Menu

Sport Publié

Insolite : Un joueur de Khouribga exclu pour avoir frappé son co-équipier

L’OCK vient de manquer le titre de champion d’automne après sa défaite face au club du Raja de Casablanca (1-2). Toutefois, cette 15e journée du championnat marocain a été marquée par un tout autre fait. Les spectateurs ont dû assister à une surprenante dispute qui a eu lieu entre deux joueurs de la même équipe, celle de Khouribga.

Temps de lecture: 2'
DR

Le dimanche 2 janvier dernier, l’équipe du Raja de Casablanca a fait le déplacement à la ville de Khouribga pour un choc décisif qui opposait les deux équipes lors d’un match comptant pour la 15e et dernière journée de la phase «Aller» de la Botola. Ce match mémorable a été marqué par un incident tout aussi particulier.

En effet, alors que l’Olympique de Khouribga menait la partie avec un score de 1 à 0, l’un de ses joueurs prénommé Ismail Kouchame a donné un coup de poing à son coéquipier Mohamed Askari et ce juste avant la fin de la 1e  mi-temps. Ce dernier n’a pas hésité une seconde à attirer l’attention de l’arbitre afin de satisfaire sa vengeance.  Ce geste qualifié de contraire aux règles du Fairplay a couté cher aux Khouribguis puisque Kouchame a été immédiatement expulsé du terrain par un carton rouge.

Suite à cette altercation, le club chérifien a été contraint de terminer le match avec 10 joueurs seulement. Le Raja a rapidement exploité cet avantage en inscrivant le premier but de l’égalisation à la 48e minute puis un deuxième à la 92e minute grâce à un doublet d’Omar Najdi. Ainsi, les verts casablancais s’imposent avec un score final de 1 à 2.

L’entraîneur de l'OCK, Youssef Lemrini réagit en déclarant au quotidien «le Matin» : «Franchement, je ne crois pas mes yeux, nous avons dominé une bonne première mi-temps et à la pause un de mes joueurs est allé donner un coup de poing à son coéquipier. Cet incident regrettable nous a bouleversés aussi bien dans les vestiaires que sur le terrain. En 2e mi-temps, mes joueurs ne savaient plus quoi faire et on s'est permis d'offrir la victoire aux Rajaouis».

M'hamed Fakhir, coach du RCA, se réjouit de ce résultat et déclare : «La tactique que nous avons imposée en seconde mi-temps, avec l'expulsion du joueur de l'OCK et les changements effectués, notamment la rentrée de Hassan Tair, nous ont permis de basculer la physionomie de la partie en libérant Najdi et en créant de l'espace pour Tair qui a malmené la défense locale à plusieurs reprises. En un mot, la rencontre se joue en 90 minutes et le joueur expulsé de l'OCK a faussé les combines de l'entraîneur Lemrini», rapporte la même source.

Avec cette victoire,  le Raja de Casablanca (25 pts) se classe 3e du championnat et offre  le titre de champion d’automne au club du Moghreb de Fès (27 pts) qui avait perdu la veille contre l’Olympique de Safi également classé 3e (25 pts).  L’OCK se place en 2e position avec 26 points.

L'altercation entre les deux joueurs de l'OCK

Joueur de OCK expulsé
Auteur : boub59
Date : le 07 janvier 2011 à 12h36
C'est honteux pour le football Marocain, je trouve le comportement des deux joueurs inadmissible, le football est avant tout un sport et qui dit sport dit respect en vers tout le monde y compris les coéquipiers...
La question que je me pose est la suivante: où était l'entraîneur pendant que les deux joueurs se disputaient, pour moi c'est avant tout de la responsabilité de l'entraîneur et du staff technique d'encadrer les joueurs et régler les conflits qui peuvent nuir à toute l'équipe , la preuve Khouribga a perdu le match.
Et le pire c'est qu'il s'agit d'un des grans clubs du foot national...
J'éspère que les autorités concernées (direction du club ainsi que la fédération Marocaine) vont réagir comme il faut pour stopper net ce type de comportements qui nuit à tout le football marocain...
Raja contre Khouribga
Auteur : nordinsam
Date : le 06 janvier 2011 à 15h55
c'est bien pour les casablancais et cong pour les autres.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com