fort électorat berbérophone que ce soit au Moyen-Atlas, l’Anti-Atlas, au Rif et au Souss. Il semblerait que la véhémence des critiques de certains militants amazighs n’ait aucun effet.

Soyez le premier à donner votre avis...
On se calme les gars!!!!
Auteur : francomarocophile
Date : le 29 janvier 2016 à 22h10
En tout cas une chose est sûre, nous les marocains, nous n'avons besoin de personne pour nous détester, on y arrive bien tout seuls.
On s'en fou, arabe, amazighe, juif ou musulman, c'est notre marocanité qui prime.
Ce que le monde entier nous envie, c'est notre union dans la diversité et c'est notre force.
Ne jouons pas le jeu de nos ennemies qui cherchent à nous diviser.
Il ne s'est passé trompé ce c,,,,,,,,
Auteur : Oujdaoui.
Date : le 29 janvier 2016 à 17h49
Il ne s'est pas trompé mais c'est sur qu'il du sang sioniste qui traine dans ses veines .
Le mot ( de bonne relations entre le Maroc et cet état raciste d'Israël , il l'avait déjà publié a plusieurs reprises dans ses précédents articles ) cela prouve quelque chose ? ? ?
Les Imazighens et les Riffins étaient et le sont toujours opposé a cet état sioniste .
agnostique peut-être?
Auteur : bokhass
Date : le 21 janvier 2016 à 22h12

Oui nous sommes fières d'êtres musulmans et nous le revendiquont haut et fort !
Nous sommes fières d'êtres sorties des ténèbres pour aller vers la lumière.
Nous sommes reconnaissants envers l'islam qui nous a éviter la souillure et l'abomination.
L'islam a apporté la civilisation à toute l'humanité et pas seulement à nos autres peuples du Maghreb.
Seuls les gens de mauvaise foi comme vous, nient les bienfaits de l'islam.
plutot mourir que soutenir Israel
Auteur : p42martin
Date : le 21 janvier 2016 à 13h54
Au nom de tous les riffi et tous les imazighen, jamais de la vie nous ne soutiendront Israel. Celui qui a écrit cela s'est trompé et j'espère que les lecteurs le noteront !
@charmeur de serpent
Auteur : AA-mazigh
Date : le 21 janvier 2016 à 10h13
Avec votre logique , vous vous ridiculisez sans le savoir.

Donc en suivant votre logique débile , si le peuple autochtone amazigh ne peut prétendre légitiment à son droit de sol , aucun autre peuple ne peut prétendre à son droit de sol...sauf les ARABES bien sur ,eux sont détenteur de la terre entière

Ce qui m’a toujours frappé, c’est que l’islam est une autre forme déguisée de colonialisme arabe.
En Afrique du nord, vous verrez des gens pleurer constamment sur le colonialisme français et la façon dont ils en sont encore victimes.
Cependant, personne n’a jamais parlé du colonialisme arabe qui est très actif dans tous les pays musulmans non arabes.
L’islam est à l’origine une religion arabe ; c’est une religion très politique et impériale.
Ses lieux saints sont dans des terres arabes, l’arabe est la langue sacrée, et ses personnages historiques sont tous des arabes.
Donc, ce qui arrive à l’esprit d’un non-arabe ethnique mais arabisé culturellement est très intéressant.

Un arabisé commence à ressentir une aversion pour sa propre culture originelle amazigh, il devient fasciné par l’influence arabe et il veut faire partie de l’histoire arabe; ironiquement, il commence à louer le Guerrier Arabe qui a conquis son pays. Et pour y parvenir, la première chose qu’il fait est de se détourner de tout ce qui est propre à son origine ethnique et il vit dans un monde de fantaisie fondamentaliste visant à purifier sa culture non islamique.

Vous pouvez voir cette névrose et ce nihilisme dans la mentalité des amazighs arabophone et vous pouvez dire que c’est une maladie mentale incurable qui les a affectés et qui a troublé les sociétés depuis des milliers d’années.

Le colonialisme arabe est à la fois politique et culturel, et je pense qu’il est la forme de colonialisme qui a survécu le plus longtemps. Vous voyez que c’est une mode aujourd’hui de blâmer l’impérialisme et le colonialisme européens, l’Occident et Israël en général pour tous les problèmes sur cette planète; les musulmans n’ont jamais honte de se joindre à ce jeu du blâme. Mais quand il s’agit de l’impérialisme arabe ou du colonialisme islamique, les musulmans se sentent fiers et ils admirent les guerriers qui sont jadis venus du monde arabe et ont conquis les terres de leurs ancêtres.
Ainsi, le colonialisme islamique et l’impérialisme arabe ont ensemble conquis et détruit de nombreuses civilisations avancées et anciennes et apporté des changements catastrophiques dans les cultures des nations conquises. Vous pouvez dire que les Arabes ont été les impérialistes les plus réussis de tous les temps, parce que les fidèles convertis aiment à être conquis par les légendaires "Guerriers Saints" venus de "Terre sainte"
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate