Menu

Politique Publié

Maroc : El Fizazi veut concurrencer le PJD avec une association politique et prédicatrice

Après des années d’attente et de réflexion, Mohamed El Fizazi annonce la création dans les prochaines semaines d’une «association politique, prédicatrice et éducatrice». Le salafiste entend se positionner comme le rassembleur des islamistes qui ne se retrouvent pas dans le discours du PJD.

Temps de lecture: 2'
DR

Mohamed El Fizazi est sur le point de réaliser un rêve qu’il caresse depuis sa sortie de prison en avril 2011, à savoir prendre la tête d’un mouvement politico-islamiste. Après quatre années d’attente, cet objectif parait plus que jamais à sa portée. A moins d’un rebondissement de dernière minute, il devrait être intronisé par ses «frères» pour prendre les commandes d’une «association politique, prédicatrice et éducatrice».

L’imam de la mosquée Tarik Ben Zyad à Tanger a déjà commencé la promotion de son projet sur les réseaux sociaux. Il lance ainsi un appel aux jeunes qui «écoutent des parties à l’intérieur ou à l’extérieur» pour le rejoindre. Se voulant rassurant, El Fizazi assure que son initiative s’inscrit dans le respect total des «fondements de la nation», «l’intégrité territoriale», le «concept de la citoyenneté réelle», la «religiosité modérée» et la «commanderie des croyants, la garante de l’unité de la Oumma et de l’unité de ce peuple».

El Fizazi le rassembleur ?                                     

Mohamed El Fizazi place même la barre un peu plus haut en affirmant que son projet ambitionne d’ «unifier» toutes les sensibilités salafistes marocaines. Son pari semble audacieux. Pour y arriver le cheikh annonce sur sa page facebook que deux de ses proches collaborateurs, Hassan Khattab et Abderrazzak Soumah, graciés le 6 novembre 2015, sillonnent actuellement le Maroc pour tenter de convaincre une majorité d’islamistes pas encore engagés politiquement de rallier son mouvement. Et ils sont nombreux.

Beaucoup ne se retrouve pas en effet ni dans le discours du PJD ni dans celui du parti Annahda wal Fadila (Renaissance et Vertu) de Mohamed Khalidi. Cette formation a échoué à fédérer toutes les factions salafistes sous sa bannière. Son alliance avec d’anciens détenus pour terrorisme, dont Abou Hafs, gracié en 2012, a montré ses limites. En témoigne le très mauvais score réalisé par le PRV lors des élections communales du 4 septembre. Alors qu’il avait présenté 1 329 candidatures, le parti n’a réussi à décrocher que 54 sièges. Depuis Abou Hafs a pris ses distances avec le parti pour voler de ses propres ailes et véhiculer de lui l’image du religieux très modéré aux positions proches de celles des modernistes.

Dans ce contexte, Mohamed El Fizazi a une chance de réussir son pari. Ses principaux atouts sont sa proximité avec des symboles de l’Etat marocain et une confiance des Saoudiens, les tuteurs du salafisme international.

Soyez le premier à donner votre avis...
NADA
Auteur : LAMINIS
Date : le 15 janvier 2016 à 18h35
Rien que sa tronche annonce le mal , le désordre et l'anarchie totale; et ses idées lui ressemblent.
C'est qui lui encore..
Auteur : Tarbet
Date : le 15 janvier 2016 à 16h07
S'il souhaite vivre a la mode les Saoudiens, qu'il parte chez eux. Mais qu'ils nous viennent pas nous imposer de force leur ideologie.

De toutes les manieres, le Maroc ne sera jamais un pays salafiste wahhabite. Ils resteront en minorite, j'espere quietistes et non terroristes, et qu'ils nous fichent la paix.
pardon??il est fou celui la!
Auteur : NY1000
Date : le 15 janvier 2016 à 15h47
je comprend pas ta logique?:)..
il faut que le maroc laisse s exprimer tous les partis religieux et les integrer dans un gouvernement mosaique pour diriger le pays...ce regime a un nom c est l anarchie!
desole le maroc a opter pour une voie diametralement opposee...en effet le maroc veut muter en une monarchie parlementaire et aboutir a une separation de la religion et de l etat..ce sera le seul gage de liberte,d innovation et d egalite sociale..
Trop de religion !
Auteur : aqqqqqqqqq
Date : le 15 janvier 2016 à 09h19
Un autre parti religieux ? quel sera son programe : mariage des mineures ? Polygamie ? Ce barbu en a deja 4 ! des fatwas contre tout ce qui vient de l occident ! et la generalisation des medrasa coraniques deja en sur- nombre , meme a l ecole les cours de theologie sont lourds.
Pourtant la constitution interdit les partis religieux , ethniques..
En somme , devant ces crises et l echec de developpement humain , le seul remede les dogmes religieux pour calmer les esprits
Ce barbu a fait des selfis dans un palace estivale presd une piscine ...en phase de reprogamation !!!
?
Auteur : jesa59
Date : le 14 janvier 2016 à 20h20
Au contraire laissons les s'exprimer , si tout le monde ferait sa , les pays se porteraient mieux .

C'est une bonne idée et rare initiative de la part des islamistes que d'intégré un gouvernement qu'il considère mauvais , mais sans pour autant l'attaqué , n'oublions pas qu'ils sont musulmans et ont le droit a la parole et a al liberté d'expression tant qu'elle n'est pas utilisé contre la religion .

Le Maroc est musulman sunnite malikite , tu sais tu peux aimer le Maroc sans lécher les bottes du roi hein , soutenir quelqu'un faut pas en abusé .
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com